Institut Egyptien <al-Qāhira> [Editor]
Mémoires présentés à l'Institut Egyptien — 1.1862

Page: 13
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/meminstitutegyptien1862/0039
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
INTRODUCTION

L'ÉTUDE DE LA LANGUE COPTE.

PAR M. M. KABIS,

Membre de l'Institut égyptien.

Les Égyptiens, en adoptant le christianisme, substituèrent
les lettres grecques aux anciens hiéroglyphes, et, depuis cette
époque, ils se servirent de la langue que les modernes ont
appelée copte, dont l'usage dura, dans la haute et la basse
Égypte, jusqu'au moment où l'arabe, introduit avec l'isla-
misme, a pris tout à fait le dessus. Nous parlerons ci-dessous
de la véritable étymologie du mot copte ; mais il ne sera pas
inutile de mettre tout d'abord en évidence les motifs et les
circonstances historiques qui, chez les chrétiens d'Egypte,
ont amené ce changement. Ces raisons contribueront beau-
coup à nous faire connaître la véritable physionomie de la
langue et de la littérature coptes.

Nous devons remarquer donc que le système graphique

r

des anciens Egyptiens était si étroitement lié au système reli-
gieux que, pour un Égyptien du temps des Pharaons ou du
temps des Ptolémées, il était presque impossible d'écrire la

i
loading ...