La chronique des arts et de la curiosité — 1922

Page: 114
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1922/0126
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
CHRONIQUE DES ARTS

>■■4

NOUVELLES

Actes et documents officiels

*** M. Fernand David, sénateur, ancien mi-
nistre, est nommé commissaire général de l’ex-
position internationale des Arts décoratifs mo-
dernes qui doit s’ouvrir en 1924 (décret du
20 juillet).

*** Par décret du 9 août MM. Dauchez (A.),
Lachèvre (B.-R.), Lantoine (F.), Martin-Sau-
vaigo (Ch.), Pagenault (J.-L.) sont nommés
peintres de la marine pour une durée de cinq
ans.

Fouilles et découvertes

*** La démolition d’un mur, dans une cha-
pelle du xme siècle, au Loroux-Bottereau (Loire-
Inférieure), a mis au jour une fresque ancienne à
trois registres superposés, représentanr un roi,
un saint et divers personnages, qu’on croit du
xme siècle.

Musées

On trouvera à la direction des Beaux-
Arts, 1 bis, rue de Valois, des carnets de vingt
billets d’entrée pour les musées et monuments
de l’État.

*** On installe au musée Carnavalet les boise-
ries du xvme siècle provenant du château de
Conflans, jadis propriété des archevêques de
Paris, et acquises en 1917 par M. Robiquet, con-
servateur.

*** Le musée d’Hyères a acquis à la vente
d’une collection sous séquestre une statue de
marbre du « genius loci » et divers vestiges de
l’antique Olbia (sans doute Almanarre, près
Costebelle).

*** Le « Grand Logis » du château de
Nantes va bientôt abriter un musée d’art déco-
ratif qui comprendra des sections d’art décoratif
ancien et moderne, une section d’art régional
breton et une section consacrée aux souvenirs
archéologiques et historiques de la ville.

Monuments historiques

*** On remarque avec surprise, au palais de
Grillon, place de la Concorde, que plusieurs
croisées du deuxième étage, abritées par la colon-
nade, sont transformées en fenêtres « à guillo-
tine. » Est-ce une allusion à la place de la
Révolution et à l’échafaud ? Que ces fenêtres
éclairent des chambres d’hôtel ou des salles de
cercle, l’anglomanie, dans un pareil lieu, semble
inopportune, et nous croyons savoir que les faça-
des de Gabriel, déjà surmontées, par endroits, de
jardins, sont classées, donc intangibles.

| *** La Bourse de Lille, bel édifice du

xvne siècle flamand, est fort délabrée. Elle com-
prend vingt-quatre logements : l’opposition de
deux propriétaires empêche seule de s’effectuer
la restauration projetée, dontles frais (600.000fr.)
devaient incomber par moitié à l’État et aux
habitants.

*** Par décret du 30 août, la chapelle Notre-
Dame-des-Fleurs, à Languidic (Morbihan) est
classée.

Enseignement

*** Une école des Beaux-Arts (dessin, pein-
ture, arts appliqués) vient d’être créée à Tana-
narive sur l’initiative du général Garbit, gouver-
neur.

Groupes et Sociétés

*** Les fleuristes seront admis cette année au
Salon d’automne, où la section des arts décoratifs
recevra gerbes et bouquets.

*** Aux termes d’un accord conclu en mai
dernier entre MM. Ch. Plumet, architecte, au
nom des artistes décorateurs modernes, et A.
Goumain, représentant les industriels d’art, les
artistes auront droit à la signature en cas de vente
de modèle, au contrôle de la vente et à des
primes d’édition, et au respect de leurs œuvres,
clause destinée à prévenir les modifications dé-
loyales. Les inscriptions des catalogues et expo-
sitions mettront en vedette le nom d’auteur (Sa-
lons d’art) ou le nom d’éditeur (foires et exposi-
tions industrielles) avec mention ici du nom
d’artiste et là du nom d’éditeur. Artistes et in-
dustriels s’engagent en outre à organiser par tous
les moyens la propagande en faveur de l’art
moderne.

.*** La société des Amis des Arts de Seine-
et-Oise ouvre une souscription pour restaurer les
grandes orgues de la chapelle de Versailles,
œuvre de Clicquot ; exécutées de 1708 à 1736,
ces orgues furent réparées en 1872 et.se sont
dégradées depuis la désaffectation de la chapelle
(1906).

Q* La Société des Sciences historiques et
naturelles de Semur a tenu le 24 août, sous la
présidence de M. R. Vallery-Radot, une séance
solennelle à Alise-Sainte-Reine pour célébrer la
reprise des fouilles et inaugurer un buste du co-
lonel Stoffel, placé dans le musée d’Alise avec
les récentes trouvailles. A cette occasion, des
discours ont résumé l’œuvre de la Société depuis
1905 et rendu hommage à ses fondateurs.

Inaugurations et cérémonies

* Ont été inaugurés en août-septembre : le
13 août, à Sangatte (Pas-de-Calais), un monu-
loading ...