Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
(3 A* ET TE DES AttDehjNE*

îîtBoiicl«I;'pJu. faible

CTvM^r » » THt-4t-
Paxloul eu* battariu

'Oboa, •'. '«--.• la réfflon d* La» *t
■lu eol* Ji Soi* ion* tt in Onu-
ii HCtwn d* FUnj, RMoa ti du*

fane,* DoflEaibn 141, I aeUirea.
n Aru»at en-lorraine, ootntata » la gre»v!r.«N co*M
d la Ditik, mr truelquaa Jsr'Jeai du Crfct
Noir* «rtltMHr* «douii de» Lira'ilricarea ïur dm emplo-
lu 1» rafcton d* m*., %Wle* 4»

Canonnade habitue

EN GRÈCE

Ji tactique »mplû)*e[i«r IiiJij
. ■. - r !■ reiretanc* de. la Grec
-cupation du port de Satoniq

■e nu prolk
fui t d'un b
I eliiée, or

E"

S i

Si

eoneetl, M. Sauto*., daiie

■ MA Portion .. Le chef du
• Le o-ouDirnemenl arec
•fournir pour apttmer t* malentendu q
tu dllléi il la Grèce, .Voir» plut grd'

M M touri élu intdrélt aréueit. La
reetere n-» ^ : .-.eu ti iitefenne. i

■U d'entraîner le peupla
le l'Anglelane et de la
tu en régi* M du bom-

ulralité bienveillanlc, dont
, nonne. <MJ» tufflnmmeal d*

a été expofé ptr te préaident du

[ait que noiu lanr ovoni nlturd lu poiinoe libre d Ira ver*
noire temfeur*, c* (m Implique de1!* un écarl am réole*
llriele* de 'a neulrablé. Aujaurd'Aui, an a uouhi exioer de
noue de laitier retenir lei troupe* oertéii eut opèrent en
Serbie par la Jronllér* ijrtcqwe et de laltrtr utSiier ta ter-
ritoire grec mmm baie d'approvittonniment el d'opéra.
tioru mtlitair»«, r« oui mntfnHiteeil de noir* part une parti-
el potion ti«tM d la jimi. J'ai du répondre que. il uni
parallli éventualité n produirai!, l'application de la Con-
wnlloii de Lm Haye pnuv.iU Inlci-vcnér, qui pernfîl aux
Umtffi, par le déiarmemanl dti arméei brilipéranlet qui
opèrent nf leur lernloirr. de l'appâter au /ail que leur
pay* devienne un Ifcédlrs de la |uem, /"ni ajouté su p

fawnir, attendu sue ta fore* mafeure du ciri
prime qurlquefoit Itt principal de drotl. L'oderualion. que
fol da (aire a preooqué enei I» Aliter un méconlciilrmenl
infullifié. Oa f a répondu par Un Marna qui menaçai!
■VaAannir la Ortcn. On /Il prCralotr gua dei poinlt ilro-
léaiquet qui iml (le* occupei pur rui Iroupei dani le idI.iI-
Haçt tu corps de drfcargtiemînt. conJlUufllent pour ertul-rl
un danger réel. Ut mon edfé, fe deoolj faire remarquer que
(•> canoni de eoe MtfjMW* en rode de 5ntoniïiiei »onl bien
plui dançereH» pour noj Irouptt que ne peusene (Ire no»
«nom de eflmjiofnr p^rir lei udlrsir. Mali (I M oublier
loin cei inddenfj. Comme vmtt me preim piur .:^^f^^^

>ru*ro oU-d-iHe det ^Uiei •[****.
c(pe*menf ulMata di la f rawre, un coratlere olenueMan*
mai|rd rè*itrua4on fui!<fie**iw felali t>t>Ogi de fafr*, fa-
ma#a un dbftrl ne iVMuera >n Cr«ce conln lee trWp—
tllêtt. •

KMTe pirt, laUmn RaàMr a anneticé que la toutvrff*
meil grec a répondu a la nota da l'Entent* en acceptant al*
sa pu (léiacmer le* Iroupea daa allié* el d* leur lainer la
Itherlt d'srtion en tarrilnira grec. Quant t I* >éCurtM de e*e
h-oupei, quint ani farililéi à leur donner pour Tutihialion
daa taira ferrée* et du télégrapheh la fouTernejnejil arac te
réierre d'eiamlner de préi tout .lei détaili.

théoriquement. Leur dévetnppement pratique dépendra éri-

PROCÉDÉS DE o PROTECTEURS b

comme ctiei eux I SÉlonrqOe. Mleui encore : la langage d*
la pm» pou remercient» le de Parii coneerie tout ion
aplomb, mtre ion caractère menaçant. Le a Tempi • (du

J1ntimfcln*ip*1 * l'égard d'un pelul paya qr*

rotégar

■ nglal». Le g

paoandi jermanlque (ff) loule rurne7we d'une rc'poni*
liconbtt, lu pirtuanrer onl emploi/*1 lei moyens lot plui
proprei à li periuader de rimporiance qu'elle» attoclie-nl d
leur démarche. JJn arrêt mommland de* oaleatu: aren
dani loi parla onalal* el médJlerrarwieni a (uffl pour
menacer Vlltltadt de famine, i Html n'atom plue que pour
Irole /ouri de ultirei », i-'ecriail ■mflancoliquemenl H. Skau-
Irradlj. fji fronce el tArtgltttm, don! le* /lollîJ »onl
mallreuei de ta mer, onl répondu qu'il dépend du (euuerne-
lr tout* l'aide et loula l'aaalalanca

> lui d
liberté d'ocilon q

conilancei «xigenl. »

L* lactique est cmir; ne !; ri ut i tout pril ■ protéger u la
Grèce contre l'Allemigne qui n'a jaroiti aongé à 11 nfemetr.
La Grèce re*tl qu'on lm t.... U paix î Col bien limple :
elle oit a Iroublea pir la propagande germanique ■ I On

aoi-dilant a mililarule o fait en Urées une propagande

aancea [laciflquea * ont tout fait pour entraîner la peupla

greHi l"ec"et" '
prolerteon. Voli
herbett* :

■■ CM rajreitetn ilnceYemtn! (u*
ta d l« puiijenl il trouver Util, MaU

tuvf ni que la politique de* aille"* consul» « proi^ner el i
enrtoAIr la Grici, non i lui nuire. Ili découurtronl tan»
peine iur qui péie la eénlaaie reiponraodild det dommage*
qu'Ui rtrquenl de juolr. »

ht paa m. Rerheit»] II*

■ dira. Lee proleo-
leur obéiiae aao*

de M. Polybe-Helnacb, qui écrit

da 14 noTembr* iS63. Quel ne lui pu «Dira étd(tniir>enl
da n'y paa trouver 1* moindre piM.fi. ju.tin.ni nu délu>

LViiol* 4, cité pu Poljbe, illpula lu contnlr* qia :

i Grande*reUÉeie et dlilanda aerean
i da 11**-lonfenraai dana l atin d
■i taire a* «Ont, aprt* la rallie*'ion *

engagent à reapteUr I* principe d*
ieonea, réunie* 1 la Grâce.
o*nnia a n e paa cru *e paroi* 11.

L* a Gai*

Polrbe. Ella i

**nt 1* traité invoqué par le eorrripondant du * flaaro a,

ce* protectrice* n le droit de ni p*e reepeettr la neutralité
du rojÉarne da Grèce.

LA DEBACLE SERBE

angro-fnncaiaea — auriout franç
niqu* n'ont pu empêcher I* cal

ri pond aut n

Cenioe n 1 «lui de Napoléon attendant Grouchi :

« Sur I* Champ-detHerlei, M «n avunl de Vonailir, lei
Serflî» hlllenl d'jetpdréntfni. (Tomme ftopoMnn iur U
viareau dt Mont-SiVean,* I* 1g firtri 1113, attendait WlllÉ*>.
1» allendenl Sarroil. Sarrall rv< nlendra paj plu qui
Groucn^ ; o'etl déionnnii certain. Il n'en a pai la (orce. Il

Sur celle déblcle icrbe, le correspondant lUlien Magrini
éerit de Monulir le* détail* iiiiraRta ■

a D» nn-endunti ornoent Ici et moque iiVetortl de* s/flderi
■I fonellonwilre* pronennal di la Vieille Sat-M*. 1U arrivent
couvert! de bout, morl» d* fal^ni. lit Irawrriirenl A pied
Imite iMIbatito. ftallui pur la pluie, par la nrlji, patiani par
an lennéri aomoW* lh ont ialité derrtér» tut vnt im-
fCdit qui dépoiii toute Imoemalion. léutouraTitui, un ol[i-

U: peu

<c fl'aulrei o/fider* me prt»ninl la
mlliieri «1 mlljler* de fuyard* campC.
Kaitove, affamé», «rlénuéi,' uni cft
menli ; on orrlo* S offrir trent* franc

pour un poln. La

suprt aullra-tllentandca t l'égin

L'ACTION DBS ALLIÉS

Erttitj trmpt que font te* iÙïltYf Quel» aont Ici cffeci
dont ili diapoaent » L* e /oumol de Ginéoe a croit c
1' a imaginât ton de* foule» anr* altéré ta réélit* dta ch
fna i. Bjié inr de* information! parilenlie™, Uealime q

•ara II déjà atlelnl.

lia* Inro iiatai'ui de r. :,i,r taBaaei
.itnat.-* d. te. troupei aer.lt dllflcile. Sur la llan, J"
SriW.t*. le. Fr.nr.1. initient en io.ooo morti. Ce qoi Z
irn.ln ce.! que lei Irotpei /maejalKj „nl trola toi,
■™M»uae, (B. b ceremj^t tngtth. pnrmJ U,

rMiWei ;-:-ii, ramené.

pondihl de Ii e Galette de trancfo

L'échee eubf par le* troupe* frn

'il 7 M

«tenaj

qa'il
i «g»**,

ment fnnçaia flt brûler le pont de Gridi
troBp*..» 1, Ht. feorlr de h Cem..

H y * donc lnosnréitil*nu-nt relrarle déa ti

lleee. D'âpre, un radiogramm. anglaia t
Poldhu (39 norenrote) In Irulgam ,tuq

ÉCHOS D'ANGLETERRE

tard Deriré te», «à ccMejuw I. la ttitthr, da. L

Parlant au Siocl ïièhanga, lord Derby, directeur
recnilement; a regrel» rlvemerit qu* U cetutert n'en
■tuiirge dau itUeDura anavaitéa teeanameM a

da* lard*, celia qui portait d** accuaatjom hj» i

■ u 11 ulp (rui «ne an
lord Darbr; porte un rtaoa

en grand nODibr*, a *dco
)re de»r» Étr* beaucoup
a atmalne* q\rj voM lui

enrôlement*, d

et lord Lanadowne ont etpllqu
l'Anqlelérr* llinnai'a le norotr
cjlle H alluitleei tlnar.rltre.
•flrleote a an eïn^renociraenient. car 11 Importe pear le p*
d» fabriquer beaucoup pour l'eaparialloa ci d* *a reni
■nnl Indépendant que poulble dé* produlti étranoata.

pour le pefl -

Toutoun de. BTé™'.

dlquéi, d-dg, rrnlKaJre,

«t du Ps-yi d* CeilB

NÉCROLOGIE FRANÇAISE

lu licttnri lu ribIddi icciif!» ilini prlffi a di,tiihi lincliî u Fnact, ntit tcsiirjTJcoi if-

M. Wtnrt Wilhclm, 10 us -lieu (ma ni ds draponi, officier
iu If eflnfanlerle. Iud le tt leplemor*.

II. I* enef de tHlalllcn lllfaul, MiHdd t rijee d» quaranld-
ii uii. d fdf* d* tt ont. dent: anr.

«Ir* d* Satv, an Kl- d'Infan- *

DIVERS

marécAaJ de* :■■;;< Gabriel de Sainl

ti icplcmbre.

N, ce e/rptiofna Jdajnln, n

flenrt Scnoefler, det g«* colonial,
, capitaine d* louavei, .' le
utr*i M -:m. lembd le W icp-
dtt TroU-Pirmt el de Mélo-

1 frllt», d'OaetlIo, af* M M i
d'injaniin*, décédé le t octobre.

t, loldel d la S1 eampajnl*

i.Mat brancardier au de Ugnt
•Ml Vlcloire, du ...» d'Infnitlfrte,

U .Vercci Verl.i
dé Vue- le i irjileml

M. Huaore de Vlllurd, nn^len éliioe dt rlîcoti poq/ircn-
«Iquc, crt-f d'eîcedron de léterue nu .„• réplmenl d'arllllrrta.
toé la ti i^irmbra.

If. rrinc-.ii Ville-, llruleilanl ,*u W rtolmenl d'mfaalene.
JT. IMn! da "ITTId^fc loui-lleeiciUne, puité iilr
uilert au tf colonial; tué le 95 ifp.

«nMAre den

sssdjs n nwntm rm uni. .m nriDiint mmut i lïflftW smn mmn

Mr. loto, Jclpfln», f(t, «niqu* de Bucfgard npllne, morl

a cliam6r* de* uoouét.
leur de la Compagnie

U, Vincent éfetie, décédé a Tty* d» don* ant, fSi d*

m m manda ni Bem.

Af. », C Horjer BUneftOFt, ancien provincial de la Société
de Marte, décédé, dnm ta S» année, d Coutleuie, prêt
Voiron (Itère).

M. le comte de Bonlteull, d rdje dé quaféd-ulnpl-deuat ont.

tri a Brut.

■I de Perie i Tournai! a

** ">"<-pré(et

1er munlddol du Favre,

P Slinoné du fuur dé Hbrae. fille da cOmle et de la
erse du rW de Pibrac, el fiancée du Héulenanl baron
■e de La«iu Salnl-Ganiéj.

'. nfWWt do^en de lo Sociélé dft j*m de leilrei.
. Pierre Fravtrlnei, dlreclenr ftemorolr» d CEcoU

l'appel di Betancoét;

ne, née de Verneull, décédé d Poitleri,-
lécédé I* 1 oe-
il* de MaMeroe, Irére dU morqnli d* Malilerbé
« «dner-Mendcteonn, décédé d liât de jolmni*-

d'Arret, décédé le î> leplimbri, dan* ta ioiianU-di»

M. Ii comlt Boman PolocM, époua de fa princeiti £!lia-
OeCi Rontilwlll, filie de feu le prince Antoine RadthetU et de
la prBireim XtiloW* fiadiltoW née CatUllan*.

M. lé coml* Mue de Praromlot décédé d Anranchn, datif
ta t» inné*. Il émft fftt du romré 'rrHanet te PracomteU
el dt U corrileti*, né* Crée.

M. Edouard PrlUleru, aticltn ténoteur, conteHIér général
de Lolr-el-Clt*r, membre de [Académie det idencet, décédé
d Mondoublean (toér^t-Cbar). d rdo* d* qanlre elujt-

marquiie de ralfattiv, fûUe du général ruifé
il* éinil neuve dn merrult Henri de raDenau giet
■* de France, morl* à Clarenl.

M. RapluIétXanfar d* CarveJha, entât* eolmilalr* au
f répimnl éiranftf, runlqaa fd* d* réfrioatn portugoit
Xavier il Carvdtho, lombé i fdf* dé tuj-ftulf diu.

M. Carlo* OsAiaeli Mmn*, fltfW deé r u "

efùt M rue M lié phu «trrMéeé de U HeMté erfefllina, ee»
mort d ParnV

II. Abram Wde* Pdiitiey, allacné t remballait
EWt-utit en m** iictié à OTririli i* » répit»

M. I* tontpartletir oaeéae /été Pinnift***; Ijt tt «i*|l-
clnq ont, morl t Salnt-SVcditten. Let critlfue» auwi
contldérolenl fiandijapa comme un éti meuVeurt pmtt

U. Salvador Sewtpere j Ulqnet, ancien dtpeié ta

Corlit, membre de rAcadéml* de fhltlaér*, (ré* «nm» "
•■ranc* comm* run dit ^ dmlainft Alttevient el mJie»«
d'art etpdpnolt, mc+l d Barcelone, d Ta** de 7* un.

M Cariet-O. Vfawtn,! jrand pMM| mort t «rcti™*

M. le (énérol de diuiiion Wtnç, de rqrmé* *rt!a»»H»e.

MU. Jean .éniorn*, Féaia André, Louti le levée,- Cbmillt
Demaruj*, CamlU* ,v,DemU-Anéré CerUM, bt du»
Edouard Cldurjeait, Léo» ■ ffranie. du eert* caiao-
lurua dé f>dtie (Vorset).

MU. Adollle Biftoilin, tué te * juillet; Pierre Sarinli
Marlui Nrvnot, Georgtt Gueplon. Tout Iroli iu troupe
(Oddliiie de Tombebceu^ (Let-el-aaraennn.

/JM. Benrl Claudi, Binrt Uctere, Artr.tr Lêdert,
frérv; /otepA Claude, /ta.*mo»d Pleiirenoe, ffeHri fi**1
dimiéaje, flovaibua* Demanji, ffugine Ifétlin, ftkt Fo**é*
de la Société de pBBlnTirHfiif d» irnffie

MM. CMrtei CMMaiUM; idHarau ..' itcaonm, meri K
» dtirtl,- BirtU* ttjeWe\ tctital au ..• ré|imtnl fliejanl**!
iué 1* » nouembr* 131t ; Supéna Julien, toldel e» .-• é1*

Sa I m ■ eitenne-d u- Va u vrau.

MM. Cedrjet Maullén, .
Lequeu, ..' soudew, morl
Ouiée*, ..'de lien*, lu

,i tlnflrnrerle ; Ali**
embre IHl ; Marcef
911 ; BrUlt Daelkee,

i septembre fiiS, — lout d"

Marcel Mdrtfn. Iué I
 
Annotationen