Revue égyptologique — 8.1898

Page: 50
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/revue_egyptologique1898/0058
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
50

Eugène Revillout.

d'arrogance à savoir : ,Cet ouvrier fait exécuter sa parole!' Voilà ce que je leur dis, et Amen/au
me donna un coup sur le coude. J'allai. Je me levai. J'entrai dans le magasin. J'en emportai
l'argent. Je le lui remis avec les deux trésors du xer> l'un des %ebtiu, l'autre des fekau,
faisant une grosse somme d'or qu'ils ont prise. Je n'ai rien vu de plus.

— Furent questionnés les accusés gardien Bu-/af, prêtres des encensements èetsu/onsu et
Nesamen, le nommé èanba, fils de Pirpanif, Yanynut Nesur, sa femme, Yanynut Mautemua.
femme du scribe des choses sacrées Nesamen, pour faire une constatation (un établissement)
de son témoignage. Us l'établirent tous ....

Dit le prêtre des encensements Nessuamen : «Paur/ertuf, l'homme travailleur du yer,
sortant, vint au lieu où était Amen/au, fils de Hatiament'et. Il lui dit : ,Viens dehors. Je te
donnerai l'entrée.....'

Le 13 de mésoré.

— Interrogatoire du prisonnier Paanyjia, fils de Mautemset, du temple d'Horus . . .
On lui déféra le serment par le roi de ne pas mentir, sous peine de mutilation.

On a dit que c'était un employé faisant un avec Buyaf parmi ceux qui étaient avec
lui. Il mesurait (le blé) dans la maison du gardien Bu-/af, quand on l'emmena (Bu-/af) pour
l'emprisonner et qu'on le fit questionner. Lui, (l'employé) il s'échappa et il s'en alla en descen-
dant le fleuve; mais on le saisit et on le fit questionner par le bat'ana.

Il lui fut dit : «Dis-moi la destinée de l'argent que tu as vu dans la main du maître
de l'affaire (ou principal accusé : neb %eru).

Il dit : « Je n'ai pas vu des objets dans sa main. Il y avait dans la main de Paaanta-
metre des vases d'airain. Je ne suis pas parvenu dans la place de réserve. Je n'ai pas vu
(non plus) ce qui était dans la main d'Amen^au, fille de Setmaut, ma sœur.»

— Interrogatoire du prisonnier pastophore Aufenmont, du temple de Mont, seigneur d'Her-
monthis.

On lui déféra le serment par le roi de ne pas mentir, sous peine de mutilation et de
relégation en Ethiopie.

Il lui fut dit : « Qu'as tu à dire sur les lieux auxquels tu es parvenu avec les hommes
qu'Aufnamen, qui était chef de troupes, y fit pénétrer, ainsi que son frère Hatiament'et?»

Il dit : « Aufnamen était prophète de Mont et tous les hommes du temple de Mont étaient
dans sa main. J'étais, moi, dans le temple. Aufnamen ainsi que Hatiamen t'et étaient ....
pour les gens de la ville, les employés du temple de Mont et les ouvriers du %er.»

On le questionna par le bat'ana. Il dit : «Je n'ai rien vu d'autre.»

On réitéra à le questionner par le bat'ana. Il lui fut dit : «Dis-moi les hommes qui
furent daus les grandes demeures.»

Il dit : «Us amenèrent Hati......Setnifi, Nesamen. Je vous ai dit tous les hommes

qui étaient avec eux.

On le questionna par le bat'ana et le manini. Il dit : «Laissez-moi! Je parle.»

On réitéra à le questionner par le bat'ana et le manini. Il ne ....
loading ...