La chronique des arts et de la curiosité — 1922

Page: 132
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1922/0144
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
132

CHRONIQUE DES ARTS

d’art de la Renaissance, qui comprend notam-
ment une Adoration des Mages, de Fra Angelico,
une Madone de Giovanni di Paolo, des compo-
sitions de Neri di Bicci, Luca Signorelli, ainsi
qu’une magnifique collection de reliures.

*** Le cercle artistique et littéraire de Bruxel-
les célèbre par une remarquable exposition jubi-
laire le 73e anniversaire de sa fondation. Des
sculptures de Geefs, Lambeaux, C. Meunier,
Simonis, Vanderstappen, des tableaux de H. Bou-
langer, H. De Braekeleer, Ch. de Groux, Eve-
nepoel, Gallait, F. Khnopf, Leys, Madou, Mel-
lery, Navez, F. Rops, A. et J. Stevens, y résu-
meront brillamment l’art belge du siècle dernier.

*** MM. Théodore Reinach, directeur de la
Gazette des Beaux-Arts, et Ernest Babelon, notre
collaborateur, membres de l’Institut, ont été reçus
docteurs honoraires de F Université d’Oxford.

*** Des expositions internationales d’art dé-
coratif auront lieu tous les deux ans à Monza
(Italie), dans la villa royale, à partir de mai-
octobre 1923. Le secrétaire général est M. R.
Calzini.

*** C’est à l’orfèvre Falize qu’a été com-
mandée la couronne de la reine Marie de Rou-
manie, ciselée dans un bloc d’or transylvain,
ornée de rubis, d’éméraudes, d’améthystes, de
turquoises, d’escarboudès et de pierres de lune,
et de motifs décoratifs symboliques: grains de
blé, acanthes, lacs d’amour, croix à quatre bran-
ches égales dont les pointes suivent « ésotérique-
ment » la marche du soleil.

** * Afin de donner à nos peintres une occa-
sion de montrer leurs œuvres à la 22e exposition
internationale de peinture moderne qui s’ouvrira
à Pittsburgh en avril 1923, l’Institut Carnegie,
outre les salles de l’exposition proprement dite,
réserve un emplacement à quinze toiles françaises,
que choisira un comité franco-américain fonc-
tionnant à Paris. Pour tous renseignements,
écrire à M. G. Lerolle, 14, rue Brémon-
tier ( 17e arr.).

* Le 10 novembre s’ouvrira à Amsterdam

* *

une exposition française de toutes les industries
d’art. Un stand a été réservé aux antiquaires
parisiens. Les autres sections comprennent la
librairie, l’ameublement, les tissus, la céramique,
la bijouterie, l’orfèvrerie, les bronzes, la Société
des Artistes décorateurs. Cette exposition fait
suite à celle de Bruxelles et restera ouverte jus-
qu’au 1 2 décembre.

*** Le croiseur-cuirassé Jules-Michelet, trans-
formé en navire-exposition, promènera pendant
une dizaine de mois dans les ports du Pacifique
le « salon du goût français » qui a déjà circulé
aux Etats-Unis.

Nouvelles diverses

*** Le timbre-poste bleu de 0 fr. 30 qui
sera émis à l’occasion du centenaire de Pasteur
portera l'effigie du grand savant. C’est là un pre-
mier essai dont la France peut et doit tirer le meil-
leur parti. L’Amérique, la Russie, l’Autriche'ont
émis, comme on sait, d’intéressantes séries de ces
vignettes évoquant les gloires nationales.

*** Un tapis Louis XIV, en Savonnerie, de
la plus haute valeur, mais peu ménagé dans le
bureau très fréquenté du ministre de l’Intérieur,
vient d’être transféré au service des Beaux-Arts,
qui en assurera la conservation.

*** Les grands magasins du « Bon Marché »,
à Paris, viennent de créer un atelier d’art déco-
ratif moderne sous la direction de M. Paul
Follot.

*** Le peintre lyonnais Tony Tillet vient de
restaurer, dans la chapelle de l’Antiquaille de
Lyon, une Cène de Louis Janmot peinte en
1843, restaurée déjà par l’auteur en 1882 et
remplacée naguère par une copie du peintre
•Barriot. Une autre fresque dü même artiste se
dégrade dans l’église Saint-Polycarpe. Enfin les
peintres Combet-Descombes et Brouillard ont
achevé pour les mairies de la Guillotière et des
Brotteaux deux ensembles décoratifs consacrés à
la Saône et au Rhône et à « Lyon, cité des eaux ».

*** La statue de notre regretté collaborateur
Henri Bouchot, membre de l’Institut, érigée à
Besançon, dans un quartier populeux, est en fort
mauvais état. On propose de la transférer à
Gouille, localité voisine, où naquit l’ancien
conservateur des Estampes.

*** La municipalité de Grenoble a donné le
nom de Jongkind à une partie du quai de File-
Verte, d’où le grand artiste peignit des vues de
la ville. •

Institut de France

Séance annuelle du 27 octobre

Au cours de la séance solennelle des cinq Académies,
M. Paul Léon, délégué de l’Académie des Beaux-Arts,
a parlé de la restauration des monuments historiques
et particulièrement de la cathédrale de Reims, où l’on
cherche à éviter toute reconstitution sculpturale sus-
ceptible de défigurer l’édifice.

Académie des Inscriptions

Séance du 13 octobre

Le P. Chabot présente son volume sur les inscrip-
tions de. Palmyre, imprimé et illustré aux frais de M. le
duc Loubat, membre de l’Académie.

M. Monceaux fait une communication sur les der-
loading ...