Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
32 Voyages d'à stïnoR

mais mon cœur est rempli ». Je félicitai Phanor
du bien qu'il avoit fait, et de la joie qu'il en
ressentoit.

CHAPITRE IV.

Fête de Milyta.

IN ou s voyions souvent.Arsame ; mais il étoit
si pressé, si affairé, avoit tant de rendez-vous,
qu'il ne pouvoit nous donner que des mo-
mens. La veille de la fête de Milyta (c'est le
nom que les assyriens donnent à Vénus), il
nous avertit qu'il viendroit nous prendre de
grand matin pour nous mener au temple :
c'est un carré régulier de deux stades. On
voit au milieu une tour massive, qui a un
stade , tant en longueur qu'en largeur, sur
laquelle huit autres tours sont élevées. On a
pratiqué au dehors des degrésen lignes spirales.
Dans la dernière tour est une grande chapelle
sans statues, mais ornée d'une table d'or et
d'un lit magnifique ; elle ne s'ouvre que pour
le dieu Bélus, qui y passe la nuit avec la
jeune vierge qu'il daigne favoriser. On voit au
bas une autre chapelle, qui contient une statue

d'or,
 
Annotationen