Cahier, Charles; Martin, Arthur
Mélanges d'archéologie, d'histoire et de littérature (Band 1,1): Collection de mémoires sur l'orfévrerie ... : 1 — Paris, 1849

Seite: 239
DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cahier1849bd1_1/0259
Lizenz: Public Domain Mark Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
NOUVEAU rOSTSCRIPTUM

AU MÉMOIRE

SUR LE SIEGE DE DAGOBERT.

Le sujet que j'ai traité en m'occupant du siège de Dagobert m'a conduit à des investi-
gations multipliées sur les fronts 22 et j'ai compris dans mon travail tous les
résultats auxquels j'étais arrivé pendant l'impression : je joins à cette livraison ceux que je
dois à de nouvelles recherches.
Après que l'influence des idées chrétiennes eût fait ajouter le symbole du /ûw aux
trônes consulaires, l'idée de représenter la figure allégorique de Rome elle-même, assise sur
le trône affecté à la première magistrature de la République, dut se présenter naturellement
à l'esprit des artistes. C'est ce qui arriva en effet dès le règne de Valentinien I'* (après Jésus-
Christ, 86à-375). Cet empereur fit le premier frapper des monnaies d'or, au revers desquelles
on voit avec la légende : AWMS, Flo7?2<? C2M</M<?d, 2%.$3M?d frêne,, 23t/2%nf 22 eee
Mne;7rMte2feiV22P2re *. Sur ces pièces, qui se renouvellent jusque y compris le règne de Théo-
dose H, et probablement de Valentinien III, (mort en à55) Rome se voit indifféremment
assise sur un frêne C2?rrê, symbole de l'autorité impériale, ou sur le efet/e 22 entier fe fe'enfn^,
réservé à la suprême magistrature dans l'organisation républicaine. Les pièces de cette
dernière catégorie, qui sont les plus nombreuses, montrent tfe /?ro/2/ les têtes et les pattes
de lion : mais l'artiste monétaire a dû rencontrer, pour figurer tfe /hcc ces attributs, les
mêmes obstacles que les sculpteurs des diptyques consulaires. La même observation
s'appliquera aux monnaies du sénat de Rome dont il sera question tout à l'heure.
Nous franchissons un intervalle de plus de sept siècles pour retrouver Ronae représentée de
la même manière sur les monnaies d'argent frappées par l'autorité du sénat. Les nouvelles
tentatives que firent les Romains pour abolir le domaine utile des papes sur la ville de
Rome remontent jusqu'à l'époque d'Arnaud de Brescia (1IA2) : mais quelqu'ait été le succès
de ces entreprises pendant le cours du douzième siècle et le commencement du treizième, elies

^ Banduri, t. n, pp. 49i, 505, etc... Eckhel, D. N. t. vin,
pp. 150, 158, 163, 165, 168, 173, 181 : cf. p. 187. A mon
grand étonnement je m'aperçois que tes auteurs qui ont donné
l'explication des types byzantins ne se sont pas occupés de l'in-
terprétation de ceiui-ci. Eckhei lui-même se contente de ie
mentionner en termes généraux : HuHor 2722^2:222 smions, etc.,
et ne parie pas des Htms entre iesqueis eüe est souvent assise.
Dès ic règne de Constance Iî, l'omtdomte Home avait paru en
regard de ia noMueHe, c'est à dire de Cons222n2mopH, sur
tes 22M?-e2 qui portent ia légende : GnoniA ROMANORVM. La
première se distingue par son casque et son costume d'ama-
zone; ia seconde a pour attributs une couronne tourrelcc sur

sa tête et une proMe 2H 2)222^02222 à ses pieds, comme viiie
maritime. Vaientinien 1", de concert avec son frère Vaiens,
ayant rétabii ie partage de l'Empire, introduisit ie type dont
nous nous occupons, dans l'intention de marquer qu'en dépit
de cette division l'unité fondamentale de l'état se conservait
par Ht coïMWYte 2&s Emporottts. C'est dans ce but que l'ar-
tiste monétaire a imaginé une Home qui réunit les attributs de
l'ommenue et de la ?!OMveHc, le 022^220 pour la première, la
proue de pour la seconde, et cette combinaison a été
sans doute facilitée par le souvenir du mtfssoom de Saturne
qui tigure sur les monnaies primitives de l'ancienne Rome.

32
loading ...