La chronique des arts et de la curiosité — 1922

Page: 56
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1922/0068
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
56

- CHRONIQUE DES ARTS ET DE LA CURIOSITÉ

gouaches délicates qui triomphaient le 6 décembre à la
première vente Le Breton (i).

Mais une peinture plus sévère nous sollicite au
début du siècle suivant : elle est, en effet, de ce David
que respectait Goya. Malgré sa constante recherche de
l’idéal antique et du « grec pur », le classique français
du Sacre a dû ses plus solides victoires à la réalité du
portrait : témoin la page imposante en sa majesté
sereine qui groupe de profil Pie VII à l’âge de soixante-
trois ans et le cardinal Caprara, son légat en France (sic).
Surmonté de cette inscription, l’ouvrage est daté par
le geste de bénédiction du Pape, le même qui préside
à la grande composition définitive du Couronnement,
après la correction demandée par l’Empereur à son
peintre(2). Cédée par David à Firmin-Didot, la toile
a passé dans les collections de Jacques Laffitte, du
comte de Pourtalès et de lord Dudley. C’est un docu-
ment magistral.

Une compétence particulière ne serait pas superflue
ponr détailler les origines et l'a beauté des 42 bronzes
de l’antique Egypte, de la Renaissance italienne et
du xvme siècle français, pour analyser l’intérêt des
plaquettes et des médailles, des faïences et des porce-
laines, des objets de vitrine et des petites sculptures
où se distingue un buste de fillette en terre cuite
(n° 2 ! 2), attribué pour sa facture à Houdon. Dominant
les bronzes d’ameublement et les meubles précieux,
une grande tapisserie rectangulaire de Beauvais qui
fait partie de la tenture dite des Jeux russiens, d’après
J.-B. Leprince, la Chasse aux oiseaux, complète harmo-,
nieusement cette élégante apologie du plus français de
nos grands siècles.

Raymond Bouyer

Collection J: Max Bonn. Esq.

Vente de dessins, faite à Londres, le 15 février,
par MM. Sotheby. Prix en livres sterling:

6. Albert Durer. Etude de canard mort: 2.100. —
46. Rembrandt. Femme regardant par une fenêtre :
1.550. —65. Ant. Watteau. Trois études de têtes de
nègres : 3.200.

Produit total : 13.000 1. st.

Séquestre Worch

4e Vente d’objets d’art anciens du Japon, faite à
l’hôtel Drouot, salle 2, les 6 et 7 mars.

202. Ffigure bois sculpté et polychromé : Jézo tenant
la boule mani : 3.000. — 386. Meuble en forme de
temple, bois sculpté doré: 2.500. — 387. Orne-
ment bois sculpté, forme pagode, pentures cuivre :
5.000.

Produit total : 109.312 francs.

(1) La Fontaine et L’Escalier, adjugés 40.000 francs à
MM. Jonas frères, sur estimation de 30.000 francs.

(2) V. Le peintre Louis David, souvenirs et documents inédits,
par Jules David,sonpetit-fils. — Paris, 1890, p. 645.

CONCOURS ET EXPOSITIONS

EXPOSITIONS NOUVELLES

Paris

Peintures de M. Ed. Masson et sculptures de
M. Marcel Bouraine, galerie de l’Elysée, 25, rue
La Boétie, jusqu’au 20 avril.

Peintures de MM. Lindhé, Plessy, de Mme M.
Belin et sculptures de M. J. Guével, galerie Devam-
bez, 43, boulevard Malesherbes, jusqu’au 21 avril.

Aquarelles de M. Daniel Dourouze, galerie Domi-
nique, 104, faubourg Saint-Honoré, jusqu’au 22 avril.

Eaux-fortes de M. Jean Metzinger, à la Belle
Edition, 73, rue des Saints-Pères, jusqu’au 22 avril.

Peintures de M. C. Thorndike, galerie Bernheim,
25, boulevard de la Madeleine, jusqu’au 25 avril.

Les Aquarellistes indépendants, galerie M.
Bernheim, 2bls, rue de Caumartin, jusqu’au 26 avril.

Peintures de MM. Latapie et R. Fauchet, galerie
La Licorne, 110, rue La Boétie, jusqu’au 26 avril.

Œuvres des Ateliers d’art sacré, au Cercle du
Luxembourg, 18, rue Guynemer, 27-29 avril.

Peintures de M. René Thomsen, musée de Crillon,
8, rue Boissy d’Anglas, jusqu’au 29 avril.

Paysages de M. Alhazian, galerie Allard, 20, rue
des Capucines, jusqu’au.^29 avril.

Sculptures et broderies de M. et M“^ E. de Canto,
galerie Fust, 13, rue Royale, jusqu’au 30 avril.

Œuvres de Constantin Guys et de Jaquelux,

galerie Manuel, 47, rue Dumont d’Urville, jusqu’au
4 mai.

Peintures et dessins de M. K. Zieleniewski, à
l’association France-Pologrfë, 7, rue de Poitiers
(7e arr.), jusqu’au 10 mai.

Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts,

au Grand Palais, avenue Victor-Emmanuel III, jusqu'au
30 juin.

Œuvres de MM. E. Decœur, M. Dethomas,
A. Marque et tapis de M. P. Follot, au pavillon de
Marsan, 107, rue de Rivoli, jusqu’au 7 mai.

Province

Besançon : Œuvres d’Emile Isenbart, au casino
des Bains-Salins, jusqu’au 30 avril.

Marseille : Peintures de M. Van Maldere, gale-
rie OJive, 5, boulevard Longchamp.

Nevers : Groupe d’émulation artistique du Niver-
nais (14e exposition), jusqu’au 7 mai.

Reims : Exposition des artistes rémois, au musée.

Rennes : Salon de l’art breton à la foire-exposition-.
Renseignements au comité, 3, rue de Rohan.

L’Administrateur-Gérant: Ch. Petit.

Chartres. — Imprimerie Durand, rue Fulbert.
loading ...