Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 25.1868

Page: 421
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1868_2/0440
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LEON-BATTISTA ALBERTI. Z|21

Leon-Battista Alberti fut enseveli à Santa Croce. Paul Jove, à la fin
de sa courte notice, place cette épitaphe de Jean Vitale, que donne aussi
le Vasari :

Albertus jacet hic Léo : Leonem
Quevi Florenlia jure nuncupavit;

Quod princeps fuit eruditiorum,

Princeps ut Léo solus est ferarum.

Jean Martin la traduit ainsi :

Celuy qui gist ici, Albert estoit nommé,

Que Florence à bon droit a Lion surnommé.

D’autant que prince fut des plus savantes testes,

Comme le seul Lion est le prince des bestes.

J’aurais souhaité de ne pas rester sur ce mot malsonnant; mais il
n’y a aucun danger d’une application possible à notre héros.

CLAUDIUS POPELIN.

XXV.

54
loading ...