Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1915-1917(1918)

Page: 162
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bshaf1915_1917/0170
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
— 1Ô2

TABLEAUX

POUR LA

GALERIE DE DIANE AUX TUILERIES

(1805-1809)

L’empereur Napoléon intervenait presque toujours
personnellement dans les commandes à ordonner aux
artistes représentant les sujets de son histoire, et il
s’occupait aussi du placement des œuvres de peinture
dans ses palais. Les quatre pièces suivantes inédites
en apportent une preuve entre bien d’autres.

Le lieu choisi pour réunir une série de tableaux de
ce genre est aux Tuileries dans les grands apparte-
ments du premier étage, la galerie dite de Diane,
qui était la plus longue du palais. Ses dimensions
permettaient de la transformer les jours de fête, où
l’on donnait des repas à de nombreux invités, en salle
à manger. Et elle remplit aussi cet emploi sous Napo-
léon III.

C’est là encore que dans certaines occasions on
exhibait sous les yeux de Napoléon les nouveaux pro-
duits de la manufacture de Sèvres destinés aux
cadeaux, les meubles neufs sortis de chez Jacob ou
les beaux bronzes commandés par la Liste Civile,
notamment ceux pour les palais de la nouvelle
France, objets auxquels le souverain tenait à donner
son coup d’œil; plus rarement aussi les présents que
l’Empereur recevait de l’étranger, comme par exemple
les malachites que lui envoya le czar Alexandre Ier en
1808L 1

1. Malachites montées ensuite par Thomire sur les ordres de
l’Empereur, lesquelles ornent aujourd’hui le Grand-Trianon.
loading ...