Institut Français d'Archéologie Orientale <al-Qāhira> [Editor]; Mission Archéologique Française <al-Qāhira> [Editor]
Recueil de travaux relatifs à la philologie et à l'archéologie égyptiennes et assyriennes: pour servir de bullletin à la Mission Française du Caire — 40.1923

Page: 177
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/rectrav1923/0187
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
QUELQUES ADDITIONS

AU «LIVRE DES ROIS D'ÉGYPTE»

(ANCIEN ET MOYEN EMPIRE)

PAR

HENRI GAUTHIER.

M. Flinders Pétrie a récemment publié une plaquette destinée à être encartée
dans la dernière réédition du tome Ier de son History of Egypl et qui porte le titre
Kings of Dynasties 0 lo XVII. Il a eu l'amabilité de m'en adresser un exemplaire, muni
d'une dédicace manuscrite trop flatteuse à l'égard de mon Livre des Rois, pour
laquelle je le prie d'agréer mes meilleurs remerciements. Cette liste de rois a été
établie à l'aide des documents nouveaux que les fouilles ou les publications ont fait
connaître dans ces dernières années, et sa lecture m'a donné l'idée de la confronter
avec les notes que j'avais rassemblées de mon coté depuis l'époque déjà lointaine
(1907) où je faisais paraître le tome Ier de mon ouvrage, traitant Des origines à la fin
de la XIIe dynastie.

Voici, tout d'abord, les observations que m'a suggérées l'examen de cette liste
royale pour les périodes de l'Ancien et du Moyen Empire. Je les ferai suivre des addi-
tions et modifications que les documents parus depuis 1907 ou qui m'avaient jadis
échappé ont rendues nécessaires, spécialement parmi les reines, les princes et les
princesses.

I

M. Pétrie commence par les rois prédynastiques (ou préménites), ceux qu'il range
dans la dynastie 0; il énumère vingt de ces souverains, dont l'existence reste, en
somme, encore assez problématique, et il les divise en trois catégories suivant la
nature des sources qui nous ont conservé leurs noms :

i° Ceux qui sont connus par les Annales, c'est-à-dire parle fragment de la pierre
de Palerme; ils sont au nombre de neuf (cf. Schafkiî, Ein Bruchslùck altâgyplischer An-
nalen, p. ik), dont le premier et le neuvième au nom incomplètement conservé :
M. Pétrie accepte les lectures de M. Scbafer, sauf pour le premier roi, dont il lit le
nom §§§^' tandis que la pierre paraît porter f§ ■ \ -

Recueil, t. XL. — Troisième série, t. VIII. a3
loading ...