Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
QAZJSTTI

Notre progre ■
La chiffre
atteignait ce •

M

A Notre-Dame-de-Lorette, msltres du fort
pelle, nous avons tubi dons le vaste quadrllati
et d'ouvrage* T"1 *st *u ,1Ml do 11 Chapelle, une très violente
contre-attaque. Uns lutte acharnée, qui n duré toute le nuit,

restée totaiement niuîtrei, ly aat Infligé à l'uuml dea pertes
eitrémoment élevéoa.

Dana le nuit également, noua avons pris d'assaut le totalité
du vlll**-* de Carensy et le bols au nord (cote tSb). La garnison
qui tenait le village et le boli comprenait up bataillon du
109- régiment d'Infanterie, un bataillon du !36\ un bataillon

et du bole (cote 125) us réduit formidable. Bien que tris d'.ml
aaéae par leurs pertes des Jours précédents i

l UM

nest attaquées par l'ennemi; n
A N- nvll . nos attaques sut

alblemonl progressé,

Au nord, gagnent quelques i

Neuville 1 Glveneby.

Dans le Tlllago mémo, nous
partie ai '

.suit à

L do boyau

n bataillon de oh as

tout le centre do la locallU; les Allemands sopt rejotéa dai
roitrtmllé nord que nous débordons.

Nos troupes ont «M admirable* d'ardour ot de ténacité.

Au bols Le Prêtre, nous avons conquis hier une nouvel
lignes de trench * sa ails mandes.

» belge,

attaquée li

Aa nord d'Arraï, noua avoua obtenu de nouveaux et ;
tant! résultats. La prias de Oareney a fait tomber en
pouvoir beaucoup de matériel, qull n'a pas encore ti
alble de dénombrer complètement. On y compte deux i
da 77, un obusler de 105, déni mortiers de 91. nne do
le leo ce-bombe*, un grand nombre de mitrailleuses

arias, fl>
aie*. Daa* h
eadavres de trois compagnie! allen

» in, i

su ne ml a bombardé Carenc

ta Uslfii

oaptloo

tans lesquallee la lutta oooiluuo. Nous av-jn*
laH flu.lmin centaines do prisonniers. L'ennemi, en «s

»asat. nous svoue onlové de nou»e*»i groupes de maisons
dsna la partie nord du village. La nombie des canons et
obuslcrs de gros eellbra pris est do dli-sepv,
. ta Argonna, à Bagatella, noua avons rspnuaaé doua nlta-

haus allemands et rué plus

avons détruit'quatre block-

L'ACTION MILITAIRE

Le* tentative* daa Russe* do nier leur délalto-,
A la date du 13 ma), on manda du Grand Quartier général
lemand ce qui suit : ■
Dnui bulletins officiels risses du !.' mai trouveof md^n

ongrolaos, sous prétexte d'6clslrclr l'opinion publique'Sis

es sont d'autant pIC»
e douiltino Jour après

Ptrouveut k 150 kllo-

dévoller le fond de cea tentatives,
cemlques et effrontées qu'aujourd'hu
que ke troupes alliées ont attaqué II
da Gorlice-Tarno»'. leurs bataillons
métrés plus a. l'Est, au Ban Inférieur, devant Jaroeleu,
Pnemjsl etDobromil et que tout* l'armée russe des Carpalh**
aa trouve, au aud de cea endroits, sur un front de plus de
ISO kilomètres de largeur, so fuite rapide dans ls direction

Mentionnons encore k fait eurleui que le chef de la
■«■division d'Infanterie. tUt dans ce bulletin pour aa bra-

dJrlgé vers l'intérieur de l'Autricbo. Il a été appréhendé par

Les victoires remportées par los troupes alliées ;llc
mandes et austro-hongroinca, dans les batailles de novembre
et décembre k Lodi et Llmauowa, avalent forcé l'ancien frorft
rusao on Pologne et dans la partie ouest do Oallclo à se reti-
rer sur uuo étendue de pros de 4UU kilomètres. A cotte
époque-U, l'Invaalon de l'Allemagne que l'euneuil se propo-
sait fut brisée par la puissance agressive «prouvée des Alliée.
A partir de Janvier I'JIj Jusqu'à la mi-avril, les Russe* ont
vainement déployé leur supériorité numérique pour pénétrer
en Hongrie, en traversant lea Carpathes. Ce dessein a'eat
«omplatement brisé contra l'héroïsme ot la ténacité de nos

AllDUN n Bai

faits par toutes lea armées, du 2 mal k Ls praa-mtcU (la It,

ait de la] "iiW hommes, auiquola s'ajoutait 100 canons at
*i Biltrellleusee. Ne sont pas enoare oomprla dans aa*
tlilffre* tous ceui qui, surpris par Ici vainqueurs, ont perdu

petits groupes dans laa forêts des Carpathee. O^est aloit ([ua
lYiat-major de la 48" division d'Infanterie, j aomprti la

général Kornlloff, s'est rendu hier k nos troupes, k l'arriére
de notre armée, prés d'Oderaecbowi. La degré da dèaor-
retrnite ennemie est démontré parla fait que

posés do soldats apparteua
is approvisionne me nie qu

'■;"' ""'^ "'Hli;r:i.'

;i i-nxiiiM, abandonnés

merd-j.-

jujour

n Ifle

alen rapide

il étape nueae, et ce n'est quo maintenant qu us pourront étra
rassemblés.

Au nord de la Vlstule, laa troupes auetro - hongrolasa
avancent au delà do Btopnlca.

Des troupes allemande* ont.conquis le cbef-Heu du fou-

d'Uuok

bataillon*

tours occu|ièea par les Ruasea.

Turka et lait 4 000 pi'

sodes et des

a de Kkola. Dans I

M rapportes. (J'csi. la une preuve Trappaoli
le la défaite russe, qui a Jeté non seuleme
action des troupes sur le champ de b
dans le reportage officiel du haut cor

L'OPINION D'UNE AMERICAINE

é I o .....L; "| J £v ' jp'^ 1 y ^

deosnl un noiii(j^5u.r public ('umuis, lors d'un» réunion
érMSUaés en /tueur d'uns eollect* pour lu aurrrisn a;[a-
manclsel leurs familles, uns conférence sur l'A lie >naJ;;e,
ifonl toici le oompfr-rendu succinct :

n Je tien* tous rapporter dta fait*, a dit tout d'abord
Misa Beveridge. Et obi (alla sont t la fol* trta aimplea at
très graves, comme tout ce qui se passe en Allemagne,
L'Allemagne a affronté celte terrible tulle pour l'eila-
tenoe avec lanl de force ot de dignité, que sas ennemi*
eux m^mes ne sauraient finalement lui refuser le respect
qu'elle mérile. C'est k la femme allemande que va ma
plu* grande admiration. Lea parole* me font défaut pour
exprimer ce lentiment. J'ai vu des mires et de* Teuve*
qui n'ont pas trouvé le temps de pleurer leura cher*
morla, qui surmontèrent leur propre douleur pour porter
leur part du grand fardeau commun.

Et c'est ca peuple allemand, il hospitalier 1 l'égard de
toua les étrangers, amis Du ennemis, qu'on traite aujour-
d'hui de n Barbare* n. Peut-on Imaginer logiquement
qu'un peuple universellement admiré pour ses lois et ion
organisation relombo subitement dans la barbarie? On
ferait mieux de songer k cas parole*, prononcées par
Lord Robert* (le fameux général anglais} k ta viille da m
mort : " Combattei avec roi arrnés, mail n'ensfe: pas de

nsrob«,

1 Kuirra

k Scbevetlngen lorsque

éalata. J a parti» pou* l'Allemagne an Nhmenai__

désir da l'srnkasaaaU américaine, unt iknglal*» a^9
qui eVslnlt sa'reodM etjpréa dtrea mare, k Munica.
que parlant l'anglai»Martes deux, nouilvons ?. !
loutle trajet, LraMéaa avaas la plus grande politsaétlj?
trsvf rikroet la.RhlB, hCalogna, dans.un train jbJjJJJ \

Cini

o CUrs p«tl

senti au point de n'en plus doatar ;
eti foru cl /Uilé, !a çardi du /inin. .1 s Dis chants pit^

al non point daa chinsuoe da calé-concartl — "
manda marchent k la mort. Queli homme* admlraîï»,
~ de Lrsvei sena r-fétant 1* pureté ai

■A Vhoii

«]•<

'0*T»tutal

tableau. Enjuillel da l'an passa, um* d* mai mH
marié* en Allemagne, s'étslt rendue t Pirk
cberet d* aon fila moaraaL La aruarra déclara*, *%
isaa d espionnage par la police, ^

(ut m

«ju'alli

Bla, «I

t jan

, l'hôpital. On la aépira da N

e* m Ûrt j. lt j. J

i n'asc que gricé k l'inlermédUir»,
sméricaiue at d'tmla iniluents qu'ail* tut autorisé, ,
paaaar laa darniari momasu auprèa da aoj> aulast,
lut, ensuite, conduite dans un camp d* concentratioi, tu
SUO priaonnier* çi -lis allemands étalant iuLsrnas. jSB
vécut des haura* et vit de* Chott* qui n'étaient pas, m,
elle, d* 1* ennjttt «oWai*, maia da 1' * inoapaelU a aaaja.
menti s Incapacité ■ seulement. 1* fait da cea MO pay,
sonne* concentré** dan* une étroit* utbrlq ue. a InsapaalU*
encore — dana un paya a oivi;.i ■! — cat autre
d'un* mkra donnant le jour k un enfant dans nu m%
où Jouaient dea enfanta et
raient de ns pouvoir protégi

o Incapacité > et non point n cruauté voulu* a, cet ijw,
entant* malade* d* ht rougeole dana une même ■t"^K
où Ils moururent tans qu'aucun médecin h aoit oonat

La cruauté de lou* ce* faits n'était pas, ta répéfi,
«roulu*"; elle n'était que la simple conséqusne* d'un
manque complet d'organisation. En Allemagne, par |
cootre, l'ordre régnalL La moindre recoik d* la grand»
maison allemande était bien tenu. Bien n
c'est pour cala que le* annemf* prétendent auJounToti
que l'Altemigne était prêt* 1 la gner

Oui, l'Allemagna était prêt*. C'eût été, da sa part.ptti i
qu'une négligence, c'eut été — les événements Petit
prouvé — ua suicide da n* pas l'étra! | ' "^B

L'héroïque défense des'Dardanelles

La Gaulle dt Francfort p
illustra remarquablement la *
dinelles ipre* les dernière* te

Depuis trois Jours, la flotte enr
action sérieuse ni dsna lea Dardai
Il se peut que la très compréhensible fatlgui

imle n'a plu testé a>

L'expérience a maintes fois démontré combien les soldats français tombant en captivité allemande se trouvaient, les premiers instants du moins, sous l'influence dea terrifiantes snggettions de tarn
cttell qui leur avaient fait accroire que les Allemands maltraitaient leura prisonniers lorsqu'ils ne les fusilkiunt pas.

Il suffit, pour juger ces sottes calomnies, de rappeler que £50,000 prisonnière français se trouvent actuellement, sains et sauts, en Allemagne où ils sont traités en adtersaires ayant tait fatt
devoir, tout comme les soldats allemands font le leur. Lies Allemands traitent les prisonniers J'rançuis cuusme ils désirent voir traiter les leura en France. D'innombrables lettres de prisonniers démontrent qw
les soldats irançais sont plus heureui en captivité allemande qu'ils n'eussent jamais osé l'espérer. ,

La * Gazette des Ardennei * a entrepris la publication successive des noms de ces prisonniers, persuadée de remplir ainsi, vis-à-vis de ceux-ci et de leurs familles, an devoir humanitaire négligé ptr II
gouvernement français.

C'est avec une légitime satislaclion que la « Guette * constate l'intérêt croissant que ses Listes de Prisonniers trouvent auprès de la population française. Les nombreux témoignages de gratitude qui lai
parviennent prouvent que cette publication a déjà contribué à dissiper bien des angoisse» et à atténuer bien des séparations. i ■ i > • ■

LISTE N° 15 CONTENANT 6,400 NOMS

! Reproduction atrlotaoïect Interdit*)

!c de {abondance dtt matiire», nota a

urovipiM cliiiljiioo

■r en dernière heure u:

! demi-page contacrie jutqu'tci aux lit Cet des prisonnier*. Le chiffre indiqué par la noie finale dtt ntpplinunt imprimé & r<
se rectifie donc de la façon suivant» ; ' '

Le total des noms publies jusqu'aujourd'hui se monte A environ 76,600. — Reste à publier environ 174,600 noms

STUTTGART

Albuguea Urbain, Saui (Tara-et-Garoncsi, Inf. Ht.

Aauiec leiaore, capitaine, MeJgace, Inf. m.

AuberviUa Jules, Norvule (Selue-Inférieure), lui. IM.

Artnauo Ludea, lieutenant, Cholenge (laere), ebaas. é.

Arshlmbaud Louis, Marseille, alpin 63.

A> del Allah, Caaablasca (Maroc|, tinlU. 3.

Arehler Pierre, VliUle [Isire], alpin *.

Adam Alfred, Proaies (Sein*-eE-Marna), Isf. 31.

Aupj Camille, Pargcs-AUlctiBuips ICher), loi. 19.

Agusaol Heurt, Paris. Inf. lu. ■

Boequet Marceau, Amlsut, luf. 1!S.

fieriea Henri, liâmes par HoJer. |Avejron), inf. 121.

Buurinl Jean, Cassoao par aalgon (Cucninctilne|. Int. 157.

BoUaiaui Pr., capitalnt, b't-l)uller-de-la-Tour (laère), Inl. 1

Bacon Qentil, An-en-Provence (Bouche*.du-Bhtp*|, inf. i.

Barea Leopold, seront, Pont-Saint'Sapait (Gard), Int. 15.

Brou Georges, Kenillj-aur-Marne |Selne-eMIarae), Inf. col.-

Besseyrlas Pierre, Monestler (Puy^e-DAuie). Inf. 119.

Bole Richard, Glllevs (Doucsl, Inf. 60.

Boisson Lucien, t'raogy iBaone-el-Lolre), Loi. SB».

Boudou Adrien, Eataintf (Aveyron). Inf. 276.

Bienlitt bail*, St-MIcaud ISelne-at-Oiae), inf. (t.

Baatlen Charlee-AJIred, Meaui(Sdn«-*t-Marna), Inf. 270.

Brala Saud, CuuatanUcs (Algérie), llraill. T.

Bretou Anguata, Chevlguy (Jura), luf. (a.

Ben-Auar Mahomeil, Casablanca (Maroc), llraill. 3.

Bonnatoui Louis, tit-Germa lu-Loin brou (Puy-de-D.), lui. col

liroo Josepb, S t-Paul I ou (H au te-Loire), Inl. 60.

' e, Val-de-Pr*« (H eu tes-Alpes), gêal* i.

p-Ba> A

li 'Maroc

-1-ail I. .

Benard Krnest, Le Trait (Seine-Inuirieure), Inf. 155

Bruyère

i. il rossa
s. StPau

lai. Il

i. SI.

is (Haute-Loire), I.
Benhler HIppoljU,. liolsslen |ls*rej, ini. ÏSM.
Bourgeois Edouard. Itogevllte |Sfeurrne-ot-Moeelle|, Inf. 10'J
Bertln Georges, Poulslne-ltaoul lLolro-ot-Uhor). lai. 155.
Bsrresu Marcol, Guranville (Loire), loi. 153.
Buuaael Itoco-Emil*, Cliiilcau-Tbieiry (Aianol, luf. col. 2.
Gardonel Narci.se, CoBleronsj* |Taru-et-Garonne 1, loi. 211.
Oolllu Jaaa-Bantlat*, La Vuia-aui-Bels (AJsae), Inf. »,

Chaiotle Antonla, 8t-P»ul-do-8alors [Uantil), lof, 139
Cajau* Philibert, Gilly-aur-Lolre (Saone-et-Loire), Inf. 229
Ooulet Pernand, Uesancou (Doubs), Inf. 60.
ClioBsod Naroiano, Gbauoi-Ourson lEroina), Inl. 157.
ChBKegner PnUippa, SWullan-du-Serre (Ardèobe), alpin

ir Léon, Bea

,r .Cttr

Corneille Aristide,
Chrall Mobamed, Kechl* (Algérie), llraill. T.
Clero Françoft, Le* Hasards |Charente-InWrtenre), inf. tM.
Crocnard Paul, Cbateau-Thierry (Aisne), Inf ÏT6.
Carlin René, sergent, Dtion, Inf. 352.
Cbauudet Michel, Lyon, inf. ÎSB.

Cierge Auguste, Vlileneuve-rArchenjque [Yonne), Inf. !8!

Chappe Veierlen, Marseille, Inf. col. S.

Clarln MaurlOd, La ChapeIle-eur-Avejron [Lolref, inl. col.

Clément Joseph, Guilly-lcs-liuiv, luf. Î51i.

Chlrat Jean-Piorra. St-Didier-sous-Riverlo (Uhoue), inf. 2

Cabassut Ëlot, Bl-Paraolre [ll«rault|, alpin 7.

bekens Paul, sergent, Csmhrsl (Nord), inf. It,

Doviie Joseph, Leilgnan [Aude|, inf. col. ÎI.

Duiray Prancois, capitaine, Ambort (C6te-d'Or|, inf. 121.

IJufrancBisl Eiieuue, Bouquemaiion (Somme), inf. 51.

Démange Paul, Salut-Dliier, inl. TS.

David Charles, Bnuesme* (Lolr-et-Clior|, Inf, 39.

negrtne Pernand. Tlnchebray lOrnel. tnl, 301.

Dupuy Jules, Le l.ud (Sarth*|. loi. 115.

fille iSomnie), luf. MI.

Du pin 1er Lou, \

Deufau Jeau,
ICychenne Lu

l'DUCiljl: Pi!!l

Huis lYounal, .
.poral, l'rêvai (Sartbei,
i, Paris, Inf. 73.
, JuvlgnolMayenne), lu
a Daniol-Loula, CiurE-do-lthou
Allred. Parsec (Creuse). Inf. III

i. Î7S.

Prey alioksj, Munti
Poolanti Joseph, /

ina-Boi*
s-Mouli

il (Don

t. Pet

lulijiiaj-Drojiguy (S
.eruieniiiuu (Puy-do-Domo), loi. '.
caporal, Meallet (Cautall, Inf. 13'.
i*n iPyreneob-OrlonUles), I.
,11 e im o- J ' Al neg n an (II6 ra ul t)

ïlNen

I. 141.

nand, Illmotal (Selno-et-0
tlmUe, Nods (Doubs). Inf.
I, caporal. Salnt-Did (Vos

Orai

isie Jules, liordi
Paul, Los Onh

Griestnçor Michel, Vincennss (Seine), Inf. I7S.

Oelly lienrl, Valgorge |Ard*cbe|, Inf. 60.

Oalmot Cbarloa. caporal, Lyon, lui. 60.

Goujoui Jules, Mouroui (Selua-et-Marne), Inf. 2T6.

Cartier Henri, May^n.MutUeu (Seine-et-Marne), inf. 276.

Gallet Octavo, P*ronn* (Somme). Inf. îta.

■LW, 352.

eau Las

.:l|,tQ'.-.

r, LtG

Grosbols Emile, caporal, Lapau (Cher
Guyot Constant, Bltry (Nièvre), ebasa. * p. 4t.
Oaudet Henri, sergent. Myans (Savoie). Inf. 158.
Gaillard Henri, Paris, Inf. 160.
Gault Josopti, Snlnt-Denle-en-Vat (Loire), lof. 10.
Uravlore Joseph, Mercy (Allier|, inf. col. 5.

(Mayenne), lut. IN.

1. SM.

lksuird lien

llouy Clouir
ilorforlLSou
"■SU*. Arw

[hnil j Ali-Uil

Jany Plrmio,
Jouffroy P

ilat-Plar

:. 1«.

I. IIS.

(Isère), Inf. 3(0.
Robert, capitaine. Pare (BaBsas-Pyiànaaa), Inf. 2
inçols, Mont-Martin iDouljs), Inf. 35.
, Lyon. bat. abats. 45.
tw, Viouro-MonUuçon (Alllor), inf. 213.

y lut

UttSavo.

u-du-Désort (May

1, Paris, tnf. 35t.
at-major, bal. saaaa. ai.

Laurent Henri, Maraay (Hauto-SaOn*), Inf. 61.
Largaola Maurice. Bols-la-Rol (ICure), lai. lut.
Laioud Antoloe, Tblarj, Ul. 37Î.
Loubatlora Adrien, Maleville (Aveyroa), Inf, 139.
Liège- Gaston. Vlnay (Marne), Inf. 160.
Lavergue Jean, Falgoni (Cantal), bf. 36.
Lambert Leopeld, Bt-Ell en ne-do- Valom, ohaes. al]
Mari Jules, TagUo (Corso), lot. ITS.
Maury René, PoHKr*. chaas. I.
Mlohel Luge, sortant, (Jeaani, int, 3.
MKulet Augnatln, St-Huaira, lof. 211.
Monhruu Edouard, Grive (DorrJogns), inf. JÏO.
Monan François, Qulaorlff, lai. fit.
MIgnot Victor, Cintry, inf. 51.

Morand Théophile. D*ml-Quartier-do-Mégeve, Inf, S».
Moyo* Hubert, Myon [DoeUe), Inf. Jfiî. ' '

Michaud Celeslln, AuUm (Jnn), Int. 60. .
Moreau-Georc**, Plssua-PKny (Stine-et-Marae), inl.
Maure! Eugtne, aergeni, Toulouse (Hauts-Oaronaa), lnf.A>

iiite-Vlen

Ut.

ie(P-de.D.).ch**-4

Malcult Maurice, Besancon (Oonb*), il
Mohamed Les Ausd. Casablanoa (Maroc), tnf. J.
Manauy Emile, L* Bresse (Voagesl, taf. 331.
Malhiot Uaptlste. CufTy ICher), enaaa. ti.
MaucoMJ Henri. Non-ea-UakODB (Ueurlhe-et-U.)
Magalon Aodrd, aargant, Toulon, «haa*. alpin, II,
Nicolas Uaurioa. Vaubacourt (Meuae), ebaa*. t ni
Olivier Joaeph, St-Agade (Lolra). lof. 10.
Odet Merlus, Vlllette-Stpalte iTaère), Inf. 99.
Paillart Théophile, Perrière, tnf. TI.
Petltjean René, cap., Valfroloonrt, m*, ts».
Pln*< Antonin, Ai^elllora, bat. 141.
Perronet Julea, Paria, int. m.
Proet Julas, Slraad (Jura), Ul. CS.
l'ayan Piarro, Lyon, Uf. 60.

PMt Akldo. Campagne (Mayenne). Inl. U,
Pntln Emanuel, St-Jean-d'ClreuT (Jura), Inf. 44
Peyrsn Honore, Nie* (Alpes.Karitlmes), inf. Ml.
Potdevlu Looc, Ooltalavtlla (Loin), Uf. 101.
PaunolJoan, Bt-Plerre-lo-Cna^ (P.-o>-0.). nrf. •* p
Plimd Praigola, S*-Boiiia [l
PaUet Vlotorto. Maraaula, et

_

_
 
Annotationen