Revue égyptologique — 10.1902

Page: 49
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/revue_egyptologique1902/0057
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Le poème de Pentaoïtb.

49

P. S. X, 10.
L. 86.
K. 70.

cm bu ua er fa-t setem - sen1 pa-seyer2 hab-nef lier-f liane er

ensemble, pour qu'il soit donné entendre eus la teneur de ce qui était envoyé. Voici que

.......3 nen tut-u habu - nà fa uer4 aa en yeta . . .

(je répétai) les paroles envoyées à moi (par) le chef grand de Khéta . . .

P. S. X, 10.

L. 86.
K. détruit.

ro - sen per-aa Un an - sen .... uëabu-u6

Furent eux (à délibérer sur) la réponse.

du sen lier fat en hon-f nefer er àker her-t

Ils furent à dire à S. M. : Cela est excellent, apaise-toi,

Q v> H ; <=::> û û I ii-=— «Les docteurs réunis pour entendre ce qui sortait de sa bouche».

t -j, -* U/=r= A 111. j tk ° ~~l!— I—1 a

L,e décret de Canope traduit de même q v\ ( auvEopsûaavTE; ev xù> iep&.

1 Le papyrus passe ici quelques mots : sa phrase se suit quand même, mais cependant ce doit être
une erreur du scribe provenant de la répétition du mot hab.

®

:~:> se%er, mot-à-mot : «le sujet (du message) il avait envoyé sur lui.» Se%er «plan, dessein;

«partie intellectuelle d'un plan, d'une chose qui sera ou a été exécutée».

8 Lacune dans les trois textes : la phrase commençait (Karnak) par liane «voici que». On peut
supposer : «voici que je répétai les paroles que m'avait envoyées le Chef de Khéta.» — Le papyrus em-
ploie l'article pluriel simple na : le texte monumental se sert du démonstratif : nen «ces».

4 <=r>fj| wer "&rand' Prineei chef». Remarquez le phonétique qui est ici écrit et indique la pro-
nonciation qu'il faut choisir dans ce texte pour quand il est employé seul.

5 ^,c3dJJ"^j uieb «réponse, répondre». Cf. oïrtoujfi, respondere. * °^^C3ED j] X
uSeb, mot-à-mot : «retourner la réponse», c'est-à-dire : «rendre une réponse».
loading ...