Félibien, André
Des Principes De L'Architecture, De La Sculpture, De La Peinture, Et Des Autres Arts Qui En Dépendent: Avec Vn Dictionnaire des Termes propres à chacun de ces Arts — Paris, 1676

Page: 403
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/felibien1676/0431
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LIVRE TROISIEME, 4G3
nés d'œufs battus avec de petites branches de figuier,
dont le lait se mette avec les œufs, & de ce mélange
ils peignoient leurs tableaux.
Dans cette sorte de travail toutes les couleurs sont
propres, excepté le Blanc de chaux , qui ne sert que
pour la fraisque jmais il faut toujours employer l'A-
zur, & l'Outremer avec de la colle faite de peaux de
gans, ou de parchemin, parce que les jaunes d'œufs
font verdir les couleurs bleues, ce que ne fait pas la
colle, ny la gomme 5 soit que l'on travaille contre les
murs, soit sur des planches de bois, ou autrement,
& prendre garde quand c'est contre des murailles qu'el-
les soknt bien seiches ; Il faut mesme leur donner deux
couches de colle toute chaude avant que d'y appli-
quer les couleurs qu'on détrempe si l'on veut seule-
ment avec de la colle ; car la composition qu'on fait
avec des œufs, & du lait de figuier n'est que pour re-
toucher plus commodément, & n'estre pas obligé d'a-
voir du feu qui est necessaire pour tenir la colle chaude»
Cependant il est certain que les couleurs à colle tien-
nent mieux,& c'est ainsi qu'on a toujours peint sur
le papier les DelTeins ou Cartons qu'on a faits pour
des tapisseries. Cette colle se fait comme j'ay dit de
rogneures de gans ou de parchemin.
Quand on veut peindre sur de la Toillc , on en
choisit qui soit vieille , demy usée,& bien unie. On
l'imprime de Blanc de craye ou de plastre broyé avec
de la colle de gans ; & lorsque cette imprimeure est
seiche, on pasTe encore une couche de la mesme colle
pardeiTus.
On broyé toutes les couleurs avec de l'eau, chacun^
E e e ij
loading ...