Fougères, Gustave
Mantinée et l'arcadie orientale: Contenant 80 gravures dans le texte, 6 heliogravures, 1 phototype et un plan de Mantinee hors texte, plus 2 cartes en 6 coleurs — Paris, 1898

Page: 405
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/fougeres1898/0430
License: Creative Commons - Attribution - ShareAlike Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
CHAPITRE VI.

L ALLIANCE DE TRENTE ANS AVEC SPARTE î
SOUMISSION ET OPPOSITION.

(417-487).

Réaction
démocratique à
Argos {étc 417).

Le pacte subi par Mantinée l'engageait pour trente ans (1), Luttes des partis
trente ans d'effacement et d'obscurité voulue, mais non de ser- dans le
vilité. Il n'était plus permis aux .Mantinéens de se désintéresser Péloponnèse,
de ce qui se passait autour d'eux : môme abattus, ils n'étaient
plus une quantité négligeable. Si l'intérêt leur dictait de ména-
ger le présent, le devoir leur ordonnait de préparer l'avenir.
Or, après les premières effusions de leur liaison avec Sparte, les
Argiens s'en dégoùlèreut vite. Les défaillances et les incohé-
rences de la politique extérieure dans les villes grecques étaient
presque toujours l'œuvre des factions, qui vivaient à l'état
d'équilibre instable. Les mœurs admettaient qu'un parti vaincu
cherchât à ressaisir le pouvoir par tous les moyens. Aussi les
relations des cités suivaient-elles les fluctuations des discordes
intestines. Les amitiés se nouaient ou se dénouaient avec une
étrange désinvolture. Ces revirements subits ne scandalisaient
personne; on n'en rendait pas l'ensemble des citoyens responsable.
Chacun des deux camps entretenait des intelligences au dehors.
S'il survenait une défection, comme elle n'engageait qu'un parti,
l'autre parti conservait les sympathies de la nation trahie. 11
semblait qu'Athènes et Mantinée ne dussent jamais pardonner à
Argos de les avoir abandonnées. Au contraire, les démocrates
mantinéens et athéniens n'en furent que plus indulgents pour

(1) Xén. Bell., V, î, 2 : At crzovîat. . . at (jletx ty,v Iv MavtivEi'a [MtY7]V
Tpiay.ovTaexEÏ; YSVOtievat, — (Diod. XV, 5).
loading ...