Maspero, Gaston
Études de mythologie et d'archéologie égyptiennes (Band 7) — Paris, 1913

Page: 371
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/maspero1913bd7/0385
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
ANALYSE DE LA LISTE d'ÉRATOSTHÈNES 371

puis çà et là de courtes notices desquelles il résulte qu'eux
aussi, ils avaient inspiré des romanciers à leur heure. Mané-
thon avait passé sur eux légèrement, mais il avait traité
longuement des Pharaons de la seconde époque thébaine sur
lesquels il se croyait mieux renseigné. L'abondance des do-
cuments romanesques, combinée avec le manque de cri-
tique, avait produit cette conséquence, paradoxale en
apparence, que le début de ses listes, celui qui traite des
premiers temps de la monarchie, est moins éloigné de la
vérité des faits et de la réalité des personnages que les
temps plus récents de la XVIIIe et de la XIXe dynastie.

II

ANALYSE DE LA LISTE D'ÉRATOSTHÈNES1

On sait quel rôle la liste d'Ératosthènes, qu'Apollodore,
puis le Syncelle nous ont conservée, a joué dans les recher-
ches chronologiques des égyptologues. Bunsen en avait
fait la clef de son système, et, après lui, on a continué à se
servir des données qu'elle contient avec une confiance abso-
lue. Je crois qu'avant de l'utiliser on aurait dû la soumettre
à une critique minutieuse, et, tirant parti des éléments
d'exégèse qu'elle fournit elle-même, vérifier si vraiment
tous les mots qu'on y lit sont des noms cle rois. Elle pré-
sente, en effet, cet avantage de contenir, à côté des termes
égyptiens, une inscription grecque qui en donne le sens, et
qui peut nous permettre parfois d'en rectifier l'orthogra-
phe ou la composition. Il faut donc nous demander avant
tout ce que valent ces traductions dont elle est abondam-

1. Publié dans ie Recueil de Travaux, 1895, t. XVII, p. 69-76.
loading ...