Polska Akademia Umieje̜tności <Krakau> / Komisja Historii Sztuki [Editor]; Polska Akademia Nauk <Warschau> / Oddział <Krakau> / Komisja Teorii i Historii Sztuki [Editor]
Folia Historiae Artium — NS: 2-3.1997

Page: 51
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/fha1997/0055
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Folia Historiae Artium
Seria Nowa, t. 2-3 (1996/1977)
ISBN 83-86956-26-7
ISSN 0071-6723

Lech Kalinowski

Un Episode Giottesque de la Yerriere de Chełmno (Kulm)

Tous les vitraux du moyen age produits sur le terri-
toire de la Pologne d’aujourd’hui (c’est a dire apres la
seconde guerre mondiale) peuvent etre repartis en deux
groupes territoriaux correspondant a deux centres
d’origine. Au sud du pays c’est le groupe de Cracovie,
au nord - celui de Toruń (Thorn en allemand). Nous
tenons a souligner qu’aucun panneau ancien de pro-
duction locale n’est conserve en Silesie1.

Le groupe du nord datę du XIVe siecle et comprend
cinq ensembles dont trois proviennent des eglises de
Toruń: de 1’eglise paroissiale dediee a deux saints Jean:
Baptiste et l’Evangeliste; de 1’eglise Saint-Nicolas des
dominicains et de 1’eglise de 1’Assomption de la Vierge
des franciscains; un ensemble de la cathedrale sous le
vocable de 1’Assomption de la Vierge de Włocławek (Le-
slau en allemand) et un ensemble de 1’eglise paroissiale
de 1’Assomption de la Vierge de Chełmno (Kulm en al-
lemand)2.

L’eglise de Chełmno a ete erigee en deux etapes (ilł.
1 et 2)3. Le choeur a trois travees, au chevet piat perce
d’une grancie fenetre a quatre lancettes et onze regi-
stres, couronnee d’une riche rosace, fut construit entre
1280 et 1290; les murs lateraux laissaient entrer la lu-
miere par les fenetres a deux lancettes. Le corps a trois
nefs egales fut eleve au cours des deux premieres
decennies du XIVe siecle.

En 1688, au cours d’une reparation de la grandę fene-
tre du chevet, certains panneaux en couleur ont ete rem-

1 Luniąue panneau medieval conseiwe en Silesie provient de
1’eglise paroissiale en bois Saint-Clement a Miedźna en Haute Silesie;
il represente la Crucifixion, datę des annees vers 1440-1450 et styli-
stiąuement depend des ateliers de Cracovie. Cfr L. Kalinowski et
H. Małkiewiczówna, Średniowieczne witraże Śląska, Iclans:]
Między Wrocławiem a Krakowem. Sztuka gotycka na Górnym Śląsku,
Katowice 1995, pp. 35-55; voir aussi Zbiory Muzeum Archidiecezjal-
nego w Katowicach, Katowice 1995, pp. 26 et 130.

2 Sur les vitraux de la region de Toruń voir L. Kalinowski et

H. Małkiewicz, Thorner Glasmalerei des 14. Jahrhunderts [dans:]

places par le verre blanc. En 1710 le tres riche retable
en bois du maltre-autel, a construction architectonique,
a voile la majorite des panneaux. Encore en 1887 J.
Heise a pu noter 32 scenes du Nouveau Testament
a partir de 1’Annonciation jusqu’a la Resurrection du
Christ, surmontees de la Yierge, du Sauveur, des figures
de cinq Prophetes, de saint Paul et de six Apótres.
En 1888 tous ces panneaux ont ete achetes par Conrad
Steinbrecht pour la chapelle du chateau des chevaliers
teutoniques de Marienbourg (Malbork en polonais).
Apres la restauration des annees 1891-1892 par le pein-
tre verrier Johann Baptiste Haselberger qui a ajoute
26 nouveaux panneaux realises d’apres le programme
iconographique propose par le Dr Hanach, tout cet
ensemble a ete installe a 1’interieur de quatre fene-
tres, opposees deux par deux dans la chapelle du
chateau4.

Quand, en 1939, la seconde guerre mondiale a ecłate,
tous les panneaux de Marienbourg ont ete demontes et
caches. La guerre finie, il y a cinquante ans, on n’en a
retrouve que treize. En 1956 ils ont ete deposes au Musee
Municipal de Toruń, ou deux ans plus tard M. Edward
Kwiatkowski les a nettoyes et restaures5.

Nous passons maintenant a une tres courte presen-
tation de la yerriere de Chełmno telle quelle pouvait
etre au temps de sa realisation pendant la seconde pha-
se du vitrage du choeur de 1’eglise, c’est-a-dire presque
cent ans apres 1’erection du chevet, donc vers 1380-1390.

Sztuka w kręgu zakonu krzyżackiego w Prusach i Inflantach - Die
Kunst um den Deutschen Orden in Preussen undLiveland, Toruń 1995
(Studia Borussico-Baltica Torunensia Historiae Artium, 2), pp. 147-
175.

3 Sur 1’eglise de Chełmno voir notę 2, pp. 169-172.

4 Voir notę 2.

5E. Kwiatkowski, Witraże gotyckie z Torunia i Chełmna w
zbio?-ach Muzeum w Toruniu (Rocznik Muzeum w Toruniu, 1/3, 1963),
pp. 98-133, ici pp. 119-130.

51
loading ...