Morgan, Jacques de [Contr.]
Fouilles a Dahchour: 1894 - 1895 — Wien, 1903

Page: 71
Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/morgan1903/0080
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
DÉPENDANCES DE LA PYRAMIDE D'AMENEMHAT II.

71

dans les serdâbs, sans chercher à entrer par les petites portes qui les mettent en communication
avec les sarcophages.

Tombeau des princesses Ita-ourt et Sit-Hator-merit (fig. 118, p. 69; fig. 119, p. 72).

Le monument de ces princesses était placé à l'ouest de celui d'Amenhotep et de la reine
Kma-noub. Les deux axes sont parallèles et dirigés du nord au sud, les deux portes situées au
nord sont à la même hauteur. Un long couloir incliné en briques garni de pierres à la partie
inférieure permettait d'atteindre l'entrée des caveaux. Ce couloir avait été bouché à l'aide de pierres
de taille et de briques. Un espace vide avait été laissé entre cette fermeture et le bloc cubique qui
bouchait l'entrée du corridor des tombeaux.

Ce corridor, bouché dans toute sa longueur, comme celui des princesses Ita et Khnoumit, n'était
pas, comme ce dernier, incliné, mais bien horizontal. Les deux sarcophages se trouvaient sur la



' — ■,'';.'' o o o

' -Il I ;

J\ 1

{Ofc^

*',:'' fil ¥'"/>';

i/ÉL é^illlllu

l&t

:rn ~WiKth





Fig;. 116.

W

O

.-*

TI,

1—

9\ *

-V-

1

^fl

m

—es—

-4

^ i-i-

/y \ \ '> !s//

. —H—

* —

D







//i/^//^r

\ a

•*">*»9~#»

Fig. 117.

droite du couloir et en contrebas par rapport à son dallage. Les chambres des offrandes étaient
situées sous le dallage.

Ce monument avait été construit à ciel ouvert dans une cavité pratiquée dans le rocher. Au
sud un mur en pierres sèches retenait les sables.

Je ne décrirai pas les détails de cette construction, ils sont les mêmes que dans le monument
des princesses Ita et Khnoumit. Toutefois les sarcophages, au lieu d'être recouverts de planches,
ne supportaient que de larges dalles peu épaisses et bien appareillées. Ces pierres numérotées à
l'avance (fig. 120, p. 72) avaient été soigneusement posées sans mortier, elles comblaient exacte-
ment la cavité laissée entre la partie supérieure du sarcophage et le plafond du tombeau. Tous ces
matériaux avaient été étiquetés en gros caractères tracés en noir (fig. 121, 122, p. 72).

Le premier sarcophage, celui de la princesse associée à la couronne Ita-ourt, était de granité
rose taillé avec une rare perfection ; le second, fait de grès, appartenait à la princesse Sit-Hathor-
merit. Tous deux furent ouverts par la partie supérieure du tombeau, car je mè gardai bien de
loading ...