Studia Palmyreńskie — 12.2013

Page: 227
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/studia_palmyrenskie2013/0229
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Des « dieux bons » A Palmyre

Aleksandra Kubiak

Introduction

La religion palmyrenienne1 a un caractere particulier et unique parmi toutes les croyances du
Proche-Orient a l'epoque romaine. Cette particularite provient de la mosaiąue d'origines et de
cultures de la population de la ville, composee de peuples dont le modę de vie etait aussi bien se-
dentaire que nomadę. De fait, les traditions cultuelles observees a Palmyre etaient le resultat de
maintes transformations, assimilations et influences des traditions des regions yoisines. La com-
plexite de la religion est la consequence directe de ce melange. La naturę ambigtie des cultes pal-
myreniens, notre connaissance insuffisante de la mythologie et le manque de litterature rituelle
conservee, comme des prieres, des hymnes ou simplement descriptions des procedures rituels,
sont un obstacle a la comprehension. La religion palmyrenienne se place dans le cadre de la reli-
gion traditionnelle, dans laquelle les rites jouent le role principal. Les sources archeologipues, ves~
tiges des sanctuaires ou de mobilier cultuel, et epigraphiques sont la base des etudes. Cependant,
les inscriptions sont breves et assez enigmatiques, car les devots utilisaient un « codę » special en
s'adressant aux divinites. Ce langage cultuel se compose de formules particulieres, liees aux rites
effectues dans les sanctuaires ou en d'autres lieux. Uensemble de ces inscriptions religieuses2 four-
nit la preuve de la communication entre les habitants de Palmyre et leurs dieux.

1 La religion palmyrenienne en generał a ete traitee dans maints articles detailles et plusieurs ouvrages monogra-
phiąues, parmi lesąuels Fevrier 1931 ; Milik 1972 ; Gawlikowski 1973 ; Teixidor 1977 ; 1979 ; Gawlikowski 1990 ;
Kaizer 2002.

2 Les inscriptions palmyreniennes sont rassemblees dans des recueils comme le Corpus Inscriplionum Semiticarum (II, 1926);
Inv. I-XII (1930-1965); Du Mesnil Du Buisson 1939; PNO; Dunant 1971; Gawlikowski 1974; PAT; Hvidberg-Hansen
1998, et elles font aussi Lobjet de plusieurs articles disperses dans les revues differents.

227

Studia Palmyreńskie XII
loading ...