Fougères, Gustave
Mantinée et l'arcadie orientale: Contenant 80 gravures dans le texte, 6 heliogravures, 1 phototype et un plan de Mantinee hors texte, plus 2 cartes en 6 coleurs — Paris, 1898

Page: 53
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/fougeres1898/0079
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
CHAPITRE V.

LES PRODUITS DU SOL.

On se représente volontiers la Grèce plus boisée autrefois m*»-*?
qu'aujourd'hui : on se plaint «le ne plus admirer que le squelette
de l'Hellade. Les voyageurs, témoins de dégâts sans excuses,
ont accrédité l'opinion que les Vlaques avec leurs incendies,
les paysans avec leurs défrichements ineptes, ont fini par
dépouiller toutes les montagnes classiques du manteau de
foréts dont elles se paraient aux veux des anciens. De (ait,
la destruction poursuit son œuvre en dépit des protestations
'"'lignées et des avertissements pessimistes. Toutefois, si les
tommes sont surtout coupables du lamentable déboisement
de la Grèce, dans bien des cas La nature elle-même doit être
'ncriminée. Les géologues reconnaissent certaines roches
stériles (1), eondamnées à l'aspect décharné et matériellement
^capables de produire autre chose que des effets de soleil.
c'est ainsi que la structure différente de la chaîne argolico-
ircadienne et du Ménale a réparti d'une manière absolue les
z«nes de végétation dans le haut pays arcadien.

On v distingue deux régions correspondant aux deux espèces h rfgéutio»
de roches prédominantes, le calcaire blanc et le calcaire bleu Le
Premier est, en général, rebelle aux plantations. Sa nature sèche,
Usante et peu susceptible de s'effriter en terre, n'admet ni
le sapin, ni Le mélèze; elle ne tolère qu'une maigre végétât.on
lle broussailles courtes (xà ??ûTava), dont les taches noirâtres

H\) Philippson. der Peloponnes, p. 524 sq., et Zur Vegetationskarte des
Petoponneg. Prirrm MM, 1895, p. 873. - En général, Nenmann et Parts.-ii.
PhV*. geogr. d Criecli p. 363, et Guiraud. Propr. foncière en Grèce,

arcadieniie.
loading ...