La chronique des arts et de la curiosité — 1917(1919)

Page: 150
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1917_1919/0170
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
150

LA CHRONIQUE DES ARTS

l’Instructton publique et des Beaux-Arts est
autorisé à accepter, pour le Conservatoire^
national de musique et de déclamation, le
don, par Mllie Ernest Boulanger et Milc Nadia
Boulanger, d’un titre de rente française 4p. 100
1917 de trois cents francs, avec jouissance du
le1' septembre 1918, destiné à créer un prix
« Lili-Boulanger » à décerner, chaque année,
à l’examen de janvier, à un élève, homme ou
femme, des classes de composition du Con-
servatoire (de préférence classe Vidal), ayant
écrit une oeuvre remarquable, qui devrait
porter — si elle était éditée par la suite — la
mention « prix Lili-Boulanger ».

*** Voici la liste des cours de l'Ecole du
Louvre pour l’année 1918-1919, qui ont com-
mencé au début de ce mois :

Archéologie nationale el préhistorique. —
M. Salomon Reinach, professeur, étudie l’épo-
que quaternaire et l’art des habitants des
cavernes, les vendredis, à 10 h. 1/2.

Archéologie égyptienne. — M. Georges Bé-
nédite, professeur, continue l’étude du bas-
relief égyptien dans la seconde moitié de
l’Ancien Empire (v°et vi« dynasties), tous les
mardis, à 10 h. 1/2.

Archéologie orientale el céramique antique.

M. E. Pottier, professeur, étudie, dans
le premier semestre, la sculpture assyrienne;
dans le second semestre, il étudiera la céra-
mique de la salle corinthienne et ionienne,
tous les samedis à 10 h. 1 2.

Archéologie grecque el romaine. — M.
Etienne Michon, professeur, continue, dans
le premier semestre, l’histoire de la collection
des sculptures antiques du Louvre ; dans le
second semestre, il étudiera un choix de mo-
numents du département des antiquités grec-
ques et romaines, tous les lundis à 2 h.

Histoire cle la sculpture du Moyen-tige,
de ta Renaissance el des temps modernes. -
M. André Michel, professeur, continuera d’étu-
dier l'histoire de la sculpture française et ita-
lienne au xvne siècle, tous les mercredis, à
10 h. 1/2, à partir du S janvier 1919.

Histoire des arts appliqués à l'industrie. —
M. Gaston Migeon, professeur, étudie l’his-
toire de la céramique en Italie et de la porce-
laine en Europe, tous les vendredis à 2 h. 1/2.

Histoire de la peinture. — M. Gaston
Brière, professeur, étudiera l’histoire de la
collection des peintures du musée du Louvre
pendant la Révolution et l’Empire, tous les
samedis, à2h. 1/2, à partirclul I janvier 1919.

Histoire de l'art français aux xvie et xvmc
siècles. — M. Pierre de Nolhac, professeur,
étudiera l'histoire du jardin français, de
Louis XIV à Marie-Antoinette, tous les lun-
dis, à 2 h. 1/2, au Musée de Versailles (en-
trée par la cour de la Chapelle), à partir du
(i janvier 1919.

Histoire des arts au xixe siècle. - M. Léonce
Bénédite, professeur, continuera l’étude de
l'école britannique de peinture, tous les lun-
dis à 2 h. 1/2, à partir du 6 janvier 1919.

*** Au Collège de France, les cours d'art
et d’archéologie sont les suivants :

Esthétique et histoire de l’art, — M. Geor-

ges Lafenestre, professeur, étudiera les arts
en France et en Belgique et leurs relations
depuis le Moyen âge jusqu’à nos jours, les
mardis et jeudis, à 2 h. 1/4, à partir de la
fin de février 1919.

Epigraphie el antiquités sémitiques. M.
Clermont-Genneau, professeur, étudiera dif-
férents monuments sémitiques inédits ou ré-
cemment découverts, les lundis et mercredis,
à 15 h. 1/2, à partir du 8 janvier 1919.

Epigraphie el antiquités romaines. — M.
Cagnat, professeur, étudie différents types de
monuments romains existant en Italie et dans
les diverses parties de l’Empire (édifices ci-
vils), les samedis, à 1 h. 1/2.

Numismatique de l’antiquité et du Moyen
âge. — M. Babelon, professeur, étudie les
monnaies antiques de la Thessalie, de l’Epire,
d’Athènes et de la Grèce centrale, les jeudis
et samedis, à 5 h.

*** A la Faculté des Lettres, le cours û.'his-
toire de l'art (musique) est professé par M.
A. Pirro, chargé de cours, qui continuera
l’histoire de la musique française au xvur
siècle (compositions pour le piano et le forte
piano) le jeudi, à 4 h. 3/4.

*** A l'Ecole des Beaux Arts, M. Edmond
Pottier, professeur des cours d’archéologie,
continue cette année l’histoire des études et
découvertes archéologiques françaises au
cours du xixe siècle, tous les mardis, à 2 h.

*** A l’Ecole interalliée des Hautes études
sociales, 1(J, rue de la Sorbonne, dans la
section Musique dé l’Ecole d’art, des con-
férences avec auditions sont données cha-
que mercredi à 4 h. 1/4, sur La Musique
polonaise (par M. Z.-L. Zaleshi); — La Musi-
que grecque (par M. Louis Laloy) ; — La
Musique leltone (par M. L. Milosz) ; — La Mu-
sique populaire russe et T chahs kow ski et
Rimsky-Korsahov (par M. Louis Laloy) ; — La
Musique roumaine (.par Mlle X...); — La Musi-
que tchéquo-slovaque (par M. René Pichon) ;

— La Musique yougoslave (par M. Julien
Tiersot) ; — Les Ainsiques estoniênne et litua-
nienne (par M. Paul Desfeuilles); Moussorgs-
ky et Stravinski (par M. Louis Lalo}'); —La
Musique arménienne (par M. Louis Laloy) ;

— Les Musiques arabe, libanaise et syrienne
(par M. A. Gastoué) ; — Les Chants bourgui-
gnons (par M. Maurice Emmanuel) ; - Noire
chanson française (par M. Pierre Véron).

*** La Banque de France vient d’émettre
un nouveau type du billet de 5 francs, dont
malheureusement nous ne saurions louer la
valeur artistique. La composition décorative
du recto, couvre du peintre Geo Duval, a été
gravée par Rossignol; elle renferme deux mé-
daillons, dont l’un offre en transparence une
tête de jeune guerrier empruntée au bas-relief
de Rude à l’Arc de Triomphe, et dont l’autre
offre une tête de femme casquée due au pein-
treWalhain et au graveur Deloche. Au verso,
une composition, due également à ces deux
derniers artistes, symbolise le commerce
maritime.
loading ...