Brugsch, Heinrich
Grammaire démotique: contenant les principes généraux de la langue et de l'écriture populaires des anciens Égyptiens — Berlin, 1855

Seite: 125
Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/brugsch1855/0137
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
GRAMMAIRE DÉMOTIQUE, CHAP. X.

f-lltKI 3/

AI-00 eN-NA

grands des

125

P
HeR

AAH

dieu Ooh (Lunus)

pe
le |

eNTAK

toi

„Entends, ô toi, premier des grands!" l grands des premier

^T^:î)))t T (ci- u

SIOU-ou eN-NA OUeR re
- étoiles [ des grand le
„Toi, Ooh, tu es le plus grand des astres." 2

-l^ool^ju-fv^o? = Nechoutès le grand et son fils
c2_2d<3ju^vÀ>o^o3 = Nechoutès le petit.
„Nechoutès l'aîné (major) et son fils (et) Nechoutès le cadet (minor)." 3

2?r 2fr ir » f2^"))i ^ î

AA AA NouTeR pe OUTeSIA

„Outesia le très grand dieu." A grand grand dieu le Outesia

SeTeM
entends

CHAPITRE DIXIEME.

DU VERBE ET DE LA CONJUGAISON.

I. Du VERBE.

256. Après avoir examiné, dans les chapitres précédents, les formes différentes sous les-
quelles, dans le système de l'écriture démotique, les noms, les articles, les pronoms et les adjectifs
se présentent, il nous reste la partie la plus importante de la proposition à discuter: le verbe.

Le verbe est ou verbum substantivum, qui ne contient que la seule copula, comme le verbe
être en français, ou c'est le verbum attributivum, qui outre le prédicat, renferme aussi la copula.

A. Verbum substantivum.

257. Le verbe substantif, en démotique, paraît sous la même forme que le pronom démon-
stratif, dont nous nous sommes occupé dans le § 171. Par conséquent, nous trouvons pour le verbe
substantif les formes suivantes:

*», j> pou en copte ne (masc. singulier).
j>, )> tou Te (fém. singulier).

)o3, J.3, ta naou - - ne (comm. pluriel).
Cette identité de la forme, et du pronom démonstratif et du verbe substantif, ne résulte pas
de l'identité primitive de la signification. C'est pour cela que dans les textes démotiques ainsi
qu'en copte, tous deux se confondent au point de ne pouvoir attribuer la forme u ou au pronom
ou au verbe. Aux exemples que nous avons cités plus haut, nous ajouterons encore les deux
suivants :
)

1

TO-ou

mondes

3

NA

les

2) a—i

'eN
dans

7

-v

se

-l )ti<>
AI

grand

3

eR

fait

eNT
qui

pe
celui

/

POU

est

1s

H...?

le gardien (?)

„Le gardien c'est celui qui se fait grand dans les mondes."

Pap. de Pamonth II, lign. 14.

Pap. gnost. de Leide, pag. XVI, lign. 25.

Pap. de Berlin, AX, 17,

4 Pap. gnost. de Leide, IV, IX, lign. 12.

5 Pap. de Pamonth, à Paris, pag. III, lign. 20.
loading ...