Félibien, André
Des Principes De L'Architecture, De La Sculpture, De La Peinture, Et Des Autres Arts Qui En Dépendent: Avec Vn Dictionnaire des Termes propres à chacun de ces Arts — Paris, 1676

Page: 396
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/felibien1676/0424
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
jfrs DE LA PEINTURE,

CHAPITRE III.
De ce que ïon appelle Dejfein.
DAns la Peinture ce qu'on nomme ordinaire-
ment Dejjein , est une expression apparente,
ou une Image visible des pensées de l'Esprit,&: de ce
qu'on s'est premièrement formé dans l'imagination.
Comme cette Image de nos pensées s'exprime en dif-
férentes manières, les Artisans luy ont donné divers
noms , sélon quelle est plus ou moins achevée. Ils
nomment êfquijfis, les Desseins qui sont les premiè-
res productions de l'Esprit encore informes , & non
arrestées , sinon grossierement avec la plume ou le
crayon ; Et ceux dont les contours des Figures sont
achevez , ils les appellent DeJJei/is ou traits Arrefle^
Cet Art de bien contourner les Figures^ est le fon-
dement de la Peinture ; car quand les Figures sonc
bien Desseignées , il n'est plus question que de don-
ner les jours, & les ombres, & sçavoir appliquer les
couleurs sélon la nature des corps, ce qui véritable-
ment est encore un grand secret de l'Art ; Mais le
dessein sert beaucoup à en découvrir les mystercs,&
sans luy quelque connoissance que l'on ait de l'effet
des lumières, ôc des ombres, & de la nature des cou-
leurs , il est impossible de rien faire de parfait.
Lors qu'on veut exprimer quelque sujet , si l'on
ne se sert que du crayon ou de la plume , quoy que
l'on achevé l'Ouvrage dans toutes les parties, 6V qu'on
u observe les Jours, ôc les Ombres, on n'appellera
loading ...