Polska Akademia Umieje̜tności <Krakau> / Komisja Historii Sztuki [Editor]; Polska Akademia Nauk <Warschau> / Oddział <Krakau> / Komisja Teorii i Historii Sztuki [Editor]
Folia Historiae Artium — NS: 12.2009

Page: 8
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/fha2009/0014
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
*tU‘ 'VWW;


•£> ■

1*1!

»«*-•**•

'>:£vł"< i."-'*'*' : . ■

, ...

’ ...,„ .„.-A.'

-A"*■'" •• f.*

jk sicssk^-*.

:i ; , .

3»PgF» •

:.ye^fcr»tfwV m«-v;

X' r>fs,nc?®rf

cx Ir «< »••««■ fW r**8”*

*V*1 V ■ jj

udfih -kt-

.y f\ ■ r
3 :.. f v

^ t V

- t*Kfc ,,v»tpi:t<.<a(ipKn j ‘

'-' ■ ' "? »v .' 4-; .-

' ł"V ' ■

<**»•>♦'** »«*

v,,. łXK »,Ws4

' : *v- \'

fe *, >' f;« ...

A*'- -V W*M \ **mx.;

> v -, mx ^x<vi i>\v^r^V'

i" ^ » ‘•■'rv W" k my s^x\^v
ri t i •■«■ #’

uŁ k-.ę sfK* ; ‘Xhvv
[ ww« q>u\

* j , A *HV* Ał\0 U«V

^ »\ ''V m,\4 ^f^Hpęeftś

> *.. • ■• \ a\ mvM>\V'w y£\w k U * ^ ■■ —

<-

,. M\s\^ ^suVY*\'$ va

%K-lt .

' ’>? t $* • vW!■*«*“V m t<ŁV m \x\^tV:

141( v>kv x-vv>

|.< vvk. *»v»f mu\\ foa ■w«^s->«*!s

tawwp >\*» C»«x«tfe

i l~, T . ' u

V«* 490 >r‘

— ‘fjsSET

1. La premiere page avec une initiale ornamentale M
[.Maintes...], Ms. Czart. 2920 IV, page 1 (photo: M. Łanuszka)

2. Envie, Ms. Czart. 2920 IV, page 5
(photo: M. Łanuszka)

P. 3. — Fellonnie. La personnification de Felo-
nie — representee ici comme une femme debout sans
attribut — fait defaut dans beaucoup de manuscrits.
Le texte qui suit la miniaturę: Un autre image fellon-
nie... — deyrait par principe ouvrir la description de
Vilenie: Apellee estoit Fellonnie/ Uneymage ąm Villenie
et en realite la plupart des manuscrits contiennent
en cet endroit la representation de Vilenie. En
meme temps, dans nombreux manuscrits (y com-
pris celui de Cracovie), le texte est modifie: Apellee
estoit Villenie / Un autre ymage ąui Fellonnie, par
consequent une representation de Felonie, comme
c’est le cas du Roman de la Rosę de Cracovie, y pa-
rait plus logique. Tout ceci donnę a penser que les
copistes copiaient le fragment errone, tandis que
les enlumineurs continuaient a executer le schema
decoratif sans preter 1’attention aux distorsions
entre 1’image et le texte. Le fait que 1’auteur des
miniatures du codex de Cracovie a illustre le texte
qu’il avait devant lui au lieu de faire appel au pro-
gramme consacre prouve que probablement ces
schemas lui etaient inconnus.

P. 3 — Convoitise. Dans le manuscrit de Cracovie
Convoitise est la premiere personnification munie
d’un attribut: des pieces de monnaie glissant des
pans de sa robę. Cette representation est inhabitu-

28 Un personnage non-identifie, tenant probablement une
couronne, est represente sur l’une des consoles de la corniche
de 1’eglise Notre Damę de Cracovie (cf. M. Walczak, Rzeźba
architektoniczna w Małopolsce za czasóiu Kazimierza Wielkiego,

elle — ordinairement Convoitise tend la main vers
un coffre ou une table pour s’emparer des recipients
d’or et au-dessus d’elle des tissus sont suspendus a
une barre. Parfois elle est egalement representee avec
une bourse ou un coffret.

P. 4 — Avarice. La representation d’Avarice ap-
parait frequemment dans les manuscrits du Roman
de la Rosę. Dans celui de Cracovie, Ayarice est ex-
ceptionnellement munie d’attributs: une bourse et
une robę sombre suspendue au fond. Elle est en plus
debout, et non assise, ce qui renvoie plutót aux per-
sonnifications liees avec le mur d’enceinte du jardin
(representees sur le mur ou dans des niches, comme
dans le Douce 195 ou le Morgan 948).

P. 5 — Envie (ill. 2). Envie est figuree de differentes
faęons, comme une femme debout ou assise regar-
dant avec haine un couple d’amants ou tendant la
main vers des recipients d’or situes dans une niche.
Dans le manuscrit de Cracovie elle est representee
comme une jeune femme debout tenant dans la
main une guirlande de fleurs doree, attribut difficile
a interpreter28.

P. 6 — Tristeste. La representation de Tristesse,
figuree par une femme depeignee qui dechire en
pleurant ses yetements, ne differe pas des modeles
reconnus.

Kraków 2006). II est probable que sur ces consoles sont repre-
sentees les personnifications des vices, dont Envie. S’agirait-il
d’un attribut local (de 1’Europe centrale)?
loading ...