Gazette des Ardennes: journal des pays occupés — November 1914 - Dezember 1915

Page: 681
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/feldztggazarden1914bis1915/0681
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
"S* Année de çuure. — N" G

PRIX !" Ç. CENTIMES

CharleTille, le 13 Octobre 1910,'

Gazette des Ardennes

JOURNAL DB8 PATS OCCUPÉS PARAISSANT TROIS FOIS PAR SEMAINE
On s'abonne dan* tous les bureaux do posta

LA RI DD iJLDFF » MORAL

' Cet dernière* temainu, ce* dernien joun ne lonf
pu'ncliei «eulemcnl en événement» militaire» et diplo-
mitiqou | Ut marquent encore et lurtout, même pour
W moliu etiitvoyanti, la fia d'an* ■ comédie moitié «
qui déehonon trop longlempi U grandeur tragique de*
Ump» que roui i. ■ ■ :.

fUupiluloni lu quelque* fait* dont il t'igit :
ITajaxyt pu abouti dm» kun lenlitivu d'utervir k
leur «um 1e peuple hulgere et d'eu faire • leur toldtt ■
•outra l'héroïque Turquie, let reprétenUnl* de l'En-
tent* à Sofia ont adruié tu tiourernement bulgtre le
«ommitioo d* rompre dtn» let ringt-quslre heures Ici
relations diplomitiquet irec l'Allemagne et l'Autriche-
ijonjri* et de congédier ofBtellement (oui tel ofûcicn
«Jlenundi, «Vint U fourerneraenl bulgare trait d'ail-
Jeun expreuément nié lt prétence dant l'armée bul-
(m, OÙ ne Munit uhi appuyer sur le tait que ce

ri» le* repratentauta de* trois puiuanoet qui tfdchent
davïl* « Pour la Liberté et le Droit, pour; la protec-
tion at l'Indépendance de* petit* Etal» etc. a, qui ont
tdrusé k 11 Bulgarie cette tommttioa 1 feint le* droit*
le* plut élément* iru de ton indéprndincB politique.

Cm ulseoce* inicceptible* rérèlent 1* rentable
Valeur du fimeui principe* humanitaire! et libéra-
teur! que l'Entente arbore tint qu'ils terrent tei inlé-
riti, quitte de «'en débarrasser uni hésitation, dè» que
cet mirnu intérêt* égofttu le réclament.

Pull m (ut U tour da la Grèce, âani demander
ravit du gouvernera en I d'Alhene* tt tpri» aroir déjt
Mcupé un* fifpn dcui llei grecque*, le* Allie* débar- '
mirent de* troupe* dieu I* port grec de Salonique, et
ft général tnglal* Sir Htmillon présida en personne à
celle vtelâtioii flaRttnM da la neutralité d'an p«Ut Etat.

Lt ne t'ut trouré penorme, en France tt en Angle-
lecra, pour protuter Contre cet auront lux • principe!
ucjfe du Droit et de U Liberté ». Au contraire, ceux-
tk même qui affichent arec le plu* d'oitentalion «a
■ principe» moraux », trourent toute naturelle leur
violation pour lu beioina de 11 « sainte ciuMi det
Allié*. Dcpuli t'a Echo de Parii > iuaqn'k U • Guerre
Sociale », tout 1* Boulevard ■ appelé t grand* cril le
débarquement k Silo ni que, 0 ut tint! que !'<• Huma-
mti i (du S octobre) écrit un* Ii moindre gène :

»-H ni fut pu oublier que let Uu grecquu de Lemno» et
Il MjUltnt «Ht occupée* par lu *lllé* dtpuli use» long-
Itmpt uni ru* la Ûrtcë ail (ait aulra cAora qui formulir un*

0» qui v»ul une protuUllon grecque tuï yeux de
léeuieur* lu moraliitu de Londrea et de Pins ) Cela
n'*, d'abraa l'a £cho de Poril », que l'u épaineur d'une
llmpl* Jfuill* d* papier * t

La oomparaiton entre celle façon d'tsir de l'Ente nie
•I Celle d* l'IUtmtgne, demandant » lt Belgique le
droit de passage. l'Impôt» tt reliera potée devant la
tribunal d* lHlitolre. rte ter* plui dupe, t l'avenir,
qui celui qui 1* voudra bien I Donnons i ce propoi la
parole i la praue bruxcllolie (■ Lt Bruxelioiio,
X PEeho de la Pretic » etc.). où noui relevoni, entre
•utru, lu ipprécittiont que voici :

Ceinrna tu deux eu «ont difflrentil Dim le eu de la
Selfura*, 1* procédé d* l'Allemigna était luilLM par la
marene mtuc*nl* du Fnncila; M m'iu i d, liitiimt

i r-;/r. ■ i - Lt

l'Angl*.

Urrt ut un* vlotiUon du droit du geni pour la lauvegarde
dlnlérétt portment Igotilu. L'exiitence de l'Angleterre et da
la Franc* n'iortU pu élé en ]eu, al le debaniuenienl n'avttt
pu *Q Ueo, *t l'Entent* n'tvtlt pu de rtitont pour croire
qu'un* rtûliUon d* 1* neatrtllté grecque éltil projeclée par
au advwuln*. Lu te court 4 porter à la Serait n'éliienl
tftltment qnun preunle. La yfetUnl* ralton,

Et plut loin ou concluiioni qui déchirent la voile
de 11 politique «lUée i

La roui* vtn Conitanlinopl* doit ttra barrée k l'Alle-
tin^in, avu l'aida d* la StrbU, apru qo* la tenlallve d*
vaincra l'Allié au Kmrdm au DardiatUu, a teboué, grée*
t lt rultUnc* aérolqB* da l'timee turque. La trantlert d*
tnnpw "Yil—i tt rranotitu mu 1* lerrilotra grec ut
■gautsaot dutmé k vollir ce duce nùliUlr* devant l'opl-

Va npuvun cbipltn l'ouvre mtlnlenaat déni loiitoira
Httntalrt da «Ht guerre. Cut alnal qui lu demlere* démar-
cb*t dt llntanU. à Bona tt k Atbèaea, avaient ta mot nul
U'oo ebtpltra duu I afetotn dlplomiuqu* d* llnlenie, que
J* ruterll* caracUrltara uo [our toot la devlu : u Iftrlotr*
dt I II 'jpot rlr',1. |

De oattt brpocrliie dont II ■ Gorelle ». tnuonctit,
'dam ton dernier numéro, l'irrémédiiblo banqueroute.

ci unis omems iluusds

Grtcd rjuiruti iMtrtl, 1, 1 «lobr* ISIS.
Thél'.re dt la gutrre A TOuetf.
Au nord-eat da Vermeil ci on* forte attaque inglaii

loot.

i (lit de petit* progre* t

aud-oues

du village d

Ert Chimpigne le* Franciit atliquerent, apru une
préparation d'artillerie- qui dura pluiieura heure., la
peaition i l'ut da la ferma de Navtrin, il* pénétrèrent
p*r endroit* Jutqu* dtni no* tranchée*, mail en furent
de nouveau expulté* par oontre-tUaque, en tubiuant de
grande* perte* ungltnle* et en nom ibindonnint
comme priionnlen i oflicier, et ioo bommu.

Kn Lorraine trançilie lu Frtnçil* perdirent la
il diaputée tu »ud de Llnlrej, i ofli-
i mitrailleuio et é lance m met

Thédlre de Sa gutrre à VEst,
Greapt d'armée du feld-marlchal von Ilindenburg.

Devint Dllniburg I* localilé de Ktrbunowk* (tu
lud d'Illuxt) et 11 potition ennemie du deux cotét de
l'indrolt «ont enleréu d'tttiut iur une largeur de
i kilomélru; S officiera i,35fl hommu furent ctpturta
■veo i mitrtilleuM*. Dim un eombtt prêt de ifefedy
(tu aud du Itc Wiuniew) i3g priionnien ont été faits.

L'ennemi l'ibitinl de toute nouvelle attaqua d'im-
portance.

Croupe- d'armée du /elii-marcclio! Prince LéopoiJ
de fiauiért.

Au nord de Korditelii, air.'i qu^ prei de Ltbuîy et
de Stluuje, det pouitéei russe! furent facilement re-
foulée*.

Groupe d'armée du générai von Limingtn.

Au tud-oucit de Plnik lu locoli lés de Koniorj et
de PrykUdniki furent entovéei d'iiseul ; prêt de
Wolki-Bereinitmki et tu lud-aucit do Kuchockt-Wola
dei combats de ctvtterie tant en train.

Au nord et lu nord-oueit da Curtoryik l'ennemi
ut rejeté tu delà du Styr. Su ellaquei au nord de 1j
voie ferrée de Kowel-Bowno échoutrenl.

Théalre de !a gutrre dtt Bulkent.

Le grot de deux irméci d'un groupe nouvellement
formé tout le commandement du feld-mnréchil von
litckenien ■ travené la Save et le Danube. Apre* que
lu troupe* allemtndet de l'innée du tfénénl d'infan-
terie impérial et royal von Kocveu eurent pril lUe det
Ttiganea et lu btuteurà au iud-ouut da Belgrade,
l'armée alliée réunit t l'emparer également de la plui
grande pirlle de II ville de Belgrade, Du troupes
luitro-hougroliei prirent dissout lt citadelle et la
pirlle nord de Belgrade, tandii que det Iroupu illc-
mandu l'emparaicnl du nouve*u Konak. Lu troupes
continuent de progTeiser k trivert 1* partie sud de la
Tille, -

L'innée du général d'irlillcrie von Gallwiti força,
k beaucoup. d'cndroiti, le pusage du Danube en »v*l
de Serocndrii el refoule partout devant elle l'ennemi

Thédlre de la guerre i COuot.

A la hiuteur k l'eat de Souchci les Francnii per-
dirent quelque! tranchée* el une mitrailleuse.

Prù de Tahure, en Champagne, nom tvoni re-
(Tif9é P" coplre-*ll*que, aur une largeur d'cnvirc.n
4 klrSnitiv», •tfOeleruei centaine! de mètru du terr-jp

Thédtr* dt la fluerre i l'Eil.
Croupe d'armfc du /cld-maréchal «on flindenourp;;

Lu KutMi essayèrent de reprendre lu positions qui
leur furent irncliéu pril de Gtrgunowka (I l'ouut da
Dnniburg), il y eut da violent* oombota corpi-i-corp»,
dam luqueli l'ennemi fut finalement rejeté.

Au nord de 1* voie ferrée de Dûnlburg-Poniewiei,
k l'ouut d'Illuxt, lu position» ennemie! furent enlevée*
sur une largeur d'environ 8 kilomètre! ; 6 officiel*,
-,So hommei tombèrent entre noi moins tvec 6 mi-

Rien de nouruu.
Croupe d'armée dit général von Linjinnen. I

Au ind-oueit de Pimk il villign de Sinciycty eft
enlevé d'ituuL Le* combaU de cavilerio continuent
rrea de lucbocki-Woli. tinti que dans lt contrée tt*

"suMe (rout enlre Ravalowk* et 11 voie ferrée do
aowel-Rowno, pluiieura pousscu de l'ennemi furent
refoulée»; nous tvon» ftil 383 prisonniers, I

L'armée du génénl comte de Bothmer repourn,
au nord-ouut de Ttrnapol de fortu attaque! russu.;
Théâtre de la fluerre de» Bnltaml.
Li ville de Belgrade et lu hauteur* l'environnant

Thélfr* dt te owri i i'Outrt. -
Dam la région de Souchei-Neuville et en Ch^i-
pigne, au nord-ut de Le Munil, du iliaques- cr.V
mks à 11 grenide furent repouttéci. »J
Noi avioni de combat vinrent hier k bout découvre

Popcringhe. Au uord^juert dé Lille, le llculcnaht
Immelmann abaltil un biplan do combat ingloli k ù%>
hauteur de iooo œtlrei; cet officier a ainsi fiA tonirwi.
eu peu do leuipi, quatre avioni ennemis. En Chaib-
pagne, prit de Sommo-Py et Itir le» IIouls-de-Mcute,' a
l'oueit de Hillonchltel, deux biplan» do combat frah-
tois furent également ducendui dans la lutte lérienoe.
Nom pcrdlmu un irion d'obiervalion «u *ud du bois
Le Prélre.

Thédïri de la jfuerr* à l'Eil, f
Croupe d'armé! du /eïd-maréchal von ffinaVriburfL

Devint DOniburg el tu nord-ut de Widsy dV*'
tttnquu rutte* tont repousiée*. Un tvion ennemi hit
abattu k l'ouut de Smorgon.

Croupe d'armée du général von Limingtn. i
Din* lu comhtt» de cavalerie dtn* la contrée da
Kuchocke-Wol» l'ennemi ut rejeté lu delà de* «c-
leun de U Bealminniji et de 1* Wiuiolucbi. Pré* da
Jeaiecy lu combat* ne tont pu encore terminé*, au
nord de Bielaktjiwolt reonemi ut cbstié.

GAINS ET PERTES DES ALLIÉS

lors de la dernière offensive i l'Ouest

lîiWrmfni avtjmenli ces cblQru, uni que lei Allléi lient

ENTRE LA BASSÉE ET AHHAS
Lu Anglais gagnent un terrain de 6 kilomètres en largeur et "île 313 kilomètres en profondeur

il perdent environ................... 60.000 hommes.

Lu Fnneals gagnent un terrain ds 6 kilomèlru en largeur cl du 100 a 1,030 mulrei ca profondeur

el perdent environ......,............... 3O.000 hommes.

EN CHAMPAGNE

Lej Français gagnent un lorrain de ïi kilomètres en largeur et d'au plu? 1 kilomètre! en pro[onileur ' ■ ' "i

et perdent plus de..................... 100.000 hommea.

L'armée du général comte Bothmer repoussa k
nouvetu de forte» attaque! ennemies. De» troupes tllc-
mandu prirent la hauteur au lud de llltdki (su SeKt,
k i5 kllomilru lu nord-oueit de Tirnopol) et repous-
sèrent trois itlaquu russes tentant de déboucher du
viU.ge de Hladkl.

Théâtre de la guerre det Balkam.

A la Drina do nouveaux combats te développent.
Sur le front entre Sabsc el Gradiske le passage du
Danube ut achevé; lu itid de Belgrade les hauteurs
entre Ztrkuwo et Miricuvo lont conquises. Plus k l'est
l'attaque est en train. La position d'Analemi, dans le
coude du Danube de Item, est enlevée d'assaut; plus en
aval, jusqu'k Orsova, dei combat! d'artillerie ont lieu
par endroits.

Le» Irouptj allemanJei /ireoi juiqu'ici priionnien
ïi ofjicieri, i5ia homme) cl prirent 17 canoni (donl
3 piieel iourdei, ainsi gue 5 milraiileuie*.

BlILLKTIPiS OFFICIELS FBlPiÇMS

Eu Artois, noui avons progressé en enlevant un blockliatii

Bombardement rteiproqu* auti violant au lud de la
Somme, aux environs do Beanlort et de Boucholr, ainsi que
sur la frool do Cbanipngne et dani l'Arganne au nord de la
Uaruee.

Dana les Vosget, l'ennemi « tenté, tans y parvenir, da
diriger du lets de lk|mde intlmnins inr nui tranchéei du
Vioiu (tnlr* 1* col d* Stinle-Marle tt U col du Eunhommc).
Noua avooa ripos lé en bouleversant tu travaux de mines par
un camouflet efficace.

Paria, 1 «lotir» 191s, 1 aiurei.

An nord d'Arras, notre progrualoa a continué dan» 1* L h
de Givencny et k la cois 119 ou noua avom occupé lacarrclour
du Cinq Chemins.

Lutte presque continue d'er.g-l-11 dt tranchée! accornpagné*
ft^canonnade d* part et d autre dani la région d* Quenn*-

: attaques

En Artois, la lulte de tranchée k trsnchdo l'ut
suivie pendant Ic.'.c la journée sur Ici ci 5tea au sud du
île Ui-.-cr.il:?. L'ennemi a pu rej.rc.idre pied au carreloui
1 inri-Clieniins. Il a été repomsé partout aiUeurs malgi
nolenca da les contrMttaquei répe-léu.

Lutte d arllllerio et d'eng.ns de Irsnchèu p*rticuliÉrel
n. liM«at End do 1. Somme, dans le ««eur 04 lu,,,,,, ,
1 tain**, thw qu'au nord de l'Aisne dans la vallée <

En Champagne, l'enccm
eiinucanti sur noa position!
iiKi'i ie a 1res crer^ 13-einr:

Sur la lisière orientale di

ur tout la Iront au nord ds lt
Lulte k Coup* d* bomhu il
e Quenneviiru, da Vlc-tur-

it de Colloi-
ie k I-Hait-

• «t da pétard* aux Courtcs-Cbanstei at k 1* F

■oviron» d'Ornes, noln u
loading ...