Félibien, André
Des Principes De L'Architecture, De La Sculpture, De La Peinture, Et Des Autres Arts Qui En Dépendent: Avec Vn Dictionnaire des Termes propres à chacun de ces Arts — Paris, 1676

Page: 279
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/felibien1676/0307
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LIVRE PREMIER. *7>
épamcs s'appelloient BraÛeœ Preœncsiinœ^ cause que
dans ce lieu-là il y avoit une Image de la DeelTe For-
tune 3 qui estoit dorée de ces sortes de seuilles ; Et
que celles qui estoient de moindre épaisseur se nom-
moient Brailcœ quœstoriœ.
Nous nous servons ainsi de diverses grandeurs de
feuilles d'or, & qui sont aussi plus fortes les unes que
les autres 3 car il s'en fait dont le millier ne peseque
quatre&cinq gros.L'on prend duplusfort&duplus
pur pour dorer sur le fer & sur les autres métaux ;
le moins fort & le moins fin sert aux Doreurs en bois
qui lemployent plus volontiers 3 pareequ'ilnecou-
ste pas tant.
Mais on peut dire que nous avons l'avantage sur
les Anciens de sçavoir mieux appliquer l'Or, & en
olus de manières qu'eux. Car le secret de peindre à
.mile que nous avons trouvé dans les derniers sie—
des, nous a aussi fourny un moyen tres-propre
pour appliquer l'Or d'une façon particulière, dont:
les Grecs & les Romains n'avoient nulle connois-
sance. Ce secret est d'une telle importance , que
c'est de cette sorte qu'on dore des ouvrages qui
resistent aux injures du temps 3 ce que ne pou-
voientpas faire les Anciens. Car ils ne se servoient piin.L33.c3.
que de blancs d'oeufs pour faire tenir l'Or sur le
marbre > &c sur les autres corps qui ne pouvaient
pas souffrir le feu. Et pour le bois ils faisoient une
Composition qui s'employoit avec de la colle.
Or il est certain que le blanc d'oeuf & la colle ne
resistent point à l'eau ; ainsi ils ne pouvoient u-
ement dorer que les choies qui estoient à cou-
loading ...