Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 3.1870

Page: 437
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1870/0452
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LES PROPOS DE MAITRE SALEBRIN

^ ..... J'avoue que j'ai été un

r peu surpris quand on a annoncé
Maître Etienne Salebrin, huchier-
menuisier du roi Henri deuxième
et garde élu métier. Quelque blasé
que l'on soit à l'endroit des re-
r venants, une visite aussi inatten-
due n'en cause pas moins un cer-
tain saisissement.

Le personnage n'avait pour-
tant rien de bien effrayant. C'était
un petit homme, vêtu comme
vous et moi, tout rond, le teint
coloré, pas de barbe, deux petits
yeux pleins de feu, cheveux gri-
b> sonnants, courts et drus. Il s'ex-
I eu sait de la liberté grande, et
-JhI l^=SuIlJ B- - B demandait la permission de jeter
JB^^^^^^^^^^^^^^^^BBeI seulement un coup d'œil sur les

y~ 7"~/: ; «pi.....J- r^^O meubles du salon. J'en ai profité

pour le faire causer.
Maître Salebrin est un original. Il a beaucoup vu depuis sa mort,
mais il est resté sur ses vieilles idées ; selon lui, les arts ne sont pas en
progrès, l'ouvrier n'est pas plus habile ni plus heureux, le patron n'est
pas plus éclairé, la société n'est pas meilleure et les immortels principes
loading ...