Prisse D'Avennes, Achille Constant Théodore Émile
Histoire de l'art égyptien: d'après les monuments ; depuis les temps les plus reculés jusqu'à la domination romaine (Text) — Paris, 1879

Page: 149
Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/prisse1879text/0152
License: Creative Commons - Attribution - ShareAlike Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LIVRE TROISIÈME

ARCHITECTURE

Architecture en général. — Influence exercée par l'architecture en bois. — Plans, description générale des édifices
sacrés. — Construction des murs, emploi des voûtes. — Obélisques, pylônes, sphinx, colonnes et piliers. —
Temples, spéos. — Tombeaux, hypogées, pyramides. — Conclusion.

ARCHITECTURE EN GÉNÉRAL.

L'origine de l'architecture remonte aux premiers temps de l'histoire des
peuples : comme l'agriculture elle a été la conséquence nécessaire de la réunion
des hommes en sociétés.

Pour résister aux animaux sauvages; pour se défendre des vicissitudes et des
intempéries des saisons; pour lutter, enfin, contre la nature son infatigable enne-
mie, l'humanité a dû songer, bon gré mal gré, à une demeure terrestre : aussi

i • - r„io dit-olle logiquement, le
l'architecture, née avec nos besoins les plus immédiats, tut eue nb i

premier des arts dans l'ordre des temps.

Elle précéda, certainement, l'agriculture : l'homme à l'état primitif, en effet,

, . , „ „i ,„vlicnr avant d avoir songe à

nous apparaît comme avant toujours ete chasseur et pecneui

. , ,„•„ onoifsiS sa faim et sa soif, c est

cultiver la terre : ce qu'il a cherché, après avoir apaise -

,; lui annartint en propre force qui
'in abri; et lorsqu'il s'en fut assuré un qui lui apparu» f f v i

• „ , , , , , ..mu-rps une lui disputèrent les betes féroces),

avait d'abord été de recourir aux lanières que i

, . , „. ,. ,.nfn,TP- et s'incénier à le rendre plus commode

od le vit embellir ce séjour, son reluge, ci b

,., , , -, ,,.,„,,«Ve à ravir aux animaux,
que ces cavernes qu'il cherchait, naguère, a

r •- , i :. n/«,fl Bomblent avoir varié suivant les divers climats; et

Les premières habitations semowu*

u i » ..>,,i .', „nns tantôt, comme les animaux des récrions glacées,

les hommes s y montrent a nous, wuiwn b o
loading ...