Institut Français d'Archéologie Orientale <al-Qāhira> [Editor]; Mission Archéologique Française <al-Qāhira> [Editor]
Recueil de travaux relatifs à la philologie et à l'archéologie égyptiennes et assyriennes: pour servir de bullletin à la Mission Française du Caire — 11.1889

Page: 31
DOI issue: DOI article: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/rectrav1889/0037
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
La pyramide du roi Mirinri Ie". 31

/"-^ AA/VvAA p

§ 1 SilwWrl — PJ^lT^B^G

^snïïnmnnim™8rpj=jT)^@-p^ir|

La momie de Mirinrî, trouvée sur un monceau de débris dans la chambre du sarco-
phage, est aujourd'hui déposée au musée de Boulaq.1

DIVISIONS ET ADMINISTRATION D'UNE VILLE ÉGYPTIENNE.

PAK

Auguste Baillet.

Les grandes villes de l'Egypte, c'est à-dire les chefs-lieux de provinces, étaient la ré-
sidence d'un $t 9 9 * , «comte noniarque du pays d'Egypte», haut
personnage réunissant danYsa main tons les pouvoirs, administratif, militaire, financier, ju-
diciaire, etc. aidé de plusieurs dignitaires importants ayant encore sous leurs ordres quantité
d'employés subalternes. Mais tout ce personnel appartenait à l'administration générale de
i'Égypte et n'est pas l'objet du présent travail. Je voudrais rechercher si les villes égyp-
tiennes n'avaient pas une administration particulière analogue, par exemple, à celle de nos
municipalités.

1) Maspkro, ChMe du Viritettr, p. 347, 11° 5250.
loading ...