Cahier, Charles; Martin, Arthur
Mélanges d'archéologie, d'histoire et de littérature (Band 3,4): Nouveaux mélanges ... sur l'moyen âge. Bibliothèques — Paris, 1877

Page: 217
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cahier1877bd3_4/0249
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
APPENDICE

SUR
LES BIBLIOTHÈQUES ESPAGNOLES DU HAUT MOYEN AGE.

Une distraction de l'historien moderne des Musulmans d'Espagne m'a donné la première
idée d'entreprendre le travail dont je soumets les résultats au lecteur. Oubliant ce qu'il savait
mieux que moi, pour l'avoir lu et relu dans le g-lossaire de Du Cang-e*, M. Dozy écrit des
Léonais du tx° siècle: « Ces barbares.., qui, quand ils parlaient d'une enten-
daient par là l'Écriture Sainte^; v et leur attribue ainsi la paternité d'une expression usitée
dans tout l'Occident chrétien, depuis saint Jérôme qui s'en est servi le premier. Je n'avais
pas évidemment à m'occuper d'une erreur sans importance, dont la réfutation était d'ail-
leurs à la portée de tous. Mais le mot de avait piqué au vif ma curiosité, et l'envie
me prit de rechercher ce qu'il pouvait exister de waz'as bibliothèques dans ces royaumes
du nord-ouest de l'Espagme, où, disait-on, les plus lettrés ignoraient le sens propre du nom
qui sert à désigner ces dépôts littéraires. Je cédai d'autant plus facilement à cette envie,
que je pouvais la satisfaire sans sortir du cercle d'études favorites où je me suis confiné
depuis longtemps. J'y cédai tant et si bien que, des bibliothèques asturiennes et léo-
naises, je remontai, poussé par la force des choses, aux bibliothèques hispano-gnthiques
dont les premières avaient recueilli les épaves échappées au naufrage de l'Espagne chré-
tienne lors de l'invasion arabe. Mais comment la civilisation, dont l'existence nous est
démontrée par la formation et le développement de ces bibliothèques sous les rois wisig'oths,
avait-elle pu échapper aux flots dévastateurs des barbares du nord qui, au v° siècle, inon-
dèrent la Péninsule, et la couvrirent de sang* et de ruines? Gomment cette même civilisa-
tion et ces bibliothèques ont-elles survécu à l'invasion cent fois plus désastreuse des musul-
mans? Ces deux questions étaient trop intimement unies aux deux autres pour qu'il me fut
permis de les omettre. L'essai qu'on va lire se divise donc en quatre chapitres: les deux pre-
miers consacrés à la civilisation et aux bibliothèques hispano-g'otbiques; les deux derniers
à la civilisation asturienne et léonaise, et aux bibliothèques du nord-ouest chrétien de l'Es-
pagme. — Ceci soit dit tout d'abord afin qu'on ne s'étonne pas de me voir toucher à cer-
tains sujets que mon titre n'indiquait pas.
JULES TAÏLHAN.
i. Cf. Gloss, med. et iof. ht., v° 2. Dozy, op. cff., Ht, 3t.

iv. — 28
loading ...