Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 19.1865

Page: 193
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1865_2/0201
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
L’UNION CENTRALE

!) E S

BEAUX-ARTS APPLIQUÉS A L’INDUSTRIE

Une grande chose va s’ac-
complir, ou, pour dire mieux,
elle s’accomplit déjà en ce
moment : c’est la régénéra-
tion des écoles de dessin en
France et le renouvellement
des beaux-arts dans leur ap-
plication particulière à l’in-
dustrie. Ce bienfait, nous le
devrons cette fois à l’initia-
tive individuelle, fortifiée par
l’assistance et les encoura-
gements de l’administration.
Notre pays où, depuis des
siècles, tout ce qui s’est fait
de grand, s’est fait par la
centralisation et par l’Etat,
notre pays commence à se
dire majeur, et, chose remarquable, c’est dans le domaine des arts que
vont se produire les premiers actes de son émancipation.

Le contact de la France avec l’Angleterre, rendu si fréquent par les
expositions universelles de Paris et de Londres, n’aura pas été inutile au

25

XIX.
loading ...