Revue égyptologique — 10.1902

Page: 87
DOI issue: DOI article: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/revue_egyptologique1902/0095
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Le mot

87

a été conservé dans plusieurs contrats déniotiques, c'est-à-dire l'un des deux rois, éthiopiens
d'origine, qui ont régné à Thèbes au commencement du règne d'Epiphane et dont j'ai déjà
copieusement parlé dans la Revue égyptologigue (T. II, p. 145).

Il est regrettable que ce scarabée fort curieux, dont l'acquisition a été proposée par le
propriétaire à M. Pierret, n'ait pu être acheté par le Louvre. C'est d'autant plus regrettable
que le titre «seigneur de Memphis», pris ici par Harmachis, indiquait des prétentions à la
domination sur toute l'Egypte que prophétisait déjà de son temps pour ce roi éthiopien et
sa race l'auteur memphite du commentaire messianique d'une ancienne prophétie, contenu
dans la chronique démotique.

LE MOT

pae

VlCTOE LOEET.

On rencontre, dans la grande inscription de Khnoum-hotep à Béni-Hassan, un mot
! qui, présentant l'apparence jTun a-aç XeY^evov, a sensiblement gêné les traduc-

iWvAAA

teurs. ^ Voici la phrase en son entier : yp^ ^ ® I A^T? ji^. V
^l^fev^®^"^7 (coL 193-197). '

M. Maspero traduit ainsi le passage : «J'édifiai la salle à colonnes que j'avais trouvée
à terre, je l'étayai sur des colonnes neuves».1 M. Brugsch le rend par : «Ich errichtete
die Pfeilerhalle, welche ich gefunden batte an dem Platze und liess sie stiitzen durcb neue
Pfeiler. »2 M. Krebs en donne l'interprétation suivante : « Exaedificavi porticum, quam in-
veneram collapsam, eamque fulsi novis columnis» et remarque, en commentaire : «"^J^^11
(status vastationis ?) alio loco non inveni. »3

J'avais pensé tout d'abord à rapprocher le mot '^^'^^ de "^^^ Par Brugsch

dans la phrase suivante : Jjj^ ^ JL^ -]■ f f *f'^^.h'^^h7 <<aU PartaSe des

deux terres, Horus et Set se tinrent chacun sur un ^^^"•4 Mais, en rapprochant cet
exemple de l'exemple suivant : ^ ^Z^g^g (j ^ ^ i^^^is^.^s^^^l'^^i'^^'^ï^'5
je fus amené à considérer comme une variante de fj^^^J^; <Iue l'on traduit par

endroit, -place, demeure, habitation, et à me demander s'il était possible que le mot
fût, lui aussi, une variante de En tout cas, la traduction place, demeure ne con-

venait nullement au sens général de la phrase de Béni-Hassan : la signification du mot
! me paraissait bien, comme à M. Krebs, devoir être quelque chose comme ruine.
La question restait sans solution, lorsque je rencontrai le mot fj^^jj^ employé, avec

1 Eec, I, 168.

2 Dict. hicrogh, Suppî., p. 4.

3 De Chnemothis nomai-chi inscriplione aegyptiaca commentatio, Berolini, 1890, pp. 46—47.

4 Dict. hiérogl., Suppl, p. 3. — M. Brugsch traduit ici v\ par Seite, côté.

5 iîec, XIV, 166. H
loading ...