Brugsch, Heinrich
Grammaire démotique: contenant les principes généraux de la langue et de l'écriture populaires des anciens Égyptiens — Berlin, 1855

Page: 119
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/brugsch1855/0131
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
GRAMMAIRE DÉMOTIQUE, CHAP. IX.

119

CHAPITRE NEUVIEME.

DES ADJECTIFS.

242. Les groupes démotiques qui servent à caractériser les noms adjectifs et que j'ai pu
étudier jusqu'à présent, offrent une particularité bien remarquable, c'est qu'ils se trouvent reproduits,
à très peu d'exceptions près, à l'aide de signes purement phonétiques, tandis que le symbolisme
n'a presque jamais lieu. A cet égard, nous pouvons nous dispenser de suivre la division que Cham-
poilion a cru devoir adopter pour les adjectifs de l'écriture hiéroglyphique, en les partageant en deux
grandes classes: les adjectifs exprimés symboliquement et les adjectifs exprimés phonétiquement. l

La division que nous choisissons, se fonde plutôt sur la formation des adjectifs de la langue
parlée, et exclut complètement la manière dont ces noms se trouvent reproduits par l'écriture.

Remarquons que les adjectifs, pour l'écriture démotique, se divisent de manière qu'ils nous
offrent des formes primitives, comme les mots noir, grand, petit etc. de la langue française, et d'autres
qui ne sont que des mots dérivés d'autres mots, comme p. ex. d'un verbe.

243.

A. Des adjectifs primitifs.

L'écriture démotique possède un grand nombre d'adjectifs primitifs, qui se trouvent

dans les manuscrits et dans les inscriptions de presque toutes les époques de cette écriture. Dans
la liste suivante, nous avons réuni ceux qu'on rencontre le plus fréquemment:

noqpe, novqe bon, utile.

idem idem.

idem idem.

idem idem.

idem idem.

idem idem.

d^c antique.

&.$ grand (en copte, le verbe ^id>.eï théb.
ôjee* baschm. ô^ïôvï memph. signifie s'agran-
dir, devenir plus grand, augmentation. Le
prototype de cette forme est l'hiéroglyphe
■tS" AA).

«svigdwi, d^ujei multus. En copte, ces deux
mots signifient la multitude, être beaucoup,
d'où Kà.ojôw multus etc.
ujhai ' tenuis, parvus, paucus.

idem idem,

idem idem,

idem idem,

idem idem.

yyU

NeV ou NeVeR

en copte

*Uy%

idem

-

yJ-^

idem

-

ui-

idem

-

■J-

idem

-

r-»^o3

idem

-

&}b

AS

-

<!»Z?7

AAI

-

jt)i)2*T

AAI



-<))><>

AI



2?7

AA



de

AA



)))%., )»•*£.

ASeChI

-

»>*«£.

ASeChI



cL_2d<3

CheM

_ _

c*-2ït

CheM

-

ci_oS

'CheM

-

cj_"g

CheM

-

cï_

CheM

_ _

1 Voy. Ciiampollion, gramm. pag. 316 suiv.
loading ...