Vitruvius; Perrault, Claude [Transl.]
Les Dix Livres D'Architecture De Vitruve: Corrigez Et Tradvits nouvellement en François, avec des Notes & des Figures — Paris, 1673 [Cicognara, 727]

Page: XX
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/vitruvius1673/0020
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
V RE ¥ A C E.
le peu de temps que Ton a eu pour achever cet ouvrage, n a pas permis--d'en faire
davantage, ainsi que Tousestoit proposé.
Pour ce qui est des Auteurs qui sont alléguez dans les Notes, on s est contenté
de les nommer, sans marquer l'endroit de leurs ouvrages, d'où sont pris les té-
moignages que l'on leur fait rendre : pareeque l'on n'a pas tant assècté l'apparen-
ce d'érudition que la netteté & réclakcisïèment des choses que Ton a expliquées:
Car ce diseours auroit paru plus confus & plus embarrassé, s'il eust esté inter-
lompu par des citations & par des renvois importuns.
Les Figures sont de trois especes, il y en a qui n'ont que le premier trait pour
expliquer les mesures & les proportions qui sont preserites dans le texte 5 les autres
sont ombrées pour faire voir l'effet que ces proportions peuvent faireestant miles
en cou vre,& pour cette mesme raison quelques-unes de ces figures ombrées ont esté
faites en Perspective/lorsquel'on n'a pas eu intention de faire connoistre ces pro-
portions au compas, mais seulement au jugement de la vue*. On a faitausfi tailler
quelques-unes de ces figures en bois, sçavoir celles qui ne demandoient pas une si
grande delicatesse ny un si grand volume. On en a fait de cette espece le plus que
l'on a pû,à causède la commodité qu'elles donnent, pouvant estrc insérées dans le
diseours, & n'obligeant point le Lecteur à aller chercherla figure dans une autre
page que celle qu'il lit. Pour siippléer en quelquefaçon à ces inconveniens qui se
rencontrent necessairement dans les grandes Figures, on a mis auprès de chacune
une Explication, qui répète ce qui est à propos de cela dans le texte ÔC dans les No-
tes, dont le diseours ne se pouvoit pas rencontrer au droit des Figures. Aux en-
droits où l'intelligence d'un texte ambigu & extraordinairement obscur dépend
doit de l'explication que la Figure y peut donner, on a mis le texte Latin &sà
traduction àcostéau droit de la Figure, avec des renvois aux parties dont la Fi-
gure est composée ,afin de donner plus de facilité au Lecteur de juger de la tradu-
ction, èc luy laisTer la liberté & le moyen d'en faire une autre si lanostre ne luy
agrée pas,.après avoir esté amplement informé de ce dont il s'agit. •
Il reste un avertisfement que j'ay reservé pour le dernier , pareeque ceux qui
liront ce Livre, y ont peu d'interest, &c qu'il ne regarde que le desièin de ceux qui
m'ont fait entreprendre cet ouvrage: C est qu'on ne prétend point luy avoir donné
toute la perfection dont il est capable j pareeque cette traduction n'est pas tant,
faite pour les doctes curieux, que pour les Architectes François, que l'on n'a pas*
voulu faire attendre ausfi long-temps qu'il auroit esté necessaire pour chercher
les diverlès leçons dans les Manuscripts de toutes les Bibliothèques du mondes
pour artfasser lés obscrvations qui se peuvent faire sur les monumens d'ArchiteT
cture ancienne qui se trouvent épars dans tous les pays étrangers , pour traiter à.
fond toutes les'questions de Physique,d'Histoire& de Mathématique qui se ren-
contrent dans ce livre,pour décrire exactement"toutes les machines tant anciens
nés que modernes, & enfin pour rencontrer une personnequi eust assez de génie ^
d'érudition & de patience pour venir à bout d'un ouvrage si difficile. Mais il faut
ajoutera cela, que la hardiessè que j'ay eue de l'entreprendre m'a esté principale-,
ment inspirée par le desir de satisfaire au commandement qui m'en a esté fait 5 8t
que pour avoir la gloire d'estre obeïssant ( car il y en a à l'estre dans les choses dif-
ficiles ) j'ay bien voulu me mettre au hazard de faire connoistre ma foiblesse, s'il
est vray néanmoins que l'on en puisie juger par le peu de succés d'un travail où-
personne n'a encore reiissi.

LES
loading ...