La chronique des arts et de la curiosité — 1917(1919)

Page: 36
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1917_1919/0040
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
36

LA CHRONIQUE DES ARTS ET DE LA CURIOSITÉ

Ilamstead Ileath, 72.175 fr., et une autre toile de
même sujet (exposée en 1825 à la Royal Academy)

63.000 fr. L’ensemble des treize toiles de ce maître
s’est vendu 21.577 livres, soit 539.425 fr.On a donné
5.565 livres (139.125 fr.) d’un paysage de J. Crome;
5.460 livres (136.500 fr.) du Bienveillant sport-
man de Morland. Douze tableaux de Turner ont
produit ensemble 27.615 livres ou 690.375 francs.
Une aquarelle de ee maître, Constance, achetée au-
trefois par Ruskin 4.840 francs et par J. Beecliam,
en 1£@3, 57.550francs, a été adjugée 112.500 francs:
c’est le plus haut prix j amais payé pour une
aquarelle de Turner. Worcester atteignit 178 750
francs; Walton Bridge, 92.000 francs ; le Château
de Ludlow, 71.750 fr.; le Château de Windsor-

84.000 fr. ; Saumur, 73.500; Le Grand Canal à
Venise, 64.300 fr. ; un autre tableau de même su-
jet, 43.425 francs.

Nous empruntons au Temps du 16 mars dernier
l’information suivante :

« La saison des ventes publiques vient de s’ou-
vrir à Berlin par une grande première. Dans la
Maison de la Sécession ou a fait passer sous le
feu des enchères une copieuse collection de ta-
bleaux modernes, formée pour la plupart d’œuvres
allemandes. Les maîtres de l’impressionnisme alle-
mand, Liebermann, Hans von Marées, Corinth,Trüb-
ner, etc., y figuraient, de concert avec les pein-
tures les plus distinguées des diverses écoles alle-
mandes, et avec quelques maîtres français des
deux derniers quarts du dix-neuvième siècle,
Courbet entre autres, et Gauguin.

« Le mouvement de hausse que nous avions si-
gnalé l’an dernier sur la peinture allemande
contemporaine ne s’est pas maintenu. A part
Liebermann, dont une œuvre de jeunesse, la
Dame au chien, s’est vendue 30.000 marks, les en-
chères, pour l’école allemande tout entière, ont
accusé une baisse de prix très sensible. Deux
tableaux importants de Marées, un portrait
d’homme et un Hommage à Rubens, n’ont trouvé
preneur qu’à 10.000 et 12 000 marks, et des artis-
tes haut cotés, comme Th.-Th. Heine, ont vu des-
cendre jusqu’à 1.200 marks certaines de leurs œu-
vres. En revanche, un Courbet de dimensions très
médiocres, Y Hiver dans la forêt, a été poussé
jusqu'à 14.000 marks (17.500 francs), une Barque,
œuvre de jeunesse de Gauguin, jusqu’à 20.100
marks (25.125 francs), et le Premier pas, de Van
Gogh, jusqu’à 30.000 marks (37.500 francs). »

-M=s*««®=8^æcs<--

CONCOURS ET EXPOSITIONS

EXPOSITIONS NOUVELLES
Paris

Exposition du Dessin dans les écoles pri-
maires municipales pendant la guerre, au

Musée Galbera, jusqu’à fin septembre.

Exposition d'art marocain, au profit des œu-
vres de guerre du Maroc, au Musée des Arts
décoratifs, 107, rue de Rivoli,jusqu’à fin août.

Exposition de peintures et dessins de M. Marcel
Féguine, galerie J. Gautier, 19, rue de Sèvres,
jusqu’au 30 juin.

Exposition de peintures et dessins de M. A.
Kristians, galerie Marguy, 11, rue de Maubeuge,
jusqu’au 30 juin.

Exposition d’œuvres de M. Manzana, galerie
Nunès et Fiquet, 88-90, avenue Malakoff, jusqu'au
30 juin.

Exposition de tableaux de M. Guillaume-Roger,
galerie Georges Petit, 8, rue de Sèze, jusqu’au
30 juin.

Exposition de meubles d’enfants de Mlle de
Felice, 63, avenue des Champs-Elysées, jusqu’au,
30 juin.

Exposition de « La Guerre et les Humoristes »
64 bis, rue La Boëtie, jusqu’au 30 juin.

Exposition de peintures et aquarelles de M. Van
Maldère, galerie Boutet de Monvel, 18, rue Tron-
chet, jusqu’au 5 juillet.

Exposition d’œuvres de maîtres français du
XIX* siècle, au profit de l’Association générale
des mutilés de la guerre, galerie P. Rosenberg,
21, rue La Boëtie, jusqu’au 13 juillet.

4e Exposition d’œuvres des artistes envoyés
en mission aux armées au musée du Luxem-
bourg, du 1er au 25 juillet.

Exposition permanente d’œuvres des Elèves de
l’Ecole des Beaux-Arts, à l’École des Beaux-Arts,
17, quai Malaquais.

Province

Neuilly-sur-Seine : Exposition des affiches de
guerre de tous les pays, organisée par la Société
clés Artistes de Neuilly (au profit de l’œuvre du
Secours immédiat aux soldats aveugles), à Baga-
telle, jusqu’au 15 juillet.

Étranger

Barcelone : Exposition, d’ard français.

Buenos-Ayres : Exposition d'art français.

CONCOURS OUVERTS

Tananarive : Concours pour l’érection d’un mo-
nument au général Galliéni,le personnifiant comme
pacificateur et gouverneur de Madagascar. Con-
cours à deux degrés, qui sera clos un an après la
signature de la paix. Demander le programme dé-
taillé au président du Comité central d’exécution
du monument Galliéni, à Tananarive.

ERRATUM

à un article de la « Gazette des Beaux-Arts »

Dans l’étude de M. Georges Servières sur La
Décoration des buffets d’orgue (2e partie, livraison
de janvier-mars de la Gazette, p. 99, 2e alinéa,
2e ligne), au lieu de « les progrès de la peinture »,
lire : « les progrès de la facture [d’orgue] ».

L'Administrateur-Gérant : Ch. Petit.

Paris — Imprimerie de la Presse, 16, rue du Croissant — V. Simart, imprimeur.
loading ...