La chronique des arts et de la curiosité — 1922

Page: 42
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1922/0050
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
42

CHRONIQUE DES ARTS

NOUVELLES

Actes et documents officiels

*** M. Deville a exposé le 28 mars à la pre-
mière commission municipale le plan financier de
l’exposition de 1924. Le Crédit fonciei ferait
les avances ; la Ville fournirait de 6 à 14 millions.
La commission préférerait une garantie de la
Ville, jointe à une subvention, pour éviter tout
découvert de trésorerie.

Musées

*** Le 18 mars, le général Gouraud et
M. Paul Léon, directeur des Beaux-Arts, ont
inauguré au Louvre une exposition temporaire
des fouilles de Syrie, dont les résultats, notam-
ment à Byblos, Damas et Tyr, ont montré tout
l'intérêt: MM. Montet, Pezard, de Livrey, le
Dr Contenait et Mme Le Lasseur, chargés de
missions archéologiques, ont pu en quelques mois
tirer des temples et nécropoles maints objets d’art
qui témoignent de la splendeur passée du pays. On
admirera surtout les décors d’hypogée et les céno-
taphes musulmans, dont l’un porterait le nom
d’une arrière-petite-fille du Prophète.

J** En suite d’une donation entre époux de
M. Maurice Sulzbach, sa veuve vient de remettre
au Louvre, où ils sont exposés dans la salle Per-
cier, un primitif castillan du xvie siècle, Funérailles
de la Vierge, un portrait flamand de Marguerite
d’Autriche, une Vierge à VEnfant, en pierre
peinte, œuvre française du début du xive siècle,
un petit marbre du même temps, de notre école
du Midi, Sainte Delphine de Sahran, un buste
d’ange en pierre, travail français de la fin du
xme siècle, un gobelet de Rhagès et une minia-
ture persane.

A dater du Ier avril, les musées (Louvre,
Luxembourg, Cluny) seront ouverts comme suit:

Ier avril-^o septembre, de 10 à $ heures.

1er octobre-31 mars, de 1 o à 4 heures.

Ces musées seront fermés le lundi toute la
journée, le mardi jusqu’à une heure, et les ier jan-
vier, 14 juillet, i) et 16 août, Ier novembre,
25 décembre, à moins que les fêtes (Assomption,
Toussaint, Noël) ne tombent un dimanche.

QQ Par arrêté du 9 mars, M. Fernand Gui-
gnard a été nommé conservateur des collections
du Conservatoire national des Arts et métiers.

*** Sur l’initiative de M. J. Ajalbert, de
l’académie Goncourt, fondateur de la saison d’art
de Beauvais, une souscription a été ouverte pour
consacrer dans le musée une salle au céramiste
Auguste Delaherche.

Dons et legs

LL La baronne Salomon de Rothschild,

récemment décédée, laisse à l’Etat son hôtel de
l’avenue de Friedland ; le jardin sera ouvert au
public. D’autre part, la défunte lègue au Louvre
et aux musées de Cluny et des Arts décoratifs
des collections de grande valeur. Nous revien-
drons sur cette important accroissementdescollec-
tions nationales.

Monuments historiques

*** M. André Hallays, notre collaborateur,
est nommé membre de la Commission des Monu-
ments historiques.

*** On va démolir l’ancien hôtel d’Arsène
Houssaye, 37, avenue de Friedland, pour cons-
truire un immeuble où s’installera la maison
Durand-Ruel ; l’hôtel, de style Renaissance et
hispano-mauresque, avait été édifié par Arsène
Houssaye en 1857 ; sous l’Empire il s’y donna
des fêtes brillantes. Le célèbre écrivain y avait
réuni une importante collection vendue en 1896.

Enseignement

Les huit candidats désignés pour le
concours de Rome (taille-douce) ont refusé, le
2 1 mars, les sujets qu’on leur offrait (Enfant à
sa toilette et Promèthèe) ; les professeurs ne cédant
pas, les élèves protestèrent bruyamment. Sur la
demande de M. Bonnat, directeur de l’Ecole,
l’Académie des Beaux-Arts a décidé d’annuler le
concours par mesure disciplinaire, et de le
remettre à l’an prochain, en maintenant, pour les
candidats éventuellement atteints par la limite
d’âge, la faculté de se présenter à nouveau.

*** Le prix Chenavard a été décerné à MM.
Bertholat, Patrisse, Helbout, M"1' Guingand,
MM. Herbaux, La Brac, Barberis, Jagon et
Mile Mendel (sculpture); à M. Gagey, MIU' Bri-
cka, MM. Virac, Mernelt, Lex, Dargange
(peinture); à MM.- Prudhomme, Jacob Andoul,
Jasson et Bard (architecture); à MM. Thenot,
Gauvon et Mlle Ménage (gravure).

. Groupes et Sociétés

L* A la Société des artistes français, le jury
de peinture, pour le Salon de 1922, a été cons-
titué comme suit: MM. Henri Martin, de l’Ins-
titut, président; Déchenaud et Ernest'Laurent,
de l’Institut, vice-présidents ; Duvent, Guinier,
Moteley, Sabatté, secrétaires ; Adler, Etcheverry,
Foréau, Gorguet, Gosselin, Grün, Laugée,
Maxence, Renard, Saint -Germier, Saubès,
Schommer et Zo, membres.

Cette Société abritera, au cours du Salon, la
Société des artistes décorateurs, si à l’étroit, hier, au
pavillon de Marsan et qui n’en gardera pas moins
son autonomie. On souhaite que cet essai réus-
sisse et que les décorateurs jouissent désormais.
loading ...