Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1918-1919(1919)

Page: 17
DOI article: DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bshaf1918_1919/0023
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
— I7 —

la nécessité pressante des opérations proposées non seule-
ment pour le respect que cette grande et noble fabrique ins-
pire, mais aussi pour prévenir la progression toujours crois-
sante des dégradations qui entraîneraient bientôt de plus fortes
et inévitables dépenses, ce monument étant, par ses beautés
reelles et la splendeur des souvenirs qu’il rappelle, du petit
nombre de ceux qu’on ne pourra jamais abandonner.

Le Conseil croit donc qu’il est de son devoir, et pour cette
partie de la gloire nationale attachée à l’etat des arts et aussi
sous le rapport de l’economie, d’insister pour que ces répara-
tions soient exécutées le plutôt possible, mais sous la condi-
tion rigoureuse et expresse de conserver le monument dans
son état actuel, de le restituer fidèlement à l’histoire et à la
postérité, et consequemment de n’en point supprimer les
gouttières, ni chimères, ni aucuns details existans, ni quoi
que ce soit qui puisse en aucune maniéré en altérer l'intégrité.

A cette modification près le Conseil des bâtiments civils a
donné un entier assentiment au rapport qui précédé et a été
d’avis qu’il serait convenable, en autorisant l’execution des
travaux, d’en donner une copie exacte, ainsi que du présent
avis, aux autorités locales, pour qu’elles puissent s’en péné-
trer et en faire concourir les vues au bien de l’operation
importante qu’elles auront à surveiller.

Tels sont les principes dont s’inspirèrent les éminents
architectes du Premier Empire, composant le Conseil
des bâtiments civils (Peyre, Heurtier, Raymond Chalgrin
et Mermet); ils voulaient bien empêcher la ruine du
vénérable monument, mais ils entendaient lui conserver
son caractère, en se refusant absolument à la suppres-
sion des chimères et gouttières en pierre léguées par le
moyen âge.

SÉANCE DU io MAI 1918.

COMITÉ DIRECTEUR.

La séance est présidée par M. A. Tuetey, président.
Présents : MM. Paul Lacombe, J.-J. Marquet de Vas-
selot, André Michel, P. Ratouis de Limay, H. Stein.
Excusé : M. Henry Lemonnier.

1918-1919

2
loading ...