Vitruvius ; Perrault, Claude [Transl.]
Les Dix Livres D'Architecture De Vitruve: Corrigez Et Tradvits nouvellement en François, avec des Notes & des Figures — Paris, 1673 [Cicognara, 727]

Page: 327
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/vitruvius1673/0351
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
TABLE
DE CE QJJI EST CONTENU DANS LE TEXTE
ET DANS LES NOTES.
La lettre Ç.signisie la première colonne des Notes. La lettre f. signisie ta féconde, v.

AB A c u s, Tailloir, Page 88.F.225. A
Abaton, Edifice basti à Rhodes par
laReineArtcmisè, 45. D.
'Abies,eCpece de Sapin, 14. s. E.
Académie, 182. p. C.
Acanthe. Cette plante ayant esté vue'sur
le tombeau d'une jeune fille Corinthier-
ne, donna occaiion à l'invention du
' Chapiteau Corinthien, io:. C. Acan-
the est de dcuxcspeces, sça voir celle qui
n'estpoir.t épineulé employée dans les
ornemens d'Architecture par les Grecs,
6c celle qui est épineusè employée par
les Gots, 102. C. c. Depuis Vitruve l'A-
canthe a este appropriée à l'Ordre
Composite, s. D.
Accord , voyez Consonance. Comment
on accorde les Orgues, 157. s.D.
les chosès Acides peuvent dilîoudre ce qui
est leplus endurcy, 241. A.
Acoudoir, Podium, 81. A.
Acoutumance, 12. B. L'Acoushimance
cst uh des principaux fondcir.ens du
goust de l'Architecture, 102 p. E.
Acrobatique, genre de Machine 272.A.
jicrolitos, Colollc en la ville d'Halicar-
nallè', 44. D.
Acrotere, 57. A.
Aclus,elpacede :io piez, 246. B.
wtolipyle pour souffler le seu, 21. E. Pour
chaiïer la fumée, 209. C E.
Aïreole, sixiéme partie de l'obole, 56. s.D.
ts£mca, espece de couleur, 2 3 4. B.
t/£rnm, vert de gris, ibidem p.C
tAEther, la partie la plus subtilc de l'air,
25 S. C.
Aggerart, corroyer de la terre grasse ,33.
CD.
Agnuscajhts, plante, 49 A.
Ailesdansles Temples, 64. A. 132. s. A.
135. s. E. Ailes dans les Vcstibules, 202.
A.
l'Aie par son épaislcur empesche de juger
de la grandeur des choies, 93. B. Sa
pesanteur cst caule de la dureté des
corps , 193. s. E. 8c de l'élévation de
l'eau par les pompes, 251. s.D. le grand
Air, sélon Vitruve, marge les colon-
nes & les fait paroistre plus menues,
77. B.
Ais, 104. C.
Alabandirs stupides, 229. s. E.
Albarium opus>Svjc, 147.C.179. s.D. 212.
p.E.ii'i.CD.
Albalt, eaux minérales prés de Tivoli,
237. p. E.
Alga,hcrhe de marais, 188.p. D. 317. A.
Almanach, i.61. E.
Alveus, canal, 179. p. E.
les eaux Alumincuses guerillcnt la paraly-
se* Z37.D.
Amax apode , piez de chariot, ou de la
machine npcllée Tortue, 316 A.
Ambrices, les lattes, 313 p.C.
l'Amertume qui est dans le Cèdre empes-
che qu'il re Ce corrompe, ^ o. A.
Amphiprostyle,62. A. Cette manière de

Temple estoit particulière aux Payer s,
ibid.
Ampbireucis, la roiied'une Grue, 176 • A.
Amphithéâtre, 271. D.
Amufînm, table à niveau, 15. A.
Analemme pour avoir les hauteurs du So-
leil, 255. p. E. Pour faire des Clepsy-
dres, 265. C B. x<56. p. B.
Analogie,ou comparaisôn. 53.. C.
horloge A naphorique, 265. B.
Ar.atoir.tm 8c Catatonum. quelle est la signi-
fication de ces mots dans la Catapulte,
305. p.C.
Ar.cônes, les centres des quartiers de la
volute Ionique, 8?. s. B. Amonts signi-
fie quelquefois les branches qui font un
coude par leur rencontre, 97/. D. quel-
quefois des Consoles, 125. s. E.
Androncs, les appartenons des hommes
chez les Grecs, 212.C.
Angtbata, petite figure d'émail qui nage
dans l'eau, 293. s.C.
sélon les Angles difserens des lignes vi-
suelles,les choses paroissent plus grandes
ou plus petites, 97. p. E.
aux Angles des portiques il faut grolïïr les
Colonnes, 77. B.
Animatt. teguU , des tuyles rondes ou
creusès, 116. sC.
Anisocyde, 273. A.
Anneau Astronomique d'une nouvelle in-
vention, 313. s.E.
craye Annulaire, 23 j. B.
Antariisuficsi les écharpesqui sont au de-
vant d'une machine pour l'arrester,
275.D.
Anu, Pillastres, • 104. p. B.
Antcchundes,des lieux resbnans, 172. A.
Antcpagmctitum, Chambranle, 120. B. 130.
s.C.
Attendes, Arcboutans, 215. B. partie de la
Catapulte, 310. C.
Antes d'où sont dites, 58. p. A. Temple à
Atx.es, ibid. A. les Antes doivent cstre
de la largeur des colonnes, u8 s. A.
quand il y a des Antes 8c des Colonnes
sur unemesmc ligne, l'Architrave qui
porte sur les unes Se sur les autres doit
porter à faux sur les colonnes, n8.p. C.
Anthrax, esoece de sable, 23 ;. D.
Antibafis, Arboutant dans la Catapulte,
310. C.
Antiboréc, espece de Cadran au Soleil,
263. B.
Antichambre, xn. D.
Antitkdamm, antichambre, ibid.
l'Apennin, 51. B.
Apoditcriwn, l'endroit des bains 011 l'on
Ce deshabilloit, 184. p. D.
Apophigis,copgë, i03.p.E.ii8.B.
Apothcju, congé, 103. p. E.
Apotemé, portion de ton, irz. p. D,
Appartenons pour les Etrangers dans les
maisonsdes Grecs, *i 1. B.
Aqueducs 6c leurpente,i45.D. Ils doivent
quelquefois percer les montagnes, 24S,
A. Se estre soûtenus sur de la maçonne-

rie, 246. C. Ils doivent avoir des puits
qui leur servent de soupiraux ,246. s. D.
Arabia Numidatum,['Aiabie qui est la plus
proche de l'Afrique, 238. s. E.
Arxostyle, 72. A. Il ne souffre pointd'Ar-
chitrave de pierre, 74. A.
Ararosystyle, sixiéme manière de disposî-
tion de colonnes, j6. CD.
Araignée , espece de Cadran au Soleil,
263. B.
Arbaleste, 273. A.
les Arbres ont de deux sortes d'humidité,
qui sont cause de la bonté 8c des vices
du bois, 46. p. E. Ce qu'il faut saire
avant quede les couper, 47. E. En quel
temps de la Luneil faut les abattre, 47.
p. C. La force des Arbres ne s'estime
pas par leur grandeur, jj. C. E.
Arca , Se Ces dissérentes lignifications,
185. s. C. i?£>. A. 102. B.
Arboutans, 215. B.
Arcades sèrvant de décharges dans les
sondemens, 81. A.
Archimede découvre combien il y avoit
d'argent messé avec de l'or dont on
avoit fait une couronne, 252. A. Vis
d'Archimcde , 290. C. On doute
qu'Archimedc (bit l'inventeur de cette
' machine, 290. p. E.
Atchitas inventeur de l'Hemicylindre
pour prendre une moyenne propor--
tionclle, 252. E.
l'Architecte doit cstre ingénieux & labo-
rieux , Se estre instruit dans tous Jes
Arts, 2. D. 3. A. Il ne doit point estre
■ interelîc, 5. C. Les Architectes n'in-
struilbier.t autrefois que leurs enfans,
Ipo. A. l'Architecte doit prendre avis
de tout le monde, 116. C. les Archi-
tectes estoient obligez de dire ce que
devoir eouster un édifice, 8c de payer
le sui-plus quand ilss'estoient trompez,
271.B.
l'Architecture est une seience qui en de-
• mande beaucoup d'autres, 2. B. elle est
l'intendante 6c la maistreslè des autres
Arts, 2. p. E. elle conlïste en cinq cho-
ses, 9. A.
Architrave, son etymologie, 5. p. D. on
peut recouper l'Architrave au droit de
chaque colonne quand les piedestaux
sont recoupez en manière d'esèabeaux,
5»;. A. la hauteur des Architraves.doit
estre différente sélon la difsérente gran-
deur des colonnes, ibid. la longueur des
Architraves tant par le haut que par le
bas dansl'ordreIonique, 94. A. l'Ar-
chitrave dans l'ordre Corinthien anti-
que avoit des gouttes, 99. s. E. propor-
tions de l'Architrave dars l'ordre Do-
rique, no. A. dans l'ordre Toscan ,133.
A. Architrave seul pour, les trois orne-
mens, 147. A. 20$. C.
ArViophylax, gardiendc l'Ourle, 1 8 p.E.
>*>•&?/, l'Ourse, 258. C.
^rfî»rar,laqueu'édel'Ourse, 258. C.
forest Ariane, 136. B.
Q<1<H
loading ...