Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Metadaten

L' art: revue hebdomadaire illustrée — 15.1889 (Teil 1)

DOI article: DOI Page / Citation link: 
https://doi.org/10.11588/diglit.25867#0258

DWork-Logo
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
EXPOSITION UNIVERSELLE DE 1889

LES PEINTRES DU CENTENAIRE

1789 —' I8891

(suite)

II]

A. FAVRAY y 1790. — J. B. DESCAMPS y 1791 .

BRENET y J792-

ROLAND DE LA PORTE,

ROSLIN Y '798- - BERTRY y 1794. —• J. B. RESTOUT y 1797.

e chevalier de Favray, dont les Dames maltaises se rendant visites figurent au
Louvre, sur la cimaise, a quelques titres pour nous arrêter : sa facture est
grasse, il comprend l’effet. D’autre part, ses biographes ne sont point d’accord
sur la date de sa naissance ; ils ignorent celle de sa mort, et c’est à qui estro-
piera son nom. Les uns l’appellent Favray, les autres Fauray, d’autres
encore Fauret, plaçant sa naissance en 1706, ou bien en 1710, et sa
mort en 1790, 1791, 1793.

Il est né cependant aux portes de Paris, à Bagnolet, et les registres
de la paroisse fixent au 8 septembre 1706 la date de son entrée dans le
monde. Le brave curé qui consigne le fait l'appelle Fauret; mais
Claude, le père de notre artiste, rectifie ce vocable dans l’acte
en signant Favray, et c'est ainsi également que le peintre signera
son tableau du Louvre, exécuté à Malte en 1751.

Des liaisons avec divers chevaliers de Malte l'avaient conduit
dans cette île, où le costume national le captiva. Il devint che-
valier à son tour, -— de là son titre, — puis, d’après Millin, commandeur
de Valcanville, près Valognes. De Malte, il passa à Constantinople, revint à Marseille
et retourna mourir à Malte en 1790, suivant toutes les probabilités.

Comme Favray, Jean-Baptiste Descamps, dont le Louvre a conservé Une Mère
dans sa cuisine avec deux de ses enfants, peinte pour sa réception à l'Académie, en 1764,
était né en 1706. Il avait vu le jour à Dunkerque, le 28 août. Le livret du Louvre le
fait mourir à Rouen, le 14 août 1791 ; quelques biographes, le 14 juillet. Aucune de
ces dates n’est exacte. L'un de ses fils, qui nous a laissé de lui une biographie détaillée, nous
apprend que c’est le 3i juillet qu'il est décédé, et il y a lieu de considérer la famille comme

L

1. Voir l'Art, 15° année, tome 1", pages 14a et 168.
 
Annotationen