Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 3.1870

Page: 261
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1870/0272
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
COLLECTION SAN DONATO

LES CURIOSITÉS

'est par les armes orientales, par les armes
indiennes surtout, que je veux commencer
la courte énumération du peu des hautes
curiosités de la collection San Donato que
j'ai pu voir. Lorsque M. Mannheim fils ,
avec une complaisance bien digne de s'exer-
cer sur un amateur plus compétent que
moi, voulut bien, à l'avance, me montrer
quelques morceaux hors ligne de ce pré-
cieux amas de raretés et de richesses, il me mena dans le haut de sa
maison, alors encombrée de la cave au grenier par les caisses à demi
vidées, les coffres pleins d'argenterie, les tapis roulés, les garnitures du
Japon, les cuirasses, les meubles, les vases et les pendules, et que sais-je
encore? Il ouvrit une petite armoire sombre... et je crus voir la nuit
constellée d'astres ! ■

En effet, dans leurs poëmes, c'est toujours à la trajectoire d'un
météore igné que les Indiens comparent les flèches, les traits, les haches
que s'envoient les héros sillonnant l'air de plus de langues de feu que
l'outremer du ciel n'est rayé de traînées phosphorescentes pendant la
nuit de la Saint-Laurent. Les arcs se détendent avec l'éclat du tonnerre.
Les flèches, terminées souvent par un fer en demi-lune comme on les
voit sur les estampes japonaises représentant des exploits fabuleux,
tranchent net un guerrier par la moitié du corps. Ces arcs étaient
loading ...