Fougères, Gustave
Mantinée et l'arcadie orientale: Contenant 80 gravures dans le texte, 6 heliogravures, 1 phototype et un plan de Mantinee hors texte, plus 2 cartes en 6 coleurs — Paris, 1898

Page: 389
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/fougeres1898/0414
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
CHAPITRE V.

LA RÉVOLTE. LA LIGUE ATTICO-ARGIENNE.
(421-417).

Des agents corinthiens faisaient alors de la propagande en Traité
faveur d'une contre-ligue dont Argos recevrait la prostasie (1). entre Al""s>'
La prospérité d'Argos n'avait fait que s'accroître. Elle se trouvait et ^'"|"'Re
prête à de grandes choses au moment où sa trêve avec Sparte
allait expirer (2). Le renouvellement de ce pacte clans les mêmes
conditions n'étant pas possible, la guerre semblait imminente.
Les Argiens laissèrent venir à eux toutes les adhésions. Les
Mantinéens avec leurs alliés Ménaliens et Parrhasiens se lirent
inscrire les premiers dans la nouvelle symmachie. Argos deve-
nait le refuge contre l'inévitable rancune de Sparte. L'initiative
des Mantinéens donna le branle au reste du Péloponnèse (3) :
les plus hésitants se décidèrent à rompre leurs liens, persuadés
que les Mantinéens en savaient plus long qu'eux. Du coup,
l'ancien système politique de la péninsule était bouleversé :
Argos supplantait Sparte dans la direction des États ; Sparte
était honnie et méprisée.

Les Eléens, en guerre ouverte avec Sparte à propos de Lépréon,
entrèrent dans l'alliance (4) ; ils furent suivis par Corinthe et

(1) Thucyd., V, 27.

(2) Ib. V, 28, il.

(3) Ib. V, 29. Mavxivîî; o'aÙTOÏç xai ot ;ûaaa/ot atjToivrrpwTO! 7tpo<7Ey_eopY;<Tav,
OEOtoTEç xoùç AaxeoataoviO'j;. . . L!cte a^aevoi ~pb; Toù; 'Apy^i'ou; ÈTpaTiovTO,
toXiv te }j.eyy.lry voiuÇovteç xocl AaxEoatij.ovt'oiç àû îti'^opov, ûr,u.oxpo(TOuu.Évrlv

TE (OCXEp xal aÙTOl .

(4) Ib. V, 31.
loading ...