Revue égyptologique — 10.1902

Page: 84
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/revue_egyptologique1902/0092
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
84

Eugène Revillout.

Au contraire, le juste, celui qui sait qu'il est prédestiné pour le sanctuaire céleste, y a
sa place marquée et il y a abondance :

«Celui qui se connaît pour le sanctuaire, poursuit le texte, ses maisons y sont inaugurées,
»ses noms y sont choisis d'avance.

« En ces lieux-là, celui qui est grand par sa vertu, est riche de beaucoup de produits.

«Celui qui fauche, celui qui donne les produits du champ, élève au summum leur abon-
» dance et leur gloire. »

A ce moment «celui qui aime à savoir» prend la parole.

«Celui qui aime à savoir dit : Qu'on me dise l'enseignement et le pur état d'âme qui
» rétablit les hommes. »

La réponse ne se fait pas attendre.

Le disciple peut entrer dans le champ sacré. Mais, pour cela, il lui faut ouvrir une des
portes de feu, auxquelles présidaient les emketi ranu, et dont il était dit qu'elles brûlent les
doigts.

«Le docteur dit :

« Étends tes doigts ! Que la porte se trouve entre eux. Que ta droite l'ouvre.

«Établis ainsi l'ardeur du feu entre eux, en sorte qu'elle brûle devant tes doigts pour
» rendre la main pure. Tes doigts seront guéris quand parviendra à venir le rétablisseur (sic)
» (ou réformateur) que j'ai exalté devant toi.

«Il arrive à grands pas, l'agent de guérison, ainsi qne le grand ouvrier des maisons
«éternelles. Ils se hâtent.

«Le vainqueur du mal arrive. Le maître de l'œuvre approche, pour ne point s'en re-
» tourner, et pour ouvrir pour toi la science (ou les portes de la science), pour te révéler les
«destinées de l'homme et l'ordre concernant le parfait d'amour.

«Il leur a fait dire quelle est la porte de la mort et la porte de la vie, afin de faire
«revenir l'homme à sa nature propre.

» Qu'on exalte pour lui les coups qui enfantent à la sagesse . . »

Ici se trouve une lacune d'un ou deux versets. La colonne qui suit est brisée dans
près de moitié de sa largeur. Toutes les lignes sont donc incomplètes. On y lit pourtant ces
maximes du «petit», servant d'interprète au grand pédagogue de Clément, appelé ici le sage.

«J'ai fait la fleur s'ouvrir. Qu'on lui donne accroissement ....

«Quand il m'envoie, quand il me dit : «Va!» je témoigne ....

«L'écrit du petit, l'entretien du sage, il ne faut pour l'éviter ....

«Ce petit s'approche de toi qui aime à entendre la parole du sage ....

«Il ne faut point s'assimiler à un docteur, mais prendre peu (de confiance en soi).

«Le premier soin, le matin, est de s'appliquer à la parole ....

«Établis tous tes soins à rester à t'enseigner ....

«Ne point consulter la parole d'un fou pour établir l'écriture d'un livre . . .
«Chaque paragraphe doit être achevé et mis en forme sans ....
«Beaucoup voir, beaucoup agir, beaucoup entendre ....
«Va! je ferai connaître à autrui la promesse de vie-. . . .
«Établis ton cœur en Dieu. Le jugement approche.
loading ...