Fougères, Gustave
Mantinée et l'arcadie orientale: Contenant 80 gravures dans le texte, 6 heliogravures, 1 phototype et un plan de Mantinee hors texte, plus 2 cartes en 6 coleurs — Paris, 1898

Page: 64
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/fougeres1898/0090
License: Creative Commons - Attribution - ShareAlike Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
CHANTRE VI.

RÔLE ÉCONOMIQUE ET STRATÉGIQUE DE LA HAUTE PLAINE
DÉFILÉS ET ROUTES NATURELLES.

Le carrefour La haute plaine arcadienne est, par sa position topogra-
centrai. plaque clans le Péloponnèse, le centre des transactions inté-
rieures, le carrefour des routes commerciales qui viennent
se couper au fond de son bassin. Jadis Mantiuée et Tégée se
trouvaient situées au croisement des artères principales par
où s'opérait de la périphérie au centre, et vice versa, la
circulation économique de la péninsule. De nos jours, les
conditions physiques n'ayant pas changé, c'est Tripolis qui
a hérité de ses devancières le rôle de capitale politique,
économique et militaire de la Morèe intérieure.
Le réseau Les têtes dr lignes du réseau péloponnésien se répart issent sur

iioponnésien. je pourtourcotierle long de ce quai circulaire par où la Péninsule
reçoit lesproduits du dehors et évacue les siens (1). Les échelles les
plus importantes occupent le fond des grands golfes et le littoral
des riches vallées inférieures ; des voies latérales aux lleuves,
quand elles ne se confondent pas avec leur lit caillouteux,
remontent jusqu'aux bassins intermédiaires, et les traversent,
pour aboutir au réduit fermé de la plaine tégéatico-manti-
néenne. A Corinthe. à Epidaure, à Nauplie, à Gythéion, à
Pharaa, à Kyparissia, à Kyllèue, à Patrœ, à .Egion, à Sicyone,
venaient atterrir les marchandises, les produits industriels et

(1) Il semble que les Corinthiens visent les villes ai'cadiennes dans le passage
de Thucydide où ils s'ellorcent de démontrer la solidarité économique des
cités maritimes et des cités continentales du Péloponnèse : Thucyd. I, 120.
toù; 8k ty,v u,s<7Ôya[av aïÀÀ&v xal (/.y, èv xdsto xaT<j>)eir||&évou; eESÉvoct yp7|
Srt, TOtç xixoj vjv [«.y) aixûvojd!, yaÀS7ra>t£pav 'Éçouffi ty,v xxxaxou.iS^v
t<ôv ô)pa((ùv, y.oà Tri/.tv KVT&Tjd'tv cov it OxXaaaa ty, ï)7tefpa) S(8o>9i.
loading ...