Gsell, Stéphane
Les monuments antiques de l'Algérie (Band 1) — Paris, 1901

Page: 189
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gsell1901bd1/0247
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
THÉÂTRES. AMPHITHÉÂTRES. CIRQUES 189

renfoncements sont rectangulaires et plus étroits (5m,90 et
5m,80 de largeur) ; les baies qui s'y trouvent sont, comme la
baie principale, accessibles par des degrés et encadrées par
deux pilastres. Les espaces flanquant ces renfoncements
forment des salles. Il y a aussi plusieurs pièces, non fouillées
ou mal conservées, à droite et à gauche de l'estrade.

En arrière, s'étend un long soubassement, parallèle au mur
de la scène. Il est couronné d'une corniche. Peut-être por-
tait-il une colonnade, servant de façade au théâtre et bordant
une galerie dont la largeur aurait été de 4m,10. Des chambres
(sans doute des magasins) étaient ménagées par-dessous.

Dans l'orchestre, au pied de la scène, on voit les restes d'un
égout, destiné à recueillir les eaux de pluie ; il se poursuit
sous le sol d'un des passages voûtés1.

Aucune inscription ne permet actuellement de dater ce
théâtre d'une manière précise. Nous ne pensons pas qu'il
appartienne à une époque postérieure à la dynastie des Anto-
nins. La construction est bonne ; les moulures et les chapiteaux
sont exécutés d'une manière fort correcte. Un de ces chapiteaux
est décoré d'une tête qui paraît représenter l'Océan et qui est
accompagnée de la signature du sculpteur : Ex of(f)i(cina)
Asca[rtii]2.

A Khamissa, le théâtre se trouve au bas de la croupe qui
portait la ville de Thubursicum3; il est orienté au nord. On y
a fait jadis quelques fouilles sans importance; le Service des
monuments historiques l'a déblayé partiellement en 1900

1. Un égout analogue existe au théâtre de Khamissa.

2. Gsell, Bull. Comité, 1896, p. 112.

3. Delamare, d'après Mitrécé, Revue archéologique, XII, 1855-6, p. 640-645,
pl. 276. Chabassière, Recueil de Constantine, X, 1866, p. 118-9, pl. IV et XIII.
loading ...