Félibien, André
Des Principes De L'Architecture, De La Sculpture, De La Peinture, Et Des Autres Arts Qui En Dépendent: Avec Vn Dictionnaire des Termes propres à chacun de ces Arts — Paris, 1676

Page: 317
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/felibien1676/0345
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LIVRE SECOND. 3I?
content de son travail, on le moule avec du plastre
pendant qu'il est frais , parce qu'en se seichant les
parties se retirent & s amaigrirent. On corammence
parle bas de la Figure qu'on revest de plusieurs pie-
ces y & par dsfîses, comme depuis les pieds jusques
aux genous., sélon néanmoins la grandeur du Mode»
le ; car quand les pièces sont trop grandes le pJastre
se tourmente. Apres cette alTise Ton en fait une au-
tre audelTus, dont les pièces sont toujours propor-
tionnées à la Figure; & ainsi on continue jusques au
haut des espaules, sur lesquelles on fait la dernière
assise qui comprend la teite.
Il est à remarquer que si c'ell une Figure nue. Se
dont les pièces qui forment le Moule y citant
assez grandes 3 puilsent se dépouiller aisément ,
elles n'ont pas besoin d'estre recouvertes d'une
Chape-, Mais si ce sont des Figures drapées, ouac-
compagnées d'ornemens 3 qui donnent de la su-
jettion,, ôc qui obligent à faire quantité de petites
pièces pour estre dépouillées avec plus de facili-
té, il faut alors faire de grandes Chapes x c'est-
à-dire 3 revestir toutes ces petites pièces avec d'autre
plastre par grands morceaux 5 qui renferment les
autres ? ôc huiler , tant les grandes , que les peti-
tes pièces>pardesTus& dans les joints,, afin quelles
ne s'attachent pas les unes aux autres.
On dispose les grandes pièces ou Chapes de telle
sorte que chacune d'elle en renferme plusieurs pe-
tites y ausquelles on attache de petits annelets de fer
pour servir à les dejpoiïiller plus facilement &: à les
faire tenir dans les Chapes par le moyen des petites
l\ r îij
loading ...