Prisse D'Avennes, Achille Constant Théodore Émile
Histoire de l'art égyptien: d'après les monuments ; depuis les temps les plus reculés jusqu'à la domination romaine (Text) — Paris, 1879

Page: 237
Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/prisse1879text/0240
License: Creative Commons - Attribution - ShareAlike Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LIVRE QUATRIÈME

r

SCULPTUHE

Sculpture en général. — Bas-reliefs, Glyptique, Toreulique. — Statuaire, Altitudes des statues, Statues ironiques
en bois, Statues de diverses autres matières, Figurines, Place des statues dans les édilices. — Résumé.

SCULPTURE EN GÉNÉRAL.

La sculpture égyptienne, considérée dans son appropriation, soit comme em-
bellissement de l'architecture, c'est-à-dire sous l'aspect qu'elle vient ajouter au ca-
ractère grandiose des constructions gigantesques dues à une civilisation qui n'a pas eu
de rivale, soit comme art pur, remonte, on n'en saurait douter, à une époque plus
reculée que tous les autres vestiges des civilisations antiques, et est antérieure, sur
les bords du Nil même, à tous les monuments les plus anciens de la langue écrite.

C'est donc en vain qu'on essayera de laisser supposer qu'à ces époques, si
longtemps réputées fabuleuses, cette manifestation du génie humain n'a d'autre
prestige que celui de la forme ; et cela, parce qu'elle ne posséderait pas, par elle-même,
toutes les conditions essentielles qui constituent incontestablement, au point de vue de
la beauté réelle, l'existence d'un art : il n'en sera pas moins toujours vrai que,
même alors, dans son état d'enfance et sous son apparence monstrueuse, elle a parlé
à l'imagination de l'homme, elle a ému son âme et captivé sa pensée.

rv ! ,• „, j/.hriq ont conservé tout leur pouvoir; ils parlent

Disons plus; ses vestiges, ses demis ont cunoo r i

• ,• ;io ,,mm émeuvent et nous captivent toujours! En outre,
encore a notre imagination, us nous émeuve»*

nous ne saurions oublier, pour ce qui nous regarde, que les ouvrages en bosse,
retrouvés dans les sables de l'antique Egypte, forment, pour tout esprit perspicace,
le premier anneau de la chaîne historique de la famille humaine.
loading ...