Sadurska, Anna; Michałowski, Kazimierz
Palmyre: fouilles polonaises (Band 7): Le tombeau de famille de Alainê — Varsovie, 1977

Page: 49
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/palmyra_bd7/0053
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Chapitre VI

LAMPES

GÉNÉRALITÉS

Nous avons consacré aux lampes du tombeau de 'Alainê une étude détaillée pour approfon-
dir la connaissance de cette catégorie d’objets qui, depuis 1936 (cf. p. 50), était peu étudiée.
Le matériel du tombeau en question, dont la date de fondation est connue et le processus de
construction assez clair, nous semble particulièrement utile pour ce but. Nous disposons en
effet des critères chronologiques suivants : la date de la fondation en 138 (cf. p. 32), la consoli-
dation du podium au-dessus des travées dans la chambre funéraire avant 240 (cf. p. 29), la démoli-
tion du tombeau en 272 (cf. p. 67), l’usage second au temps des travaux du Camp de Dioclétien,
l’écroulement de la voûte au début du IVe siècle (cf. p. 69). La conclusion la plus importante
qu’il faut tirer de ces dates est la suivante : les 79 lampes trouvées dans les travées tombales
appartiennent à l’époque entre 138 et 240 ; les 10 lampes trouvées en dehors des travées appar-
tiennent à l’époque entre 138 et le début du IVe siècle. Une lampe fut trouvée devant le tombeau
(cat. 1. 87) ; parmi les dix — deux par dessus les travées (cat. 1. 48, 76), sept dans les décombres
(cat. 1. 11, 72, 75, 78, 81, 84, 86) et une dans l’exèdre droite (cat. 1. 85).
Il faut souligner d’autre part que les 79 lampes trouvées dans les travées n’ont pas été in situ.
Elles proviennent toutes de sépultures placées en trois niveaux superposés, mais effondrés. Par
conséquent les lampes laissées dans les tombes médianes et supérieures se sont trouvées dans les
inférieures. Il faut prendre également en considération le fait que le tombeau fut violé et pillé
et que les pilleurs ont pu déplacer les lampes en cherchant les bijoux (cf. p. 67). Ce fait explique,
à mon avis, la répartition inégale des lampes parmi les travées, qui se présente comme suit :

Travée
Nombre
Travée
Nombre
3 sépul-
de
Nos cat.l.
(à 3 sépul-
de
Nos cat.l.
tures)
lampes
tures)
lampes
1
1
47
11
6
7, 12, 17, 31, 32, 69
3
5
23, 43, 65, 68, 83
12
3
40, 50, 57
4
2
10, 88
13
19
4, 6, 13, 16, 20-22, 24,
5
3
41, 59, 79
26, 28, 33, 36, 44-46, 49,
6
2
39, 89
53, 54, 60
7
2
58, 74
14
5
5, 9, 19, 38, 51
8
5
1, 15, 52, 56, 82
15
2
61, 66
9
3
8, 29, 34
21
7
14, 25, 30, 42, 62, 63, 71
10
7
18, 27, 35, 64, 73,
26
1
70
77, 80
27
6
2, 3, 37, 55, 67, 90

Dans ces circonstances, nos lampes ne fournissent aucune donnée pour la datation précise
d’une telle sépulture, travée ou exèdre.
loading ...