La chronique des arts et de la curiosité — 1917(1919)

Page: 41
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1917_1919/0045
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
ET DE LA CURIOSITÉ

4L

les effets, un jour prochain? Souhaitons, d’autre
part, que l’observation intelligente de la nature
enrichisse la sensibilité de l’enfant, le rende, pour
son bonheur et son progrès, conscient de la beauté
du monde que ses ascendants continuent d’igno-
rer. Le vœu en devient plus ardent lorsqu’on
regarde les envois des cours d’adultes et des bour-
siers de voyage où la réforme, trop tardive pour
eux, a laissé subsister les tares de l’ancien régime.

Clotilde Misme.

Académie Française

Séance du 2 août

Prix. — L’Académie a partagé le prix Charles
Blanc (ouvrages sur l’histoire de l’art) entre MM.
Benjamin Yallotton (1.400 francs) pour son livre
Les Racines et M. S. Rocheblave (1.000 francs)
pour son livre : Le Goût en France : les arts et
les lettres.

Académie des Sciences morales et politiques

Séance du 21 juillet

Prix. — Sur le prix Audiffred l’Académie a dé-
cerné 1.000 francs à notre collaborateur M. L.
Rosenthal pour son livre Le Martyre et la Gloire
de l’Art français, dont nous avons parlé dans
notre avant-dernier numéro.

REVUE DES REVUES

Bulletin de correspondance hellénique (xxxixa
année, 1915, janvier-juin [publié en 1916). — J.
Paris, Contributions à L'étude des ports anti-
ques du monde grec. Notes sur Lechaion (le port
de Corinthe situé sur legolfe de Corinthe) ; complète
et corrige uneétude de Georgiadès publiée en 1107.
« Ce port, le plus grand et le plus beau du monde
grec antique, était aussi des mieux ordonnés et des
mieux compris. »

— Gaston Blum, Princes hellénistiques. Recon-
naît dans une pierre gravée du Cabinet de France
Ptolémée Philopator en Harpocrate, sur des ba-
gues en or du Louvre Ptotémée Philométor, dans
une remarquable tête de marbre du musée d’Athè-
nes Antiochus Grypos (?).

— Th. Macridy-bey et Ch. Picard, Fouilles du
lliéron d'Apollon Clanos à Colophon. L’édifice
découvert en 1907 représente les Propylées du
temple, construction quadrangulaire d’ordre do-
rique en marbre bleu sombre (ne s. av. J.-G.). A
côté, une vaste exèdre demi-circulaire dont les
parties basses sont bien conservées.

— Chamonard, Dhorme et Courby, Fouilles ar-
chéologiques (du corps expéditionnaire d’Orient)
sur Vemplacement de la nécropale d’Eléonte de
Thrace. La nécropole a fourni des sarcophages de
pierre et de grandes jarres, sans ornementation ni
inscription. Le mobilier funéraire comporte des
vases en terre cuite et en verre, des statuettes en
terre cuite (beau buste de Déméter, archer oriental),
quelques objets de parure, lampes, instruments de

travail, osselets, enfin une pointe de lance en
bronze. Ce mobilier se répartit entre le vi* et le
ii' siècles.

(Juillet-décembre [publié en 1917]). — Paul
Graindor, Les Cosmètes du Musée d'Athènes.
Première étude complète, avec figures, de cette re-
marquable collection de portraits-hermès décou-
verte en 1861 près de la Tour des Vents et qui
s’échelonne d’Auguste à Constantin.

— Tête de nègre du Musée de Berlin. En s’ap-
puyant sur le lieu de la trouvaille (Loukou, dans
la Thyréatide), M. G. y reconnaît ingénieusement
le portrait d’un des trois « nourrissons » d’Hérode
Atticus, l’Ethiopien Memnon mentionné par Phi-
lostrate (écrire Mep.vova, non Meuvwva).

— Charles Dugas, Figurines d’envoûUment
trouvées à Délos.

Bulletin du Salon d’Automne (n°s 3 et 4). —

Notice de M. Th. Duret sur l’amateur anglais sir
Hugh Lane qui avait réuni une importante et belle
collection d'art moderne français léguée par lui en
partie à la National Gallery de Londres, ainsi que
nous l’annoncions dans notre dernier numéro, et
qui périt dans le naufrage du Lusitania.

(N° 5). — Importante et intéressante étude du
peintre René Piot sur le « cubisme ».

— Ces trois livraisons que complètent, comme
les précédentes, des notes et nouvelles diverses,
sont illustrées dans le texte ou hors texte de nom-
breuses gravures reproduisant des peintures,
sculptures, œuvres d’art appliqué, dessins, etc.,
de membres du Salon d’Automne.

L’Art et les Artistes (numéro spécial). — Ce
nouveau fascicule est consacré à la Russie et à
son passé artistique : l’architecture russe avant
Pierre le Grand et la peinture d’icones en Russie
y sont étudiées avec une particulière compétence
par notre collaborateur M. Louis Réau en deux
articles illustrés de 54 figures.

La Revue Hebdomadaire (18 août}. — A pro-
pos de la récente exposition de la Toile imprimée
au Musée des Arts décoratifs, M. Léandre Vaillat
publie dans cette livraison une intéressante et ex-
cellente étude sur cette industrie, dont il fait l’his-
torique depuis les « toiles de Jouy », et où il
montre les efforts heureux accomplis de nos jours
pour la ressusciter.

_____>--

BIBLIOGRAPHIE

Paul Léon. — Les Monuments historiques.

Conservation, restauration. Paris, H. Laurens,

1917. ln-4', viii-380 p. av. 268 zincogravures.

Nul n’était mieux désigné que M. Léon, qui di-
rige depuis bientôt dix ans le « Service des Bâti-
ments » et a été l’un des auteurs de la loi de 1913.
pour retracer l’histoire et l’œuvre de la Commis-
sion des Monuments historiques, cette fondation
méritoire de la Monarchie de Juillet. Puisé en
grande partie à des sources inédites — les archives
de la Commission, — son livre nous expose avec
précision et non sans agrément les origines et les
loading ...