Institut Français d'Archéologie Orientale <al-Qāhira> [Hrsg.]; Mission Archéologique Française <al-Qāhira> [Hrsg.]
Recueil de travaux relatifs à la philologie et à l'archéologie égyptiennes et assyriennes: pour servir de bullletin à la Mission Française du Caire — 6.1885

Seite: 37
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/rectrav1885/0043
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
Rapport.

37

[.u.nei](OT ■ utêtiimoo tu aceK&e, ETe[Tu]

[uje oco]cou uTeïoe ou oav. iis'topVn]

[oTAMijTÊppe u[couo ] AUieqeooir êt[c]

ô. [cuj2^j£ ô.itujtone i?&p 14. \\\K ' eujote ceu&[ccouj]

[ujtpejp • TtOCC [am\]eill£ AVAltOTIl n[p&n AV.]

[AMieq]a\.OT • eï[c] tiuu. ne^çc • uô.ï<\ttiht[tu ace]

[ujoynle o[ii] uT[eq s.u&c] neiiua. Avneooir [aveu]

C. [tjvCic '] &iici[a\c . . .] tCo.w. iiTeiiîiOTr[Te <s.q]

.................. AITOU AlAlOq CatllfTKH']

[tu kô.]t*. poo-y avc[u eu-]
[d£.iottcv epoo]Ts- . . . .

Le fragment de S' Paul est complètement inédit. Par un hasard heureux, le fragment
de S' Pierre comble une petite lacune dans le texte publié par Woïde, p. 210.

Louxor, le 10 mars 18S4.

RAPPORT

SUE LES FOUILLES DU EAYOUM ADRESSÉ A M. AUGUSTE MARIETTE,
DIRECTEUR DES MONUMENTS HISTORIQUES DE L'ÉGYPTE,

par

L. Vassalli,

INSPECTEUR DES FOUILLES1.

Howaba, le 8 août 18G2.

Monsieur le Directeur,

Je pense que vous aurez reçu ma dernière lettre, datée du 7 juin, du Caire. Peu de
jours après, je suis reparti pour le Fayoum, où je n'ai plus retrouvé un seul homme : ils
étaient tous partis pour les fêtes du Courbam-Bairam. C'est avec bien de la peiue que j'ai
réussi à en réunir à peu près trois cents. Maintenant les fouilles marchent assez bien. Le
Keïs Mekkaoui ne se comporte pas mal. Je garde Foda faute de mieux. Mohammed Chahin
de Sakkara, que Roubî Hamzaoui m'a envoyé comme Eeïs, m'est très utile : il sait un peu
lire et écrire, et je m'en sers pour ma correspondance arabe avec la Moudiriéh. J'ai aussi un
Eeïs du village voisin d'Howara et un Kavas turc; voilà mon état-major.

1) Outre les grands travaux de Thèbes, d'Abydos et de Tanis, M. Mariette a fait exécuter, de 1860
ii 18G4, des fouilles de moindre importance dans diverses localités secondaires. Les rapports que lui adres-
saient ses agents à ce sujet ont presque tous disparu : j'ai pensé qu'il serait intéressant pour l'histoire de
notre science de publier ceux qui me restent entre les mains, et je commence par une lettre de M. Yassali.i
sur les fouilles du Fayoum (G. Maspebo).
loading ...