La chronique des arts et de la curiosité — 1922

Page: 133
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1922/0145
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
ET DE LA CURIOSITÉ

! 3 3

nières découvertes de Djémilla (O. de Constantine)
qui est en passe, archéologiquement, de devenir un
nouveau Timgad. Dans un seul quartier, on a décou-
vert trois basiliques dont une déjà partiellement con-
nue, et un baptistère.

Ces édifices sont situés près d’une esplanade à por-
tiques : derrière les basiliques court un « couloir des
cryptes » reliant les cryptes de l’ancien et du nouyel
édifice.

L’ancienne basilique a trois portes et trois nefs ;
l’ancienne abside supérieure, disparue, faisait face à
une abside intérieure, rentrant concavement dans
l'édifice; cette basilique, dallée en mosaïque, est du
ive siècle et on y a découvert un bénitier qui porte
encore l’inscription P. CCC X : (poids: 310 livres
romaines).

La nouvelle basilique, à cinq nefs parallèles, est
également dallée en mosaïque, riche en sujets, dont
certains cynégétiques. Au fond, un double terre-plein
porte dans sa -partie la plus ancienne une longue ins-
cription en vet;s relatant notamment la dédicace de
l’édifice par l’évêque du vu siècle qui en fut l’auteur.

Séance du 20 octobre

M. P. Lacau, directeur général du service des anti-
quités de l’Egypte, fait une communication sur
les travaux de l’hiver 1921-1922.

A Dendérah, le petit temple d’Isis situé dans l’en-
ceinte du grand temple d’Hathor, a été déblayé.
M. Baraize a dressé le plan d’une basilique construite"
en matériaux empruntésà un temple païen.

A Karnak, M. Pillet a trouvé un naos au nom du
roi Seneuescrit Ier, le plus ancien naos de temple.
M. Pillet a dégagé des blocs en albâtre, d’Ameno-
thès I, décorés de bas-reliefs qui avaient été réem-
ployés dans la construction du troisième pylône par
Amenothès III.

A Saggarah, P'irth a vidé le puits du mastaba de
Mera, conduisant à une chambre funéraire décorée qui
contient un sarcophage.

A Assouan, M. Engelbach a .dégagé un obélisque
inachevé, encore engagé dans la carrière de granit,
haut de 46 mètres (plus du double de l’obélisque
de la place de la Concorde).

A Assient M. Wainwrighta déblayé une nécropole
de loups. Le loup était le dieu de cette- province
comme en témoigne unequantité de stèles et d’ex-votos.

M. Monceaux revient sur les fouilles de Djemila
et décrit un baptistère avec piscine pour catéchumènes,
l’un des plus complets qui existent, orné de mosaïques
et couvert d’inscriptions, situé non loin du groupe
d’édifices dont il a été parlé.

L’Académie vote 1.300 francs à son correspondant,
le P. Delattre, pour continuer les fouilles de
Carthage.

Séance du 27 octobre

M. Enlart, directeur du musée du Trocadéro, pose
sa candidature au siège de Msr Duchesne.

M. Glotz étudie l’évolution des sociétés préhis-
toriques égéennes d’après l’architecture : plus l’époque
est reculée, plus les tombes et habitations sont spa-

cieuses, parce qu’elles sont collectives. Vingt-cinq
siècles av. J.-C., en Crète, une maison comporte
vingt-trois chambres au rez-de-chaussée, et un étage,
et la tombe est en proportion. Au deuxième millénaire,
la maison crétoise n’a plus que deux ou trois chambres,
et la tombe est individuelle. On peut suivre la trans-
formation du clan en famille, et voir naître l’indi-
vidualisme.

MM. Salomon Reinach, Pottier, Maurice Croiset
et Clermont-Ganneau présentent des observations.

Académie des Beaux-Arts

Séance du 14 octobre

L’Académie juge les concours Roux. Dix-sept prix
ont été décernés.

Peinture (sujet : la Musique). MM. Serpentié,

5.000 fr. ; Gremmel, 2.700. fr., Bivel, 2.000 fr.
Sculpture (sujet : l’Annonciation). MM. Baudry,

5.400 fr. ; Garnier, Bazin et Privai, chacun 2.000 fr. ;
Clerc, 1.300 tr. ; Couvègues, 1.300 fr.

Architecture (sujet : Eglise de Notre-Dame-des-
Marins). MM. Dubreuil, 2.700 fr.; Chappey, 1.300
fr. ; Chevalier, 1.000 fr.

Gravure (sujet : Un Condottiere). MM. Binet,

2.700 fr. ; Henri Robert, 1.300 fr.

Miniature (sujet: Jeune fille lisant). MM. Martial,

1.000 fr. ; Lagrange, 680 fr. ; Mermet, 340 fr.

Séance du 21 octobre

M. Paul Chabas a constaté dans son rapport sur les
envois de peinture de Rome une tendance trop accusée
de quelques jeunes à s’éloigner de la nature. M. Sulpis,
chargé du rapport sur les envois de sculpture, a loué
l’exécution du nu.

L’Académie fixe au 2 décembre sa séance publique
annuelle.

Séance du 28 octobre

L’Académie entend les rapports de MM. Pontremoli,
Patey et G. Hue sur les envois de Rome d’archi-
tecture, de gravure et de composition musicale.

Société des Antiquaires de France

Seance du 18 octobre

M. Poinssot présente les dessins de deux vases du
Musée du Bardo.

M. Lantier communique la reproduction d’une
intaille de Tunis où est gravée l’image d’un port.

Séance du 25 octobre

M. Barbarin signale que l’auteur du tombeau des
de Brosse à Saint-Martin d’Huriel (Allier) était
Philippe Colombe. M. Enlart revient sur l’ornemen-
tation d’un coffre en bois du Musée de Cluny.
loading ...